Arthur Aikin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arthur Aikin

alt=Description de l'image ArthurAikin2.jpg.
Naissance 19 mai 1773
Warrington, Cheshire (Royaume-Uni)
Décès 15 avril 1854
Londres (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni britannique
Champs Chimie
Institutions Warrington Academy

Arthur Aikin (né le 19 mai 1773 à Warrington, en ce temps dans le Lancashire et aujourd'hui dans le Cheshire en Angleterre; mort le 15 avril 1854 à Londres) est un chimiste, minéralogiste et écrivain scientifique anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du docteur John Aikin. Au début de sa vie, Arthur Aikin a été brièvement pasteur unitariste.

Il étudia la chimie avec Joseph Priestley à la Warrington Academy et s'intéressa particulièrement aux applications pratiques de la science.

De 1803 à 1808, il fut l'éditeur de l'Annual Review. En 1807, il fut l'un des fondateurs de la Geological Society of London dont il fut secrétaire honoraire de 1812 à 1817. Il écrivit notamment des articles sur les bassins houillers de Telford et Wrekin et du Shropshire. Plus tard il devint secrétaire de la Royal Society of Arts et en 1841 trésorier de la Chemical Society.

On lui doit la description d'espèces minérales telles que : l'uranite (déclassée synonyme de torbernite.)

Publications[modifier | modifier le code]

  • Journal of a Tour through North Wales and Part of Shropshire with Observations in Mineralogy and Other Branches of Natural History (Londres, 1797)
  • A Manual of Mineralogy (1814; ed. 2, 1815)
  • A Dictionary of Chemistry and Mineralogy (avec son frère C. R. Aikin), 2 vols. (Londres, 1807, 1814).

Sources[modifier | modifier le code]