Artémise II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Artémise.
Artémise se prépare à boire les cendres de son mari
attr. Francesco Furini, XVIIe siècle

Artémise II, en grec ancien Ἀρτεμισία / Artemisía († 351 av. J.-C.), reine d'Halicarnasse.

Fille d’Hécatomnos, roi de Carie, elle épouse son frère Mausole. À sa mort, en 353 av. J.-C., elle est très affectée et aurait, selon Pline l'Ancien, pris elle-même la décision d'ériger en son honneur un grand tombeau, dit le Mausolée d'Halicarnasse, l'une des sept merveilles du monde ; mais cette initiative est contestée[pas clair]. Elle organise également un concours littéraire, décernant un prix à l'orateur qui ferait l'éloge le plus éloquent de Mausole. Y participent, selon Aulu-Gelle, Isocrate et Théopompe son élève, lequel remporte le concours. Toujours selon Aulu-Gelle, appuyé par Valère Maxime, elle va jusqu'à mêler journellement dans sa boisson les cendres de son défunt époux.

Elle continue néanmoins à gouverner la Carie, envahissant Rhodes qui s'est révoltée et que soutient Démosthène, et s'emparant de certaines cités grecques d'Ionie. Elle meurt en 351 av. J.-C., deux ans après Mausole.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :