Artabazane d'Atropatène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Artabazane ou Artabazanès est un souverain de Médie-Atropatène au IIIe siècle av. J.-C.

Origine[modifier | modifier le code]

Artabazane est vraisemblablement un descendant d'Atropatès, premier souverain indépendant de la Médie-Atropatène.

Règne[modifier | modifier le code]

L'historien Polybe[1] rapporte qu'au printemps 220 av. J.-C., après que le séleucide Antiochos III a mis fin à l'usurpation de Molon dans l'est de son empire, il effectue une démonstration de force destinée à intimider les chefs « barbares » voisins, dont Artabazane d'Atropatène[2]. Le territoire de ce dernier confine à la Médie et s'étend jusqu'au Pont-Euxin, dans la région que domine la Phase jusqu'à la mer Hyrcanienne. Toujours selon Polybe, « la population était nombreuse et guerrière et fournissait surtout des cavaliers... elle disposait de toutes les ressources pour soutenir une guerre ».

Finalement, l'offensive d'Antiochos III effraie Artabazane qui, « surtout à cause de son âge, car il était très vieux », conclut un traité avec le Séleucide en acceptant ses conditions[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Polybe, Histoire, livre V, chapitre 55.
  2. Claire Préaux, Le monde hellénistique. La Grèce et l'Orient (323-146 av. J.-C.), tome premier, p. 150.
  3. Polybe, op. cit., livre V, chapitre 55.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique (323-30 av. J.-C.), Annales de l'Est, Nancy, 1967, tome II, p. 16 & sp.
  • Polybe, Histoire, Éditions Gallimard, La Pléiade, Paris, 1970, p. 418-419.