Arteris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arteris

Création 2003
Fondateurs Philippe Boucard
Siège social Drapeau des États-Unis Sunnyvale (États-Unis)
Direction K. Charles Janac
Activité Technologie
Site web http://www.arteris.com

Arteris, Inc. est une société multinationale de technologie qui développe le tissu technologique lié aux systèmes sur puce utilisés dans le design des puces semi-conductrices pour systèmes sur une puce, notamment sur les marchés mobiles et de consommation[1],[2]. La société est spécialisée dans le développement et la distribution de solutions de propriété intellectuelle liée aux réseaux sur puces[1],[2],[3]. Elle est connue pour son produit phare, Arteris FlexNoC, qui est utilisé dans plus de 60% des systèmes sur puce mobile et sans fil[1],[4].

Le siège d'Arteris, Inc. est situé à Sunnyvale, en Californie, et possède un centre d'ingénierie à Paris, en France[5]. K. Charles Janac est le président et le directeur général de la société[6].

En 2012, le Silicon Valley San Jose Business Journal a classé Arteris au 4e rang des entreprises privées de la Silicon Valley dont la croissance est la plus rapide[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Arteris a été créée en 2003 par Philippe Boucard et par deux autres ingénieurs cadres ayant travaillé ensemble chez T.Sqware, une start-up achetée par GlobeSpan[8],[9],[10]. Les cadres de la sociétés voulaient résoudre les problèmes des technologies liées aux bus et aux commutateurs matriciels monolithiques, comme l'engorgement des câbles et du routage, la chaleur accrue et la consommation de la batterie, l'augmentation de la taille du die[2],[11],[12]. La société reçut un capital-risque de 44,1 M$ pour la création de ces nouvelles technologies de la part d'investisseurs dont ARM Holdings, Crescendo Ventures, DoCoMo Capital, Qualcomm, Synopsys, TVM Capital, and Ventech[11],[13],[14].

En 2006, Arteris développe le premier réseau sur puce en propriété intellectuelle disponible, nommé NoC Solution et suivi en 2009 par un produit plus avancé, FlexNoc[2],[15],[16]. Les nouveaux produits utilisaient la packetisation et un réseau articulé de petits éléments interconnectés pour résoudre les problèmes d'engorgement, de temps, d'énergie et de performance[2],[17]. FlexNoc d'Arteris est une amélioration des tissus de systèmes sur une puce traditionnels, réduisant le nombre de ports de 30 pour cents, les câbles de 50 pour cent et avec une puce plus compacte comparée aux hybrides fonctionnels équivalent bus ou commutateurs matriciels[5],[18].

Les concepteurs de systèmes sur une puce commencèrent à tirer profit du design plus efficace, de la flexibilité et de la réduction significative des coûts de production de cette technologie[18],[19],[20],[21]. En 2012, la société avait plus de 40 consommateurs de semi-conducteurs, dont Qualcomm, Samsung, Texas Instruments, Toshiba, et LG Electronics, avec plus de 200 millions de systèmes sur puce produits par Arteris IP. Le volume projeté de croissance de la société est d'un milliard d'unité par an en 2015[2].

Produits[modifier | modifier le code]

Arteris offre un certain nombre de produits de réseau sur puce, dont FlexNoc pour les systèmes sur puce haute performance, le FlexLLI MIPI interchip link IP pour connecter de multiples puces et dies, et le tissu d'interconnexion FlexWay pour les systèmes sur puce plus petits[9]. La technologie de la société est utilisée dans une variété de composants électroniques, comme les téléphones portables et les tablettes, les modems, les consoles de jeu, les télévisions numériques, les systèmes automobiles et d'autres applications[2],[22].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

• Inc. 500 List of America’s Fastest-Growing Private Companies, 2012[23],[24].
• Finalist, UBM Electronics ACE Award, Innovator of the Year, 2012 [2]
• ExecRank nomme le directeur K. Charles Janac “Top Chief Executive Officer,” 2012 [25]
• Red Herring, Global 100 Award, 2007, 2010 [26],[27]
• TSMC Open Innovation Partner, Collaboration Award, 2010 [28]
• MIT Technology Review "10 Private Companies to Watch" 2010, Mai 2010 [8]
• EE Times 60 Emerging Startups, Février 2009 [8]
• World Economic Forum Technology Pioneer 2008, Novembre 2007 [8]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Cromwell Schubarth, « 12 from Silicon Valley make 2012 Inc. 500 list », Silicon Valley Business Journal (consulté le 3 septembre 2013)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h « Arteris President and CEO K. Charles Janac Named Finalist of the Prestigious UBM Electronics ACE Awards in the Innovator of the Year Category », Yahoo! Finance (consulté le 3 septembre 2013)
  3. « Carbon and Arteris Partner to Deliver Interconnect Models to SoC Designers », Carbon Design Systems (consulté le 3 septembre 2013)
  4. « Arteris FlexNoC Network-on-Chip Technology Designed into Majority of Mobile SoCs », ThomasNet (consulté le 3 septembre 2013)
  5. a et b « MegaChips Licenses Arteris FlexNoC Fabric IP for Next-Generation Imaging SoCs », Electronic Engineering Journal (consulté le 3 septembre 2013)
  6. « K. Charles Janac: President and CEO », ChipEstimate.com (consulté le 3 septembre 2013)
  7. « The List: Top 75 Fastest Growing Private Companies », Silicon Valley Business Journal (consulté le 3 septembre 2013)
  8. a, b, c et d « Arteris », SemiWiki.com (consulté le 3 septembre 2013)
  9. a et b « Products », Arteris.com (consulté le 3 septembre 2013)
  10. « Infos Legales Arteris », Corporama (consulté le 18 juillet 2013)
  11. a et b « Arteris », CrunchBase (consulté le 3 septembre 2013)
  12. « Company Profile: Arteris », ARM (consulté le 3 septembre 2013)
  13. Dean Takahashi, « Arteris raises $9.7M in fourth round for chip design tools », VentureBeat (consulté le 3 septembre 2013)
  14. « Carbon and Arteris Partner to Deliver Interconnect Models to SoC Designers », Electronic Engineering Journal (consulté le 3 septembre 2013)
  15. Peter Clarke, « Network-on-chip firm upgrades IP library, tool set », EE Times (consulté le 18 juillet 2013)
  16. « Arteris, Inc. », TVM Capital Technology (consulté le 3 septembre 2013)
  17. Bryon Moyer, « Networks on a Chip Not Just Another NoC NoC Joke », Electronic Engineering Journal (consulté le 3 septembre 2013)
  18. a et b Jim Handy, « NoC Interconnect Improves SoC Economics », Objective Analysis (consulté le 3 septembre 2013)
  19. « Synopsys and Arteris Develop IP Solution to Reduce Mobile Phone Memory Costs », Electronics Engineering Journal (consulté le 3 septembre 2013)
  20. « Synopsys and Arteris Enable Earlier Multicore SoC Architecture Optimization with Faster Turnaround Times », Electronic Engineering Journal (consulté le 3 septembre 2013)
  21. « Arteris, EVE Strengthen Partnership to Provide Enhanced Design Flow for Mobile, Wireless SoCs », Electronic Engineering Journal (consulté le 3 septembre 2013)
  22. « Arteris: Product Description », Synopsys (consulté le 3 septembre 2013)
  23. « Arteris Leaps Onto Inc. 500 List Of America's Fastest-Growing Private Companies », Online traders forum (consulté le 3 septembre 2013)
  24. « Company Profile », Inc. (consulté le 3 septembre 2013)
  25. « K. Charles Janac of Arteris Selected by ExecRank Among Top Private Company CEOs for 2012 », PR Newswire (consulté le 3 septembre 2013)
  26. « Red Herring Selects Arteris as Global 100 Private Companies Winner », Daily Herald (consulté le 3 septembre 2013)
  27. « Arteris Is a Finalist for the 2010 Red Herring 100 Global Award », Yahoo! Finance (consulté le 3 septembre 2013)
  28. « TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company) », SOCcentral (consulté le 3 septembre 2013)