Arrondissement de Pontarlier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Pontarlier
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Franche-Comté
Département Doubs
Chef-lieu Pontarlier
Code arrondissement 253
Démographie
Population 106 231 hab. (2011)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° N 6° E / 46.9, 6.36667 ()47° Nord 6° Est / 46.9, 6.36667 ()  
Superficie 1 872 km2
Subdivisions
Cantons 8
Communes 155

L'arrondissement de Pontarlier est une division administrative française, située dans le département du Doubs et la région Franche-Comté.

L’arrondissement de Pontarlier s’étend sur une surface de 1 872,44 km2. Il compte 8 cantons, 155 communes et 106 007 habitants (population totale légale millésimée 2008 entrée en vigueur le 1er janvier 2011)[1].

Un projet d’extension de l’arrondissement s’est concrétisé le 1er janvier 2009 [2] par intégration de trois cantons : Vercel et Pierrefontaine-les-Varans (initialement rattachés à l’arrondissement de Besançon) et le Russey (initialement rattaché à l’arrondissement de Montbéliard). Le nombre des communes est ainsi passé de 85 à 155 et la population de 75 000 à plus de 100 000 habitants. L’arrondissement de Pontarlier est un arrondissement à dominante rurale, situé en zone de moyenne montagne et frontalier avec la Suisse.

Carte de l'arrondissement de Pontarlier [3]

Caractéristiques géographiques et démographiques de l’arrondissement[modifier | modifier le code]

L’arrondissement de Pontarlier est à dominante rurale : la moitié de la population habite dans des communes de moins de 1 500 habitants et les 2/3 dans des communes de moins de 2 500 habitants.

L’arrondissement est situé au cœur du massif jurassien et comporte :

  • une zone de hauts plateaux (entre 600 et 1 200 m, Pontarlier est à 840 m d'altitude),
  • une zone étroite de montagne (point culminant : le Mont d'Or à 1 463 m).

Les hivers dans le Haut Doubs sont rudes et la commune de Mouthe tire de cette rigueur hivernale son surnom de « petite Sibérie ».

Frontalier avec la Suisse sur 130 km, l’arrondissement est limitrophe des cantons de Vaud et de Neuchâtel. Cette proximité avec la Suisse est une réalité géographique et économique. En effet, les villes suisses du Locle et de La Chaux-de-Fonds se trouvent respectivement à 14 et 22 km de Morteau, celles de Lausanne, Neuchâtel et Yverdon respectivement à 67 km, 53 km et 49 km de Pontarlier.

Les cantons de l'arrondissement de Pontalier[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Pontarlier est divisé en 8 cantons.

Canton Nombre
de communes
Nombre
d'habitants (*)
canton de Levier 15 9 036
canton de Montbenoît 16 6 705
canton de Morteau 7 19 230
canton de Mouthe 23 8 707
canton de Pierrefontaine-les-Varans 20 7 731
canton de Pontarlier 24 34 943
canton du Russey 22 6 830
canton de Vercel-Villedieu-le-Camp 28 12 925

(*) population totale légale millésimée 2008 entrée en vigueur le 1er janvier 2011 - source Insee

Les communes de plus de 1 000 habitants de l'arrondissement de Pontarlier[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité dans l'arrondissement de Pontarlier[modifier | modifier le code]

Toutes les communes de l'arrondissement appartiennent à un établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Les 155 communes de l'arrondissement sont regroupées au sein de 11 communautés de communes, dont 10 ont leur siège dans l’arrondissement.

Nom Nombre
de communes
de l'arrondissement
Population
dans l'arrondissement
Communauté de communes du Larmont 10 27 847
Communauté de communes du Val de Morteau 8 19 551
Communauté de communes du Pays de Pierrefontaine - Vercel (*) 42 19 111
Communauté de communes du Mont d'Or et des deux Lacs 19 10 767
Communauté de communes du canton de Montbenoît 16 6 705
Communauté de communes du Plateau du Russey 17 6 014
Communauté de communes Altitude 800 (*) 10 5 844
Communauté de communes du plateau de Frasne et du val du Drugeon 10 5 567
Communauté de communes des Hauts du Doubs 13 2 661
Communauté de communes des Premiers Sapins 6 1 445
Communauté de communes entre Dessoubre et Barbeche (*) (**) 4 495

(*) : ces communautés de communes comprennent également d'autres communes situées hors arrondissement (**) : communauté de commune dont le siège se situe dans l’arrondissement de Montbéliard


L’arrondissement de Pontarlier compte 3 pays :

  • le Pays Horloger[4] : cantons de Morteau et du Russey auxquels s’ajoutent 2 cantons de l’arrondissement de Montbeliard (Maîche et St Hippolyte) ;
  • le Pays du Haut Doubs[5] : 4 cantons autour de Pontarlier (association) ;
  • le Pays des Portes du Haut-Doubs[6]: cantons de Vercel et Pierrefontaine-les-Varans.

Les Pays Horloger et du Haut-Doubs ont exprimé leur volonté de promouvoir l’espace frontalier de la région Franche-Comté qu’ils constituent avec le Pays du Haut-Jura. La recherche d’une cohérence à l’échelle de ce territoire spécifique conduit ces trois Pays à s’engager « dans une démarche commune afin de mieux faire reconnaître les enjeux propres à l’espace frontalier et de tenter d’y répondre ensemble et de façon concertée ».

Organisation administrative, sécurité, armée[modifier | modifier le code]

La sous-préfecture[modifier | modifier le code]

Pontarlier est chef-lieu d'arrondissement et siège de la sous-préfecture[7]. La sous-préfète de Pontarlier est actuellement Mme Laura REYNAUD.


La sous-préfecture se trouve 69, rue de la République (face à l'Hôtel de Ville, accès par la cour de la bibliothèque).

  • Tél. 03 81 39 81 39
  • Fax 03 81 39 12 60
  • Messagerie : sous-prefecture-de-pontarlier@doubs.gouv.fr

Le 22 novembre 2010, M. Michel MERCIER, alors ministre de l’espace rural et de l’aménagement du territoire, a installé à Pontarlier le comité de pilotage « + de services publics » pour le Doubs, visant à renforcer et développer l’offre de services publics en milieu rural par une mutualisation des opérateurs.

La sécurité[modifier | modifier le code]

La Ville de Pontarlier est le siège de la Direction départementale de la police aux frontières.

Les forces de police et de gendarmerie sont représentées dans l’arrondissement et leur compétence territoriale s’affirme sur des zones légalement définies :

- zone Police : les communes de Pontarlier et de Doubs relèvent de la circonscription de sécurité publique (commissariat de Pontarlier) ;

- zone Gendarmerie : la compagnie de gendarmerie de Pontarlier compte 4 communautés de brigades : Morteau, Pontarlier, les Hôpitaux Neufs et Valdahon.

À l’exception de deux communes, Pontarlier et Doubs, toutes les communes de l’arrondissement relèvent de la compagnie de gendarmerie de Pontarlier.

Le périmètre actuel de la compagnie de gendarmerie de Pontarlier est récent (début 2010). Jusque là, les communes des cantons nouvellement intégrés à l’arrondissement (Pierrefontaine-les-Varans et Vercel) relevaient de la compagnie de gendarmerie de Baume-les-dames et celles du canton du Russey dépendaient de la compagnie de gendarmerie de Montbéliard.


Le 13e régiment du génie[modifier | modifier le code]

Le 13e régiment du Génie est stationné au quartier Gallieni, sur le camp national de Valdahon depuis le 1er juillet 2003. Il appartient à la 2e brigade blindée d’Orléans.

Des éléments participent aux forces françaises en Afghanistan et déploient en autre, depuis 2010, l'Aravis[9] et le Buffalo.

Le camp du Valdahon est utilisé par de nombreux autres régiments pour des manœuvres et entraînements.

Dans le cadre de la nouvelle carte militaire, ce camp va voir ses effectifs renforcés au cours des prochaines années.

Économie[modifier | modifier le code]

De manière générale, l'activité économique sur le Haut-Doubs puise sa vitalité principalement dans l’agriculture, la forêt et le secteur tertiaire.

Une agriculture (élevage uniquement) performante et des productions agroalimentaires typées[modifier | modifier le code]

Le Haut-Doubs est marqué par une production laitière destinée à des fromages d’appellation d’origine contrôlée (AOC) : Comté, Mont d'Or, Morbier… Le cahier des charges est très strict mais le prix de vente du lait AOC est supérieur à celui du lait standard.

Le Haut-Doubs, ce sont également les salaisons (jambon, bresi…) et la charcuterie (saucisse de Morteau), le chocolat (Nestlé, Klaus...) et les distilleries, secteurs encore protégés et prospères.

Les comices agricoles de l’automne, tradition très ancrée et très fréquentée, permettent aux éleveurs de chaque canton de présenter au public une sélection de leurs plus belles vaches Montbéliardes.

Une forêt remarquable[modifier | modifier le code]

Les forêts (feuillus et conifères) sont très présentes sur le territoire du Haut-Doubs et constituent une part importante des recettes des communes, même si les dommages causés par la tempête du 26 décembre 1999 (10 % de la forêt abattue) ont vu ces ressources diminuer de manière significative.

Les entreprises d'exploitation forestière et scieries sont encore très nombreuses. On compte environ 50 800 ha dont 26 000 ha de forêts privées, 3 800 ha de forêts domaniales, 21 000 ha de forêts communales.

Les ventes de bois se font majoritairement par des ventes aux enchères publiques. Toutefois, les contrats d’approvisionnement gérés par l’ONF garantissent un prix lissé pour les communes et permettent d’approvisionner les scieries locales, acteurs économiques essentiels des communes du Haut-Doubs.

Un secteur commercial toujours en pleine expansion[modifier | modifier le code]

Le secteur de Pontarlier assure une offre commerciale très importante, très supérieure à la moyenne nationale. Beaucoup de suisses viennent faire leurs achats à Pontarlier.

Un tourisme "4 saisons" très dynamique[modifier | modifier le code]

L’arrondissement de Pontarlier est un secteur touristique qui reste très dynamique, aussi bien l’hiver que l’été. Le développement du tourisme s’appuie sur une offre de loisirs polyvalente, des paysages et des sites remarquables et sur une valorisation de l’offre d’activités dans le domaine sportif.

Les activités de plein air[modifier | modifier le code]

L’hiver, l’activité liée au ski prédomine : ski alpin, essentiellement dans la station de Métabief Mont d'Or et le ski de fond qui bénéficie d’un domaine immense et d’espaces magnifiques.

L’été, les activités de pêche, de voile et de baignade sont l’apanage des différents lacs et rivières, et tout particulièrement du lac St-Point. Les randonnées pédestres et VTT en forêt renforcent la diversification de l’offre.

Ces activités s’appuient sur un réseau dense de gîtes ruraux.

Les activités culturelles et de loisirs[modifier | modifier le code]

  • Spectacles et activités variées : ciné-club Jacques Becker à Pontarlier, théâtre (festival des Nuits de Joux et Centre d'animation du Haut-Doubs), Musées (Pontarlier, Morteau), salon des Annonciades, Académie de musique …
  • Grandes manifestations sportives : certains évènements sportifs bénéficient d’une notoriété internationale. Il en est ainsi des épreuves de ski de fond (Transjurassienne), de biathlon (ski de fond + tir à la carabine), de combiné nordique (saut à ski + ski de fond), de cyclisme et de VTT. D’autres courses suscitent l’engouement du public : Trans'roller, trials, courses de chiens de traîneaux.
  • Des sites touristiques remarquables : l’arrondissement de Pontarlier associe à la beauté et la diversité des paysages et sites naturels, de nombreuses zones humides. Il comprend une partie du Parc naturel régional du Haut-Jura, deux réserves naturelles, le lac de Remoray (nationale) et Frasne (régionale), des zones natura 2000 et le troisième lac naturel de France (lac de Saint-Point).

Il comporte également d’autres sites remarquables : le saut du Doubs à Villers-le-lac, le défilé d’Entreroches, les sources du Doubs et de la Loue, la route des sapins, le cirque de Consolation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après le site de l'Insee
  2. Arrêté préfectoral n°08/306 du 17 décembre 2008 (Préfet du Doubs)
  3. Ref: site de la préfecture du Doubs: http://www.franche-comte.pref.gouv.fr/documents/ed9ca1e8452c1e2a16dd702c845345c7/arr-pontarlier.pdf
  4. site du Pays Horloger
  5. site du pays du Haut-Doubs
  6. site du pays des portes du Haut-Doubs
  7. site de la sous-préfecture de Pontarlier
  8. [Source : sous-préfecture de Pontarlier]
  9. « L'Aravis arrive en Afghanistan », Raids, no 294,‎ novembre 2010, p. 4 (ISSN 0769-4814)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]