Arrondissements du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les arrondissements qui composent le département français du Nord sont actuellement au nombre de six.

Carte des arrondissements du Nord

Les six arrondissements du Nord[modifier | modifier le code]

Leurs chefs-lieux, d'où ils sont administrés, sont respectivement les sous-préfectures d'Avesnes-sur-Helpe, de Cambrai, de Douai, de Dunkerque, la préfecture de Lille et la sous-préfecture de Valenciennes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Arrondissements et identités locales[modifier | modifier le code]

Les « pays du Nord » selon la définition du Comité départemental du tourisme

La subdivision du département du Nord en arrondissements, dont la vocation est essentiellement administrative, ne correspond pas à proprement parler à un découpage selon des entités identitaires ou historiques qui auraient été bien établies et clairement délimitées.

Toutefois on peut remarquer sur la carte des « pays du Nord » ci-contre établie par le Comité départemental du tourisme que certaines frontières d'arrondissement représentent un peu plus qu'un concept purement administratif puisqu'elles sont reprises en partie comme frontières de ces pays. À noter que parmi les « pays » que distingue ce comité, on retrouve aussi l'ancien arrondissement de Cassel et d'Hazebrouck qui a été supprimé en 1926 mais dont la zone géographique est toujours identifiée de nos jours sous l'appellation « cœur de Flandre ».

Les limites du département du Nord correspondent sensiblement à celles de la province de Flandre française d'avant la Révolution (qui fut rattachée définitivement à la France par le traité d’Aix la Chapelle en 1668), laquelle pouvait elle-même être divisée en quatre provinces[1] : la Flandre maritime, la Flandre wallonne, le Hainaut et le Cambrésis. Les arrondissements actuels constituent l'échelon géographique qui de nos jours se rapproche le plus de ces dernières provinces.

L'arrondissement de Dunkerque correspond à la Flandre maritime, ceux de Lille et de Douai correspondent peu ou prou à la Flandre wallonne, celui de Cambrai grosso-modo au Cambrésis et ceux de Valenciennes et d'Avesnes-sur-Helpe approximativement à la partie française du Hainaut, dont le pays Avesnois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les provinces françaises avant la Révolution n'avaient pas une organisation aussi précise et simple que les régions et les départements de nos jours, et des provinces pouvaient contenir d'autres provinces plus petites ou pouvaient se chevaucher, voir provinces de France .

Voir aussi[modifier | modifier le code]