Arroio dos Ratos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arroio dos Ratos
Surnom : Capital nacional da melancia
(capitale nationale de la pastèque)
Blason de Arroio dos Ratos
Héraldique
Drapeau de Arroio dos Ratos
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Rio Grande do Sul Rio Grande do Sul
Langue(s) portugais
Maire Tiago Lopez (PMDB)
Code postal 96 740-000
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-2
Indicatif 51
Démographie
Gentilé Arroio-ratense
Population 13 619 hab.[1] (01-04-2007)
Densité 32 hab./km2
Population de l'agglomération 3 760 644 hab.
Géographie
Coordonnées 30° 05′ 43″ S 51° 43′ 59″ O / -30.09528333, -51.73305556 ()30° 05′ 43″ Sud 51° 43′ 59″ Ouest / -30.09528333, -51.73305556 ()  
Altitude 69 m
Superficie 42 600 ha = 426 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Musée d'État du charbon.
Fondateur
Date de fondation
Loi n° 4 902
28 décembre 1964
Localisation
Localisation de Arroio dos Ratos sur une carte
Localisation de Arroio dos Ratos sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Arroio dos Ratos

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Arroio dos Ratos
Liens
Site web http://www.arroiodosratos.rs.gov.br/portal1/intro.asp?iIdMun=100143022

Arroio dos Ratos est une ville brésilienne de la mésorégion métropolitaine de Porto Alegre, capitale de l'État du Rio Grande do Sul, faisant partie de la microrégion de São Jerônimo et située à 59 km à l'ouest de Porto Alegre. Elle se situe à une latitude de 30º 05' 43" sud et à une longitude de 51º 43' 59" ouest, à 69 m d'altitude. Sa population était estimée à 13 619 en 2007, pour une superficie de 426 km². L'accès s'y fait par la BR-290.

Le nom Arroio dos Ratos vient du petit cours d'eau qui arrose le lieu, celui-ci possédant de nombreuses variétés de rongeurs assimilés génériquement par les habitants à des souris (arroio = "petit cours d'eau" et ratos = "souris").

L'histoire de la commune est liée à l'exploitation du charbon, après la découverte du minerai par l'ingénieur anglais James Johnson. En 1853 commença dans la région l'extraction par des mineurs anglais, initiant un cycle économique s'étendant sur plusieurs décennies et faisant de la commune, à partir de 1866, le principal pôle carbonifère du pays. Ce fut aussi la première mine de charbon ouverte dans l'Amérique latine. Sa production a longtemps alimenté en combustible l'Usine du gazomètre fournissant Porto Alegre en énergie.

Quand les mines furent épuisées, furent développés les secteurs primaire, secondaire et tertiaire. Aujourd'hui, l'économie de la municipalité est essentiellement tournée vers l'agriculture, tout particulièrement par la production de bois et de pastèques. Toutes les années a lieu à Arroio dos Ratos une fête autour de ce fruit.

Les mines ont attiré des Anglais, Allemands, Espagnols, Italiens, Autrichiens, Tchèques, Russes et Roumains, en plus des Portugais natifs, dont les descendants forment de nos jours la population d'Arroio dos Ratos.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]