Artère linguale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Artère carotide externe et ses branches dont l'artère linguale.
Artère et veine linguales. Le nerf hypoglosse (en jaune) a été déplacé vers le bas.

L'artère linguale (Arteria lingualis en latin) est une artère de la tête issue de l'artère carotide externe. Elle permet l'apport de sang au niveau de la langue et de la glande sublinguale.

Description[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

L'artère linguale est la troisième branche de la carotide externe. Elle naît sur sa face antérieure, entre l'artère thyroïdienne supérieure et l'artère faciale. Il existe de nombreuses variations anatomiques : on peut notamment observer la présence d'un tronc commun avec les artères faciale, thyroïdienne supérieure, maxillaire et plus rarement avec l'artère pharyngienne ascendante[1].

Trajet[modifier | modifier le code]

Elle se dirige d'abord vers le haut et vers le dedans, vers les grandes cornes de l'os hyoïde. Elle donne à ce niveau une première collatérale, l'artère supra-hyoïdienne. Celle-ci parcourt le bord supérieur de l'os hyoïde et irrigue les muscles qui y sont attachés avant de s'anastomoser avec l'artère controlatérale.

L'artère linguale s'incline ensuite vers le bas et l'avant en formant une boucle traversée par le nerf hypoglosse, puis elle se dirige vers l'avant et horizontalement pour passer sous le muscle hyo-glosse[2]. Elle donne alors une deuxième collatérale, l'artère dorsale de la langue. Cette dernière est généralement formée de plusieurs branches qui remontent à la partie arrière de la langue et vascularisent la muqueuse, les arcs palato-glosses, les tonsilles palatines, le palais mou et l'épiglotte.

Lorsqu'elle arrive au bord antérieur du muscle hyo-glosse, l'artère linguale donne deux branches terminales : l'artère sublinguale et l'artère linguale profonde (également appelée artère profonde de la langue ou artère ranine).

Terminaison[modifier | modifier le code]

L'artère sublinguale se poursuit vers l'avant et passe entre les muscles génio-glosse et mylo-hyoïdien. Elle participe à la vascularisation de la glande sublinguale, des muscles adjacents et de la muqueuse de la bouche et des gencives.

L'artère profonde de la langue remonte à la verticale vers la surface de la langue qu'elle parcourt jusqu'à son extrémité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anatomy Atlases - Lingual Artery
  2. Keith L. Moore et Arthur F. Dalley, Anatomie médicale : Aspects fondamentaux et applications cliniques, De Boeck,‎ 2007, 2e éd. (ISBN 978-2-8041-5309-0, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]