Arrigorriaga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrigorriaga
Blason de Arrigorriaga
Héraldique
Drapeau de Arrigorriaga
Drapeau
Rivière Ibaizabal au quartier Santa Isabel
Rivière Ibaizabal au quartier Santa Isabel
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Pays basque Pays basque
Province Biscaye Biscaye
Comarque Grand Bilbao
District judic. (Udal / Municipio)
Code postal 48480
Démographie
Gentilé arrigorriagatar
Population 12 341 hab. (2007)
Densité 761 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 12′ 28″ N 2° 53′ 10″ O / 43.207778, -2.886111 ()43° 12′ 28″ Nord 2° 53′ 10″ Ouest / 43.207778, -2.886111 ()  
Altitude 55 m
Superficie 1 621 ha = 16,21 km2
Localisation
Localisation de Arrigorriaga

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Arrigorriaga

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Arrigorriaga
Liens
Site web http://www.arrigorriaga.net

Arrigorriaga (en espagnol et en basque) est une municipalité et un village dans la province de la Biscaye, située dans la Communauté autonome du Pays basque en Espagne.
Le nom officiel de la ville est Arrigorriaga.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Arrigorriaga signifie lieu de pierres rouges en basque, de harri (pierre), gorri (rouge) et du suffixe locatif -aga.

Il existe une légende connue qui explique l'origine de ce nom. Cette légende remonte au moins au XVe siècle, puisqu'elle a été écrite pour la première fois par le chroniqueur biscaïen Lope García de Salazar dans son livre Las Bienandanzas e Fortunas [1]. Selon cette légende Arrigorriaga s'appelait anciennement Padura (marais en basque) et a été la scène d'une bataille légendaire qui a opposé les peuples de Biscaye et ceux de Léon (Bataille de Padura). À la suite de cette bataille, qui a été gagnée par les Biscayens, Padura a été rebatizée Arrigorriaga, car tant de sang avait été versé que les pierres avaient été teintes de rouge.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 'Les Bienandanzas e fortunas del señor banderizo oñacino Lope García de Salazar est un ouvrage de 25 volumes dans lequel on mélange histoire, légende et traditions. Il couvre depuis la création du monde jusqu'à moitié du XVe siècle. Il a été écrit à la fin du XVe siècle par García de Salazar, emprisonné dans la maison-tour de San Martín de Muñatones.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]