Arthur Alexander (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arthur Alexander et Alexander.

Arthur Alexander

Naissance
Drapeau des États-Unis États-Unis (Florence, Alabama)
Décès
Drapeau des États-Unis États-Unis (Nashville, Tennessee)
Genre musical Rhythm and blues
Années actives Années 60-70 et 90
Labels Muscle Shoals

Arthur Alexander est un chanteur et un compositeur de rhythm and blues américain né le 10 mai 1940 à Florence dans l'Alabama et décédé le 9 juin 1993 à Nashville dans le Tennessee. Ses compositions ont alimenté le répertoire de nombreux artistes prestigieux.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1961, Arthur Alexander, ancien portier au Sheffield Hotel de Florence, est le premier artiste à émerger des studios de Muscle Shoals grâce au disque You Better Move On / A Shot of Rhythm and Blues publié chez Dot Records. Celui-ci atteint la 24e place des charts américains. Il récidive l'année suivante avec Where Have You Been, Anna (Go to Him), Go Home Girl, Soldier of Love, Set Me Free... Il change ensuite de label (Sound Stage 7) mais peine à retrouver le chemin de la réussite et connait de graves problèmes de santé.

En 1972, son album pour la Warner Brothers semble prometteur, mais Every Day I Have To Cry, sur Buddah (en 1975), ne connaît qu'un succès éphémère.

Alexander abandonne alors le monde de la chanson et devient chauffeur de bus.

Il recommence à chanter son répertoire en 1992. Son dernier album Lonely just Like Me pour Elektra était son premier en 21 ans de carrière. Il signe un nouveau contrat d'enregistrement en mai 1993. Mais il décède d'une crise cardiaque le mois suivant, trois jours après son premier concert à Nashville avec son nouveau groupe.

Chanteur et compositeur[modifier | modifier le code]

Il laisse derrière lui bon nombre de compositions dont certaines seront reprises par des artistes de renom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]