Arrondissement de Mont-Tonnerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Mont-Tonnerre
Donnersbergkreis
Blason de Arrondissement de Mont-Tonnerre
Héraldique
Localisation
Localisation
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Rhénanie-Palatinat
Chef-lieu Kirchheimbolanden
Villes principales Alsenz-Obermoschel, Eisenberg, Göllheim, Kirchheimbolanden, Rockenhausen, Winnweiler
Préfet
(Landrat)
Winfried Werner
Partis au pouvoir SPD
Code arrondissemental
(Kreisschlüssel)
07 3 33
Immatriculation KIB
Communes 81
Démographie
Population 75 878 hab. (31 décembre 2010)
Densité 118 hab./km2
Géographie
Superficie 645,46 km2
Localisation
Localisation de Arrondissement de Mont-Tonnerre
Liens
Site web www.donnersberg.de


L'arrondissement de Mont-Tonnerre (Donnersbergkreis) est un arrondissement ("Landkreis" en allemand) de Rhénanie-Palatinat (Allemagne). Son chef-lieu est Kirchheimbolanden. Ses arrondissements voisins sont Bad Kreuznach, Alzey-Worms, Bad Dürkheim, Kaiserslautern, Kusel.

Il occupe le centre de l'éphémère département français du premier empire du même nom : département du Mont-Tonnerre de préfecture Trèves.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'arrondissement tire son nom de la colline la plus haute du Palatinat, le Mont Tonnerre (Donnersberg), qui culmine à 678 m. Le nom de celui-ci vient probablement du dieu celte Taranis et non pas comme on l'a longtemps pensé du vieux germanique Donar (Thor ou « tonnerre »).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le mont Tonnerre fait partie de la région montagnarde du Palatinat du nord (Nordpfälzer Bergland). L'arrondissement est arrosé par l'Alsenz, qui se jette à Bad Münster am Stein-Ebernburg dans la Nahe.

Au sud l'arrondissement possède une partie de la forêt palatine (Pfälzerwald), à l'est de la région viticole du Palatinat.

Histoire[modifier | modifier le code]

En haut du mont Tonnerre se trouvait le plus grand oppidum du nord des Alpes; lequel appartenait au peuple Trévire.

L'arrondissement dans sa forme actuelle a été créé en 1969 par la fusion des deux anciens arrondissements de Kirchheimbolanden et de Rockenhausen.

De 1798 à 1814, le territoire fit partie du département français du Mont-Tonnerre.

Politique[modifier | modifier le code]

Préfets (Landräte)[modifier | modifier le code]

  • 1969-1971 : Adolf Wilhelm Rothley (SPD)
  • 1971-1981 : Karl Ritter (SPD)
  • 1981-1991 : Klaus Rüter (SPD)
  • 1991-ce jour : Winfried Werner (SPD)

Assemblée d'arrondissement (Kreistag) de 1999 à 2009[modifier | modifier le code]

Parti ou comité électoral %
2009
[1]
Sièges
2009
%
2004
Sièges
2004
%
1999
Sièges
1999
SPD Parti social-démocrate d'Allemagne 34,5 13 34,6 13 42,6 16
CDU Union chrétienne-démocrate d'Allemagne 28,6 11 31,6 12 30,9 12
FDP Parti libéral-démocrate 8,8 3 7,1 3 5,9 2
LES VERTS Alliance 90 / Les Verts 7,4 3 6,9 3 5,0 2
LA GAUCHE (DIE LINKE) La Gauche (Die Linke) 4,6 2
Autres Groupes d'électeurs sans partis 16,1 6 19,7 7 15,6 6
total 100,0 38 100,0 38 100,0 38
Participation en % 59,1 62,8 69,3

Villes et communes[modifier | modifier le code]

(Habitants le 30 juin 2005)

Les Communes fusionnées avec leurs communes membres

Préfecture de la Commune fusionnée *

  1. Alsenz * (1 764)
  2. Finkenbach-Gersweiler (332)
  3. Gaugrehweiler (552)
  4. Kalkofen (199)
  5. Mannweiler-Cölln (437)
  6. Münsterappel (561)
  7. Niederhausen an der Appel (252)
  8. Niedermoschel (558)
  9. Oberhausen an der Appel (153)
  10. Obermoschel, Stadt (1 205)
  11. Oberndorf (265)
  12. Schiersfeld (270)
  13. Sitters (130)
  14. Unkenbach (246)
  15. Waldgrehweiler (233)
  16. Winterborn (196)
  1. Eisenberg, Ville * (9 777)
  2. Kerzenheim (2 273)
  3. Ramsen (1 835)
  1. Albisheim (Pfrimm) (1 755)
  2. Biedesheim (655)
  3. Bubenheim (457)
  4. Dreisen (1 037)
  5. Einselthum (857)
  6. Göllheim * (3 746)
  7. Immesheim (160)
  8. Lautersheim (637)
  9. Ottersheim (391)
  10. Rüssingen (499)
  11. Standenbühl (230)
  12. Weitersweiler (482)
  13. Zellertal (1 226)
  1. Bennhausen (136)
  2. Bischheim (735)
  3. Bolanden (2 437)
  4. Dannenfels (958)
  5. Gauersheim (627)
  6. Ilbesheim (517)
  7. Jakobsweiler (230)
  8. Kirchheimbolanden, Ville * (8 010)
  9. Kriegsfeld (1 097)
  10. Marnheim (1 667)
  11. Mörsfeld (548)
  12. Morschheim (774)
  13. Oberwiesen (493)
  14. Orbis (684)
  15. Rittersheim (203)
  16. Stetten (670)
  1. Bayerfeld-Steckweiler (472)
  2. Bisterschied (285)
  3. Dielkirchen (555)
  4. Dörrmoschel (144)
  5. Gehrweiler (342)
  6. Gerbach (584)
  7. Gundersweiler (570)
  8. Imsweiler (595)
  9. Katzenbach (546)
  10. Ransweiler (314)
  11. Rathskirchen (231)
  12. Reichsthal (103)
  13. Rockenhausen, Ville * (5 749)
  14. Ruppertsecken (395)
  15. Sankt Alban (340)
  16. Schönborn (133)
  17. Seelen (167)
  18. Stahlberg (188)
  19. Teschenmoschel (113)
  20. Würzweiler (209)
  1. Börrstadt (963)
  2. Breunigweiler (437)
  3. Falkenstein (225)
  4. Gonbach (495)
  5. Höringen (742)
  6. Imsbach (982)
  7. Lohnsfeld (973)
  8. Münchweiler an der Alsenz (1 262)
  9. Schweisweiler (356)
  10. Sippersfeld (1 181)
  11. Steinbach au Mont-Tonnerre (809)
  12. Wartenberg-Rohrbach (577)
  13. Winnweiler * (4 785)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :