Artem Dzyuba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Artem Dzyuba
Artyom Sergeyevich Dzyuba June 15, 2013 as part of FC Rostov in the first round match of the Russian football championship of 2013..jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Russie FK Spartak Moscou
Numéro 22
Biographie
Nom Artem Sergeevitch Dzyuba
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance 22 août 1988 (26 ans)
Lieu Moscou, Drapeau : URSS Union des républiques socialistes soviétiques
Taille 1,96 m (6 5)
Période pro. 2006-
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2006-2009 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 66 (13)
2009 Drapeau : Russie FC Tom Tomsk 10 (3)
2010 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 2 (0)
2010 Drapeau : Russie FC Tom Tomsk 27 (11)
2011- Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 38 (12)
2013-2014 Drapeau : Russie FK Rostov 31 (19)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2009 Drapeau : Russie Russie Espoirs 9 (4)
2011 Drapeau : Russie Russie A' 1 (0)
2011- Drapeau : Russie Russie 4 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Artem Sergeevitch Dzyuba est un footballeur international russe, né le 22 août 1988 à Moscou, en Union soviétique.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Les premières années au Spartak Moscou[modifier | modifier le code]

2005 et 2006[modifier | modifier le code]

Artiom Dzyuba intègre l’académie de football du Spartak Moscou dès son plus jeune âge. En 2005, il signe son premier contrat professionnel avec son club formateur. Il fait ses débuts pour l’équipe première le 20 septembre 2006, à l’occasion des seizièmes de finale de la coupe de Russie contre l’Oural Ekaterinbourg. Le 21 juin 2006, il remplace Nikita Bajenov à la 71e minute lors du match de la 12e journée contre le Saturn Ramenskoïe et joue ainsi ses premiers instants de championnat (score final 1-1).

Il termine sa première saison en ayant joué huit matchs mais sans but marqué.

2007[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2007, il est un joueur plus régulier de l’effectif du Spartak, même s’il est rarement titulaire, il prend part à 27 rencontres et marque 5 fois (toutes compétitions confondues). Cette année-là, le Spartak termine vice-champion de Russie et Artiom assume entièrement sa récompense de jeune jouer de l'année de « l’équipe du peuple » qui lui avait été décerné au terme de la saison 2006.

Il marque son premier but le 15 avril 2007 contre le Tom Tomsk lors de la cinquième journée de championnat après avoir remplacé Denis Boyarintsev à la mi-temps. Il ne marquera qu’une fois en championnat mais inscrira deux buts en coupe et deux buts en Europe.

2008[modifier | modifier le code]

Durant la saison 2008, Dzyuba est à nouveau un remplaçant récurrent, il trouve six fois le chemin des filets pour 23 rencontres disputés. Il marque son unique but de championnat le 23 août contre le Dinamo Moscou mais son équipe subit tout de même une défaite ce jour-là. En coupe, il ne participe qu’à une seule rencontre mais inscrit un doublé contre le Dinamo Briansk et propulse ainsi son équipe en huitième de finale.

Il marque également un doublé contre Tottenham en phase de groupe de la coupe UEFA mais cela ne suffira pas pour défaire les Londoniens.

Premier prêt à Tomsk[modifier | modifier le code]

2009[modifier | modifier le code]

La saison 2009 commence normalement pour Dzyuba, celui-ci inscrit deux buts en huit matchs contre Tomsk et Ramenskoïe durant la première partie de la saison.

Cependant, lors de la période de transition qui sépare la première partie de la deuxième partie du championnat russe (depuis 2012, le format du championnat est différent), le Spartak se rend en stage de préparation en Autriche où éclate un conflit entre Dzyuba et son coéquipier Vladimir Bystrov. Ce conflit ne se résolvant pas, les dirigeants de l’équipe moscovite le voient comme une bonne occasion de prêter Dzyuba par ailleurs en manque de temps de jeu.

Celui-ci est prêté au Tom Tomsk pour la deuxième phase du championnat. Il devient rapidement un cadre de son équipe provisoire, le 3 octobre, il inscrit un doublé contre le Saturn Ramenskoïe.

Second prêt à Tomsk[modifier | modifier le code]

2010[modifier | modifier le code]

La saison 2010 débute à nouveau au Spartak pour Artiom Dzyuba mais celui-ci est presque immédiatement prêté pour une nouvelle saison à Tomsk. Il ne joue que deux matchs et ne marque pas avec l’équipe moscovite. À Tomsk, il réalise sa première saison pleine et stable. Son association avec Sergeï Kirilenko s’avère fructueuse et Dzyuba dresse finalement un bilan satisfaisant au terme de cette saison : 11 buts en 25 matchs. Il est également nommé troisième meilleur attaquant du championnat.

Retour au Spartak Moscou[modifier | modifier le code]

2011-2012[modifier | modifier le code]

Dzyuba revient définitivement au Spartak pour la longue saison de 2011-2012.

Il fait son retour chez les rouges et blancs en phase aller des seizièmes de finale de la Ligue Europa contre l’équipe suisse de Bâle. Il marque un des trois buts du Spartak ce soir-là (score final 3-2). Au match retour, il délivre une passe décisive pour Aiden McGeady (score final 1-1 ; scores cumulés 4-3). Le 3 mars, il participe à la qualification du Spartak en quart de finale de la Coupe de Russie en ouvrant le score (score final 2-0).

Le 14 avril, il marque contre Porto en huitième de finale de la Ligue Europa mais son équipe se fait éliminer sur le score de cinq buts à deux. Il inscrit un doublé lors de la large victoire du Spartak sur le FK Krasnodar (4-0) le 21 mai 2011.

À l’occasion du derby central moscovite (Spartak-CSKA), il se fait également remarquer en inscrivant le seul but de son équipe (score final 1-2) le 28 avril 2012. Quelques jours plus tard, lors du match contre le Zenit Saint-Saint-Pétersbourg, il rentre pour la première fois sur la pelouse avec le brassard de capitaine (le Spartak s’impose 3-2).

Enfin, il inscrit un des deux buts du Spartak contre le Lokomotiv Moscou permettant à son équipe de gagner et de se qualifier pour la Ligue des Champions

Artiom Dzyuba termine sa saison sur un bilan très convenable, s’il ne s’est pas montrer extrêmement prolifique (14 buts en 52 matchs, dont 11 en championnat), il a tout de même délivré huit passes décisives (ce qui est relativement au-dessus de la moyenne des avants-centres standards), il s’est imposé comme un jeune cadre charismatique et a su être efficace à des moments clés.

2012-2013[modifier | modifier le code]

À l’issue de la saison 2012-2013, les performances de Dzyuba, à l’image de celles du Spartak, s’avèrent décevantes. Le Spartak arrache la quatrième place lors de la dernière journée de championnat et Dzyuba ne marque que quatre fois en 25 matchs de championnat (il ne marque pas de buts dans les autres compétitions). Le parcours de l’équipe en Ligue des Champions est également décevant puisqu’il termine dernier de son groupe (derrière le FC Barcelone, le Celtic Glasgow et le Benfica Lisbonne). Son inefficacité est tout de même à relativiser, il délivre tout de même huit passes décisives et demeure un des tous premiers choix de Valeri Karpine, qui l’essaye également en milieu offensif central au cours de la saison (notamment avec l’arrivée de Yura Movsisyan du FK Krasnodar, avant-centre arménien). Malgré tout, au terme de cette saison, Dzyuba est une nouvelle fois prêté. Il part pour Rostov qui s’était battu pour le maintien en 2012-2013.

Prêt à Rostov[modifier | modifier le code]

2013-2014[modifier | modifier le code]

Si Dzyuba n’a pas caché sa tristesse en quittant une nouvelle fois Moscou à l’été 2013, cela ne s’est pas ressenti sur ses formidables premières performances. En effet, lors de la première journée de championnat, alors que Rostov est mené 0-1 par le Terek Grozny, dans les dernières minutes, l’équipe obtient un pénalty, Dzyuba se charge de le transformer. Quelques instants plus tard, dans le temps additionnel, il marque un second but, de la tête cette fois, sur un centre de son coéquipier du Spartak également prêté, l’international géorgien Jano Ananidze. Lors du match suivant, il inscrit un triplé (le premier de sa carrière) contre le club où il a passé deux saisons en prêt, le Tom Tomsk. À la troisième journée, il marque à nouveau et se retrouve à six buts en trois matchs soit déjà plus que la saison précédente. Propulsé en tête des buteurs du championnat russe, il s’intègre parfaitement dans son nouveau club provisoire. Après ce signe d’excellente forme, il est logiquement convoqué par Fabio Capello en équipe de Russie pour le match à Belfast contre l’Irlande du Nord comptant pour les phases de poule des éliminatoires de la coupe du monde 2014 (sa première convocation pour un match à réel enjeu). Le 8 mai 2014, il obtient le premier trophée de sa carrière : la coupe de Russie que Rostov remporte contre le FK Krasnodar à l'issue d'une séance de tirs au but où Dzyuba marquera son penalty (0:0 - 5:6).

Dzyuba clôt la saison avec 17 buts (dont 5 penaltys) et trois passes décisives en s'étant affirmé comme un des cadres de l'équipe et un des joueurs les plus en vue du championnat. Par ailleurs, avec 2488 minutes de jeu pour 28 matchs, il aura été l'attaquant le plus sollicité de première division russe. Il marque également deux buts sur penalty en coupe.

Retour au Spartak[modifier | modifier le code]

2014-2015[modifier | modifier le code]

Revenu de Rostov comme troisième meilleur buteur du championnat, de nombreux espoirs sont placés en Dzyuba alors que l'équipe enchaîne les saisons peu convaincantes. Murat Yakin, nouvel entraîneur du club, le titularise dès la première journée (match à l'extérieur contre Kazan). Ce choix s'avère judicieux puisque Dzyuba inscrit deux buts de véritable avant-centre démontrant sa polyvalence et ses qualités de finition (score final 0-4), Yakin n'hésitera d'ailleurs pas à se montrer dithyrambique à son sujet ce soir-là[1]. A nouveau titulaire pour la deuxième journée, Dzyuba s'illustre plus que jamais sur la pelouse de l'Arena Khimki face au Dynamo Moscou en inscrivant à nouveau un doublé alors que le Spartak aura été clairement dominé et qu'il n'aura trouvé le cadre que trois fois (victoire 1-2).

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En 2009, Artiom Dzyuba est convoqué en équipe de Russie espoirs. Il marquera en tout quatre buts en neuf matchs.

Il joue son premier match avec l'équipe première à l'occasion d'une rencontre amical avec la Grèce, il joue la première mi-temps et le match finit sur un score de parité (1-1).

Il est candidat pour participer à l'Euro 2012 mais il ne rentre pas dans les plans de Dick Advocaat et son poste comporte déjà beaucoup de joueurs expérimentés comme Aleksandr Kerjakov ou Pavel Pogrebniak.

Lors d'un autre match amical contre les États-Unis cette fois, Dzyuba rentre en fin de match et provoque un pénalty transformé par Roman Chirokov (score final 2-2).

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Artiom Dzyuba, jeune, a souvent été comparé à Zlatan Ibrahimović par son physique très imposant mais il ne s'est finalement révélé semblable à ce joueur que sur ce point.

Si lui aussi dispose d’une certaine vitesse et agilité contrairement à ce que son gabarit suppose, il n’est pas aussi technique et n’a jamais été aussi prolifique sur une saison entière qu’Ibrahimovic. Ses principales qualités sont la puissance et le jeu de tête que sa taille lui confère en partie mais Dzyuba a souvent souffert d’un manque d’efficacité et a parfois dressé des bilans faméliques et décevants par rapport aux attentes qui étaient placées en lui. De plus, il semble peiner à trouver son poste de prédilection et a ainsi joué souvent en milieu offensif central plutôt qu’en avant-centre sans pour autant montrer des signes d’une grande polyvalence.

Néanmoins, malgré sa relative irrégularité, beaucoup s'accordent à dire que Dzyuba a de quoi devenir un grand joueur. Son prêt à Rostov sera peut-être le tremplin nécessaire. Ses premières performances (six buts en trois matchs) semblent en tout cas conforter cette position.

Détail des matchs[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Saison Club Championnat national Coupes nationales Coupes internationales Total
Division Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
2006 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 1 5 0 2 0 1 0 8 0
2007 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 1 16 1 4 2 6 2 26 5
2008 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 1 16 1 1 2 6 3 23 6
2009 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 1 8 2 1 0 0 0 9 2
2009 Drapeau : Russie FC Tom Tomsk 1 10 3 0 0 0 0 10 3
2010 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 1 2 0 0 0 0 0 2 0
2010 Drapeau : Russie FC Tom Tomsk 1 26 10 1 1 0 0 27 11
2011-2012 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 1 41 11 3 1 8 2 52 14
2012-2013 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 1 25 4 1 0 6 0 32 14
2013-2014 Drapeau : Russie FK Rostov 1 28 17 3 2 - - 31 19
2014-2015 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 1 4 6 - - - - 4 6
Total carrière 181 55 16 8 27 7 224 39

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]