Arrondissement de Metz-Campagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Metz-Campagne
Situation de l'arrondissement de Metz-Campagne dans le département Moselle.
Situation de l'arrondissement de Metz-Campagne dans le département Moselle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Chef-lieu Metz
Code arrondissement 57 4
Démographie
Population 221 728 hab. (2011)
Densité 211 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° N 6° E / 49.1167, 6.1666749° Nord 6° Est / 49.1167, 6.16667  
Superficie 1 052 km2
Subdivisions
Cantons 9
Communes 142

L’arrondissement de Metz-Campagne est une division administrative française, située dans le département de la Moselle et la région Lorraine. La sous-préfecture se situe dans les locaux de la préfecture de la Moselle sur l’île du Petit-Saulcy.

C'est l'un des trois seuls arrondissements (avec ceux de Thionville-Ouest et Strasbourg-Campagne) dont le chef-lieu Metz se trouve dans un autre arrondissement (celui de Metz-Ville).

L'arrondissement de Metz-Campagne forme une large couronne de 20-25 km autour de la ville de Metz. Il est le plus important des neuf arrondissements du département, à la fois par la surface et par la population.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il comprend trois parties très différenciées :

  • au centre, les communes urbaines de l'agglomération messine (hormis la ville de Metz qui constitue l'arrondissement de Metz-Ville) représentant plus du tiers des habitants de l'arrondissement, où prédominent les activités tertiaires ;
  • au nord et nord-ouest dans les vallées de la Moselle et de l'Orne, une région industrielle à forte densité de population où le recul de la sidérurgie est partiellement compensé par une certaine diversification dans les domaines industriel, commercial et touristique ;
  • l'est et le sud, essentiellement ruraux, où prédomine l'agriculture traditionnelle céréalière avec un peu d'élevage et de viticulture.

Toutefois, à la limite sud de l'arrondissement, à mi-chemin entre Metz et Nancy, l'aéroport régional de Lorraine ouvert en 1991, la Rocade sud, la présence de la ligne du TGV-Est offrent des possibilités de développement.

Globalement, l'arrondissement dispose d’excellentes infrastructures avec des liaisons routières, autoroutières (croisement des autoroutes A31 et A4), ferroviaires et fluviales (Moselle canalisée). L’activité économique y est forte et diversifiée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Landkreis Metz depuis 1871, l’arrondissement de Metz-Campagne est créé en 1919.

Le Landkreis Metz correspond peu ou prou à l'arrondissement de Metz-Campagne à l'époque de l'empire allemand et sous le Troisième Reich. Le Stadtkreis Metz correspond plus ou moins à l'arrondissement de Metz-Ville.

Sous-préfets[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, le sous-préfet de Metz-Campagne est également secrétaire général adjoint de la préfecture de la Moselle et sous-préfet chargé de la politique de la Ville.

Le sous-préfet de Metz-Campagne est actuellement M. François VALEMBOIS.



Liste des sous-préfets successifs
Période Identité Fonction précédente Observation
octobre 1979 mars 1982 M. Victor CONVERT
mars 1982 novembre 1982 M. Philippe MARLAND Secrétaire général de la préfecture de l'Allier nommé ensuite Secrétaire général de la Nouvelle-Calédonie et dépendances
janvier 1983 juin 1984 M. Pierre Etienne BISCH Sous-préfet de Montbard (Côte d'Or) nommé ensuite conseiller de 1ère classe de tribunal administratif (Nice)
septembre 1984 avril 1986 M. Jacques LE HENAFF
décembre 1986 juin 1990 M. Jean MEMEINT
juin 1990 septembre 1994 M. Guy TARDIEU Secrétaire général pour les affaires économiques de la Martinique nommé ensuite Secrétaire général de la préfecture des Deux-Sèvres
septembre 1994 septembre 1995 M. Claude SERRA Directeur régional des affaires culturelles de Bourgogne nommé ensuite chef du service de l'administration
et de la conservation des résidences présidentielles
octobre 1995 mars 2002 M. Pierre HENNECART
avril 2002 juin 2004 Mme Simone MIELLE sous-préfète chargée de mission pour la politique de la ville
auprès du préfet des Hauts-de-Seine
nommée ensuite Secrétaire générale de la préfecture de l'Aisne
juin 2004 mai 2006 M. Michel BERNARD Sous-préfet de Saint-Dizier (Haute-Marne) nommé ensuite Sous-préfet hors cadre, affecté auprès du Secrétaire
général du Comité interministériel de prévention de la délinquance
juin 2006 octobre 2008 M. Jean-Jacques BOYER Secrétaire général de la préfecture des Landes nommé ensuite Secrétaire général de la préfecture des Deux-Sèvres
octobre 2008 février 2011 Mme Christine WILS-MOREL Adjointe au sous-directeur de
l'administration des étrangers à la préfecture de police
nommée ensuite Sous-Préfète de Saint-Denis (Seine-Saint Denis)
mai 2011 en cours M. François VALEMBOIS [1] Sous-Préfet de Pontarlier (Doubs)

Composition[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Metz-Campagne est composé de neuf cantons :

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de l'arrondissement de Metz-Campagne représente en 2009 21 % de la population totale du département de la Moselle, avec une densité de 209 habitants/km², contre 19 % pour l'arrondissement de Forbach et 15 % pour celui de Thionville-Est.


Économie[modifier | modifier le code]

La diversité d’activité du bassin d’emploi tend à réduire l'effet des variations sectorielles et ramène l'évaluation du taux de chômage légèrement en deçà de la moyenne départementale. De nouvelles dynamiques du territoire sont d’ores et déjà en projet. Concernant l'automobile, l'usine P.C.A. à Trémery (4 500 salariés) produit les moteurs diesel de nouvelle génération qui équipent notamment les véhicules des marques Peugeot et Citroën, ainsi que le nouveau moteur EB 3 cylindres. Au nord de Metz, la communauté de communes de Maizières-lès-Metz qui regroupe 14 communes, poursuit une politique ambitieuse de développement économique sur des espaces nouvellement aménagés (Eurotransit : 35 ha, Val Euro-Moselle Nord : 100 ha, Val Euro-Moselle Sud : 200 ha), pour accueillir des activités industrielles, artisanales, commerciales et de loisirs dont les implantations, non encore achevées, totalisent actuellement 10 000 emplois. Les communes de l'arrondissement agglomérées à la ville de Metz connaissent également un développement important à dominante tertiaire. La Z.A.C. Actisud concentre les créations commerciales parmi les plus significatives couvrant pratiquement tous les secteurs y compris l'hôtellerie et la restauration. Il existe encore d'autres zones industrielles légères, commerciales et artisanales créées à l'initiative des communes ou des établissements publics de coopération intercommunale : Peltre, Hauconcourt-Talange (10 ha encore disponibles auxquels s'ajoute le site de l'ancienne raffinerie de Lorraine), Marly (mixte), Sainte-Marie-aux-Chênes (mixte), Hagondange (mixte).

Le complexe de loisirs du parc de Clouange à Amnéville (2 millions de visiteurs par an), créé sur un ancien crassier de la sidérurgie, constitue une réussite économique, grâce aux points forts que sont l'établissement thermal (12 000 curistes par an) complété par un centre de remise en forme, l’un des plus importants zoo d’europe (le Parc zoologique d'Amnéville), un casino ou encore une salle de spectacles polyvalente de 12 000 places et enfin une piste de ski toutes saisons, en salle (le snow hall).

Il existe deux contrats urbains de cohésion sociale, concernant Montigny-lès-Metz et Woippy. Une importante opération de rénovation urbaine est menée dans cette dernière commune.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 8 avril 2011

Articles connexes[modifier | modifier le code]