Arrondissement de Cherbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Cherbourg
Situation de l'arrondissement de Cherbourg dans la région Basse-Normandie.
Situation de l'arrondissement de Cherbourg dans la région Basse-Normandie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Manche
Chef-lieu Cherbourg-Octeville
Démographie
Population 190 855 hab. (2011)
Densité 116 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 38′ 15″ N 1° 37′ 44″ O / 49.6375, -1.6288888949° 38′ 15″ Nord 1° 37′ 44″ Ouest / 49.6375, -1.62888889  
Superficie 1 639 km2
Subdivisions
Cantons 15
Communes 189

L'arrondissement de Cherbourg[1] est une division administrative française, située dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 12 août 1789, une « pétition des habitants de Cherbourg, de la Hague et du Val de Cères » réclame la création d'un arrondissement à Cherbourg[2].

L'arrondissement est créé le 19 juillet 1811 sur décision de Napoléon Ier. Il est formé des cantons de Cherbourg, Beaumont, Canton d'Octeville|Octeville]], Les Pieux et Canton de Saint-Pierre-Église par scission de l'arrondissement de Valognes.

Les autres cantons de l'arrondissement de Valognes sont intégrés à celui de Cherbourg en 1926 pour cinq d'entre eux, et entre 1960 et 1965 (date à préciser) pour le canton de Barneville-Carteret et le canton de Saint-Sauveur-le-Vicomte pris à l'arrondissement de Coutances qui les avait intégrés en 1926. Globalement, l'arrondissement d'origine est reconstitué, mais son chef-lieu est passé de Valognes à Cherbourg-Octeville.

Composition[modifier | modifier le code]

Actuellement, les cantons qui le composent sont :

Population[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2013, sa population municipale est de 191 400 habitants pour une population totale de 197 271 habitants [3].

Sous-préfet[modifier | modifier le code]

  • 2003-2006 : Denis Dobo-Schoenenberg, nommé sous-directeur du corps préfectoral et des administrateurs civils en janvier 2006.
  • 6 janvier 2006 : Raymond Cervelle (né le 7 septembre 1947), ancien sous-préfet de Mauriac (1985-88), de Tournon-sur-Rhône (1991-94), de Libourne (1994-96), d'Apt (1996-98), de Briey (1998-2001)[4]. Nommé le 18 octobre 2007, préfet hors cadre à Paris.
  • 12 janvier 2008 : Arnaud Cochet, administrateur civil hors classe. Né à Dinan, diplômé de l’ÉNA et de l’École nationale du Trésor, directeur de cabinet à la préfecture de Seine-et-Marne, puis Secrétaire général à la préfecture de Haute-Corse, expert national détaché auprès de la Commission européenne, nommé sous-préfet de Saint-Omer le 3 juillet 2000, puis secrétaire général de la préfecture de Corse du Sud[5].
  • 16 avril 2010 : Yves Husson

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Contrairement à la commune et à ses trois cantons, le code officiel géographique n'a pas renommé l'arrondissement à la suite de la fusion entre Cherbourg et Octeville (voir la page du COG.
  2. « Célébration du bicentenaire de l'arrondissement de Cherbourg », Préfecture de la Manche, dossier de presse, 9 novembre 2011.
  3. Populations légales 2010 des arrondissements du département de la Manche.
  4. [PDF] La lettre du trombinoscope, 6 février 2006
  5. 101ème Réunion, Club 41 d'Aire-sur-la-Lys 243, jeudi 7 mars 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Cauvin, Comment Cherbourg est devenu chef-lieu d'arrondissement, Morel, 1927

Article connexe[modifier | modifier le code]