Art mobilier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Propulseur sculpté du Mas d'Azil

Dans le cadre de l'étude de l'art préhistorique, l'expression art mobilier ou « art des objets » désigne l'ensemble de la production par l'homme d'œuvres d'art (soit les artefact qui peuvent aujourd'hui être considérés comme tel) sur objets de dimensions limitées, donc mobiles ou déplaçable.

Ce domaine est équivalent au Kleinkunst allemand (littéralement le « petit art ») et au portable art anglais.

De manière générale, le mobilier se distingue de la statuaire monumentale et de l'architecture, quoiqu'il concerne la « petite plastique » et la décoration.

En Préhistoire[modifier | modifier le code]

Pour les préhistoriens, et en fonction du support matériel, l'art mobilier s'oppose à l'art pariétal (art des grottes ou cave art (en)), à l'art rupestre (art sur rocher ou rock art) mais aussi à l'art sur bloc, moins facilement déplaçable.

L'art mobilier est très diversifié et comprend des objets sans fonction d'utilité évidente, comme les rondes bosses représentants des Vénus, ainsi que des objets utilitaires décorés. Pour ces derniers, de façon schématique, le décor est d'autant plus élaboré que les objets étaient destinés à durer (lampes en terre gravées de signes, propulseurs, bâtons percés, etc.). Les objets à durée de vie brève (pointes de sagaies) ne portaient le plus souvent que des décorations simples, composées de motifs géométriques par exemple.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Romain Pigeaud, L'art paléolithique est-il un art pompier ? Ou comment l'abbé Breuil fit accepter l'art paléolithique, dans Un siècle de construction du discours scientifique en Préhistoire [XXVIe congrès préhistorique de France, Congrès du centenaire de la Société préhistorique française, Avignon 21-25 septembre 2004], 1, sous la dir. de Jacques Évin, Paris, Société préhistorique française, 2007, p. 167-184 (ISBN 978-2-913745-31-8).
  • Christian Servelle, Les relevés d'art mobilier lithique, dans L'art des objets au paléolithique [colloque international, Foix, le Mas d'Azil, 16-21 novembre 1987], 2, sous la dir. de Jean Clottes, Paris, Picard, 1990, p. 245-256 (ISBN 2-11-085550-9).