Arrondissement (New York)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Arrondissements (New York))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les articles homonymes, voir Borough.
Les 5 arrondissements de la ville de New York

La ville de New York (New York City), commune la plus peuplée des États-Unis est divisée en cinq arrondissements (en anglais : boroughs) qui constitue une forme de découpage administratif propre à New York et sont comparables, à certains niveaux, aux arrondissements municipaux qui divisent les trois principales villes françaises.

Le terme « arrondissement » a été adopté pour chacune des cinq composantes qui se sont rejointes en 1898 pour former la ville moderne de New York. Le système d'arrondissements new-yorkais diffère considérablement des autres formes d'arrondissements utilisées dans les États américains du New Jersey, du Connecticut, de Pennsylvanie et de l'Alaska ou que l'on peut trouver ailleurs et ne sont autre qu'une subdivision de la ville de New York.

Historique[modifier | modifier le code]

Tous les arrondissements furent créés en 1898 lors de la consolidation des limites actuelles de la ville. Le territoire qui forme aujourd'hui l'arrondissement du Bronx fut cédé par le comté de Westchester à la ville de New York et faisait partie du comté de New York, jusqu'à ce que le comté du Bronx soit créé en 1914. L'arrondissement de Queens composait à l'origine la partie ouest d'un comté de Queens qui était alors beaucoup plus vaste, jusqu'à ce que sa partie Est forme le comté de Nassau en 1899. L'arrondissement de Staten Island fut appelé arrondissement de Richmond jusqu'en 1975.

Dénomination[modifier | modifier le code]

La ville de New York est souvent appelée, en anglais, « the five boroughs » (les cinq arrondissements). Le terme est utilisé pour se référer à la ville de New York comme un tout sans ambiguïté, en évitant toute confusion avec les autres arrondissements de l'État ou avec sa grande région métropolitaine. La dénomination est souvent utilisée par les politiciens pour contrer l'accent sur Manhattan et placer les cinq circonscriptions de la ville sur un pied d'égalité. Le terme Outer Boroughs se réfère à tous les arrondissements sauf Manhattan (bien que le centre géographique de la ville soit la frontière entre Brooklyn et Queens).

Contrairement à la plupart des villes américaines, situées dans un seul comté, ou qui s'étendent partiellement dans un autre comté, chacun des cinq arrondissements de New York coïncide avec un comté de l'État de New York, mais ces derniers ne fonctionnent pas comme des « comtés » à proprement parler. En effet, ils ne possèdent pas de gouvernement de comté car ils ont été dissous en 1898 (hormis certains pouvoirs judiciaires) et dépendent entièrement de l'administration municipale. La ville de New York est considérée comme le siège de ses cinq comtés.

Les cinq arrondissements[modifier | modifier le code]

Les arrondissements de la ville de New York :

La ville de New York (New York City) est constituée de cinq arrondissements (en anglais: Boroughs). À travers les cinq arrondissements qui composent la ville, il y a des centaines de quartiers différents, dont plusieurs possèdent une histoire définissable et un caractère qui leur sont propre. Si les arrondissements étaient des villes, chacun serait parmi les 50 villes les plus peuplées des États-Unis (3. Brooklyn, 4. Queens, 5. Manhattan, 7. The Bronx et 38. Staten Island).

  • Manhattan (ou Comté de New York), 1 546 856 habitants. L'île de Manhattan correspond à l'arrondissement le plus riche de la ville de New York, et le plus densément peuplé, tout en étant le plus célèbre, puisque la plupart des buildings les plus célèbres de la ville se trouvent à Manhattan. Manhattan se présente également comme une place financière d'importance mondiale, avec l'indice Dow Jones (NYSE) et le Nasdaq. Mais Manhattan est aussi un centre décisionnel majeur : siège de l'ONU, nombreux sièges d'entreprises, ce qui en fait l'un des lieux les plus puissants de la planète. Au niveau universitaire, Manhattan abrite l'Université de New York, la prestigieuse université de Columbia (appartenant à l'Ivy League) ou encore celle de Fordham. Manhattan est un peu considéré comme le centre-ville de New York.
  • Bronx (ou Comté du Bronx), 1 354 068 habitants. Le Bronx a longtemps été considéré comme l'arrondissement pauvre de la ville de New York, mais depuis quelques années, la politique de la ville a permis de rendre le Bronx beaucoup plus attrayant. Ce quartier est également considéré comme le berceau de la culture hip-hop, qui s'est à présent répandue largement dans le monde, et comme un quartier qui accueille des minorités hispaniques et noires, contribuant à l'image de melting pot de la ville. Le Bronx abrite en outre le nouveau Fulton Fish Market, qui est l'un des principaux marchés aux produits maritimes de la côte est. L'équipe des New York Yankees joue ses matches dans le Yankee Stadium, situé à la frontière entre Manhattan et le Bronx.
  • Brooklyn (ou Comté de Kings), 2 488 194 habitants. Brooklyn est un quartier à tendance résidentielle, ce qui explique qu'il est l'arrondissement le plus peuplé de la ville. Brooklyn a longtemps été une ville indépendante, avant de faire partie de la ville de New York en 1898. Brooklyn présente en outre l'une des rares plages de la ville.
  • Queens (ou Comté de Queens), 2 237 815 habitants. Queens est à la fois un quartier résidentiel et industriel ; il est en outre le plus vaste de la ville de New York. Queens est très ouvert sur l'extérieur, grâce à sa proximité avec les deux principaux aéroports de la ville, JFK, et LaGuardia Airport. Queens abrite également l'un des tournois de tennis majeurs de la saison, l'US Open. L'Unisphere (sphère en acier représentant la terre), située à Flushing Meadows, est d'ailleurs considérée comme le symbole de Queens, avec une idée d'ouverture sur le monde et d'universalité. L'équipe des New York Mets joue ses matches dans le Shea Stadium, situé dans le quartier de Flushing.
  • Staten Island (ou Comté de Richmond), 457 383 habitants, est l'arrondissement le moins intégré à la ville de New York, ne serait-ce que par son éloignement géographique. Staten Island est relié à Brooklyn par le Verrazano Narrows Bridge, l'un des ponts suspendus les plus longs du monde. L'arrondissement de Staten Island reste un quartier à caractère résidentiel où il fait bon vivre, loin de la frénésie de Manhattan, avec d'innombrables cours d'eau, parcs et espaces verts.

Administration[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gouvernement de New York.

Chaque arrondissement (borough) est représenté par un président d'arrondissement (Borough President). Il s'agit d'un poste représentatif aux pouvoirs très limités, qui consiste essentiellement à conseiller le Maire à propos des problèmes relatifs à un arrondissement en particulier, et à propos du budget. À l'exception de Manhattan, les arrondissements ont chacun un Borough Hall (qui ont les mêmes fonctions que le Manhattan Municipal Building). Depuis l'abolition du conseil d'estimation en 1990 (en raison d'une décision de 1989 de la Cour suprême des États-Unis), le président d'arrondissement a des pouvoirs exécutifs très limités et il n'y a pas de fonction législative au sein d'un arrondissement. Le pouvoir exécutif à travers toute la ville est exercé par le maire de New York et les fonctions législatives, par les membres du Conseil municipal de New York.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques des cinq arrondissements de la ville de New York
Juridiction Population Superficie
Borough de Comté de estimation au
1er janvier 2010
miles
carrés
km²
1. Manhattan New York 1 585 873 23 59
2. Brooklyn Kings 2 504 700 71 183
3. Queens Queens 2 230 722 109 283
4. The Bronx Bronx 1 385 108 42 109
5. Staten Island Richmond 468 730 58 151
Ville de New York 8 175 133 303 786
État de New York 19 541 453 47 214 122 284
Source: Bureau du recensement des États-Unis[1],[2],[3]

Brooklyn est l'arrondissement le plus peuplé alors que Staten Island est le moindre. Ce dernier a également la densité de population la plus faible tandis que Manhattan possède la densité la plus élevée des cinq arrondissements. Près de la moitié de la population de Queens est née à l'étranger. Le Bronx est le plus touché par la pauvreté, contrairement à Manhattan où le revenu moyen par habitant est le plus important de la ville de New York.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]