Arrondissements du Sénégal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissements du Sénégal en 2007
Politique au Sénégal
Image illustrative de l'article Arrondissements du Sénégal

Les arrondissements du Sénégal sont des subdivisions administratives des départements du Sénégal, eux-mêmes coiffés par les régions. Ils sont au nombre de 133[1] depuis les nouvelles créations de 2008[2].

L'arrondissement est une entité territoriale commune à plusieurs pays, surtout francophones.

Sommaire

Histoire[modifier | modifier le code]

Au moment de l'indépendance du Sénégal, en 1960, les cantons de l'époque coloniale sont remplacés par des arrondissements[3] qui sont au nombre de 85 à l'origine[4]. Les arrondissements sont alors les subdivisions des cercles, eux-mêmes coiffés par sept régions.

Une série de remaniements de l'organisation territoriale interviennent en 1961, 1964, 1972, 1984, 1990, 1996, 2002 et 2008, mais l'arrondissement reste une simple circonscription administrative sous la direction d'un sous-préfet qui représente l'État[5], dont il coordonne les services civils dans l'arrondissement. Le sous-préfet – qui a porté jusqu'en 1972 le titre de chef d'arrondissement – est aussi officier d'état civil. Il procède chaque année au recensement des populations et contrôle également l'action des présidents de conseils ruraux.

Le nombre d'arrondissements passe à 94 en 1996, puis à 103 – dont 9 arrondissements urbains tous situés dans la région de Dakar – en 2002[6]. Ce chiffre s'accroît de manière significative en 2008 pour atteindre 133.

Liste (ordre alphabétique des départements)[modifier | modifier le code]

Département de Bakel[modifier | modifier le code]



Département de Bambey[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Bambey


Département de Bignona[modifier | modifier le code]



Département de Birkelane[modifier | modifier le code]



Département de Bounkiling[modifier | modifier le code]



Département de Dagana[modifier | modifier le code]



Département de Dakar[modifier | modifier le code]

Communes d'arrondissement de Dakar


Département de Diourbel[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Diourbel


Département de Fatick[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Fatick


Département de Foundiougne[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Foundiougne


Département de Gossas[modifier | modifier le code]



Département de Goudiry[modifier | modifier le code]



Département de Goudomp[modifier | modifier le code]



Département de Guédiawaye[modifier | modifier le code]

Arrondissement de Guédiawaye

Dans le cas de Guédiawaye, l'arrondissement coïncide avec le département.

Il est lui-même subdivisé en 5 communes d'arrondissement.



Département de Guinguinéo[modifier | modifier le code]



Département de Kaffrine[modifier | modifier le code]

Le découpage du département a été modifié en 2006 avec la création du département de Koungheul.



Département de Kanel[modifier | modifier le code]



Département de Kaolack arrondissemmet : structure et orgamisation[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Kaolack


Département de Kébémer[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Kébémer


Département de Kédougou[modifier | modifier le code]



Département de Kolda[modifier | modifier le code]



Département de Koumpentoum[modifier | modifier le code]



Département de Koungheul[modifier | modifier le code]



Département de Linguère[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Linguère


Département de Louga[modifier | modifier le code]



Département de M'bour[modifier | modifier le code]



Département de Malem Hodar[modifier | modifier le code]



Département de Matam[modifier | modifier le code]



Département de Mbacké[modifier | modifier le code]



Département de Médina Yoro Foulah[modifier | modifier le code]



Département de Nioro du Rip[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Nioro du Rip


Département d'Oussouye[modifier | modifier le code]

Arrondissements d'Oussouye


Département de Pikine[modifier | modifier le code]



Département de Podor[modifier | modifier le code]



Département de Ranérou-Ferlo[modifier | modifier le code]

Le département ne comporte qu'un seul arrondissement :



Département de Rufisque[modifier | modifier le code]

Rufisque compte 3 communes d'arrondissement.



Département de Saint-Louis[modifier | modifier le code]

Arrondissement de Saint-Louis

Depuis le redécoupage lié à la création de la région de Matam, le département ne comprend – outre la commune de Saint-Louis – qu'un seul arrondissement, celui de Rao.



Département de Salemata[modifier | modifier le code]



Département de Saraya[modifier | modifier le code]



Département de Sédhiou[modifier | modifier le code]



Département de Tambacounda[modifier | modifier le code]



Département de Thiès[modifier | modifier le code]



Département de Tivaouane[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Tivaouane


Département de Vélingara[modifier | modifier le code]



Département de Ziguinchor[modifier | modifier le code]

Arrondissements de Ziguinchor


Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Le Sénégal, 14 régions, 44 départements, 133 arrondissements, 115 communes et 370 communautés rurales », selon Waly Ndiaye auteur de Les Institutions et symboles du Sénégal (www.sendeveloppementlocal.com)
  2. Décret no 2008-747 du 10 juillet 2008 portant création de départements et d'arrondissements, Journal officiel, no 6446 du 31 décembre 2008
  3. Décret no  60-114 du 10 mars 1960
  4. D. Diop, « L'arrondissement », in Décentralisation et gouvernance locale au Sénégal. Quelle pertinence pour le développement local ?, Paris, L'Harmattan, 2006, p. 82
  5. D. Diop, op. cit., p. 117
  6. Décret no 2002-168 du 21 février 2002 portant création de nouveaux arrondissements, Journal officiel de la République du Sénégal, no 6031 du 21 février 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Superficies des cercles et des arrondissements de la République du Sénégal, Direction de l'aménagement du territoire, Dakar, 1962, 60 p.
  • Ibrahima Diallo, Le droit des collectivités locales au Sénégal, Paris, L'Harmattan, 2007, 380 p. (ISBN 978-2-296-03770-0)
  • Djibril Diop, « L'arrondissement », in Décentralisation et gouvernance locale au Sénégal. Quelle pertinence pour le développement local ?, Paris, L'Harmattan, 2006, p. 117-119 (ISBN 2-296-00862-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]