Arrano beltza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrano beltza actuel

L'Arrano beltza ("aigle noir" en basque) est un vieux symbole basque et navarrais qui montre un aigle noir sur un fond jaune. Il est la plupart du temps, mais pas exclusivement, utilisé par des radicaux basques comme un des symboles de l'Euskal Herria ou Pays basque avec l'Ikurriña (drapeau basque). Il correspond à un aigle royal basque ou Golden Eagle pour les anglophones ou un Águila Real pour les hispanophones qu'à un simple aigle noir sur un drapeau. On prend référence sur l'Aquila Chrysaetos Homeryi comme race d'aigle. C'est une race protégée car on en comptait qu'un millier en 1990 dans la péninsule ibérique. C'est un symbole fort tels que l'Ikurriña, le Lauburu et le Zazpiak Bat.

Peinture murale de Batasuna Guipuscoa, 2003

L'aigle noir était à l'origine le sceau du roi Sanche III de Navarre qui, en réunissant l'Aragon et la Castille, a eu sous sa couronne tous les territoires de culture et de langue basques, y compris des territoires traditionnellement castillans. Son royaume allait de la Galice à la mer méditerranée. Selon l'interprétation nationaliste basque, le règne de Sancho III constitue un précédent historique pour les aspirations de l'unification des territoires bascophones sous tutelle d'un état indépendant. D'une perspective espagnole, elle est l'une des premières tentatives à former une Espagne unifiée.

Ce symbole est employé la plupart du temps par l'Ezker Abertzalea (la gauche patriote), qui le considère comme étant le "symbole le plus ancien du territoire d'Euskal Herria". Ainsi, à côté de l'ikurriña (le drapeau officiel dans la Communauté autonome basque), d'origine Araniste (Sabino Arana), ce drapeau jaune avec l'aigle noir est plus souvent utilisé, car il est considéré symboliquement plus véritable et originel. Pour les mêmes raisons, il y a plus souvent une utilisation par la gauche révolutionnaire du terme traditionnel "Euskal Herria" que du néologisme "Euskadi", créé par Sabino Arana au XIXe siècle (cependant, Euskadi commence à être associé de plus en plus fréquemment avec la Communauté autonome basque).

Un autre Arrano Beltza

Quelques organismes pro-espagnols basques au Pays basque et en Navarre emploient l'Arrano beltza sous un point de vue opposé car c'est un symbole de l'unité espagnole. Selon eux, ils allèguent que Sancho III qui apparaît dans beaucoup de documents historiques, sous le nom de "Rex Hispanorum Regum", est le "roi des rois d'Hispanie" (ou des Espagnols). De leur point de vue, cela démontre que le royaume de Navarre a perçu l'Espagne comme unité territoriale et historique, en dépit de sa division politique. Sancho III a également fait de la Castille un royaume en laissant le soin à son fils Fernando d'utiliser, et par les rois et reines jusqu'à Isabelle la catholique, l'Arrano beltza.

Musique[modifier | modifier le code]

Arrano beltza est aussi une chanson du chanteur compositeur basque Mikel Laboa, repris par le groupe de rock Negu Gorriak avec les paroles suivantes :

Arrano beltzarekin joan ziren
joan joan
Jaengo Navas de Tolosara
Nafarrak
eta kate kateekin itzuli etxera.
Ils sont partis avec l'aigle royal
partis, partis
à Navas de Tolosa dans (la province de) Jaén
Les Navarrais
et sont revenus dans leurs foyers avec les chaînes.

Il y est fait référence à une légende sur l'origine des armoiries de Navarre.

Voir articles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]