Arrêt d'autobus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film américain. Pour l'aménagement de la voirie, voir Arrêt de bus.

Arrêt d'autobus

Description de cette image, également commentée ci-après

Don Murray et Marilyn Monroe

Titre original Bus Stop
Réalisation Joshua Logan
Scénario George Axelrod
William Inge
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1956
Durée 96 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Arrêt d'autobus (aussi connu en France sous son titre original Bus Stop) est un film américain de Joshua Logan sorti en 1956.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bus Stop trailer screenshot 2.jpg
Bus Stop trailer screenshot 6.jpg
Bus Stop trailer screenshot 8.jpg

Bo Decker, un jeune cow-boy du Montana sans expérience de la vie autre que les vaches et les chevaux, se rend à Phoenix (Arizona) avec son ami Virgil Blessing pour y participer à un rodéo. Virgil lui annonce d'entrée qu'il faudra penser enfin à faire connaissance d'une femme. Bo, d'abord surpris, se rallie à l'idée: "I'm gotta get me an angel" (Je vais me trouver un ange).

À la (grande) ville, Virgil va boire un verre dans un cabaret voisin où il a aperçu une très belle femme. Dans une loge, Chérie raconte à son amie et collègue Vera qu'elle en assez de ce troquet minable et que son désir à elle, c'est de gagner Hollywood le plus rapidement possible - "Dzzzooooo" trace-t-elle sur une carte des États-Unis. Elle est sommée d'aller travailler, d'abord en tant qu'entraîneuse puisqu'elle s'approche de Virgil, s'assied à sa table et le pousse à la consommation. Ensuite elle interprète une chanson sur scène. Bo, qui arrive à l'instant, tombe immédiatement et follement amoureux de Chérie - une apparition divine - et, d'une certaine manière, le fait savoir à tout le monde. Bo va se présenter à Chérie et arrive même à l'embrasser. Désormais elle est sa fiancée, à sa plus grande surprise... à elle!

Le lendemain, avant la compétition, Bo débarque chez elle alors qu'elle dort. Elle lui dit "Non!" mais ça n'a pas l'air de le rebuter puisqu'il parvient à l'emmener à la parade puis au rodéo. Là, Bo semble un très bon cow-boy car il passe toutes les épreuves. Dans le public, Chérie, accompagnée de Vera, se persuade qu'il lui faut quitter la ville le plus vite possible car elle ne sait plus comment se débarrasser de Bo, qui lui a d'ailleurs déjà offert une bague et fait signer un papier. Plus tard, au cabaret, Bo annonce qu'il a gagné le trophée de vainqueur et que l'on peut donc tous rentrer à la maison, Chérie y compris! Celle-ci s'énerve et décide de partir illico presto à la station des autobus pour en prendre un direction l'ouest.

Quelques heures plus tard, elle est enfin dans l'autobus, mais il s'agit de celui qui remonte vers le nord: Bo a dû la persuader au moyen d'un... lasso, tel le bétail! Chérie s'approche d'une autre passagère pour qu'elle l'aide à fuir, en vain. En raison des fortes chutes de neige, l'autobus fait halte pour la nuit à une station tenue par Grace. Bo, pour son comportement encore et toujours insupportable, reçoit une correction de la part du chauffeur de l'autobus, Carl. Le lendemain, Bo présente ses excuses à tous. Chérie tente de persuader Bo de renoncer à elle, faisant référence à son passé tumultueux. Bo renouvelle sa demande en mariage car le passé de celle-ci ne compte pas pour lui. Émue, elle comprend alors qu'elle aime Bo et accepte de devenir sa femme...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bus Stop trailer screenshot 22.jpg

Autour du film[modifier | modifier le code]

Quelques remarques générales[modifier | modifier le code]

  • Bus stop est l'adaptation de la pièce de théâtre People in the Wind (Personnes dans le vent) qui a été jouée avec succès à Broadway en 1955. Le titre français "arrêt d'autobus" évoque plutôt un contexte urbain, et les termes français qui se rapprochent le plus (halte routière, relais routier) sont quand même inadéquats. Mieux a valu conserver Bus Stop.
  • Bus stop est le premier film de Hope Lange ainsi que de Don Murray.
  • Hope Lange, qui joue Elma, la jeune femme qui aide Chérie lors de leur retour en bus dans le Montana, et Don Murray, qui joue le fougueux Bo, se sont mariés en 1956, soit à l'époque du film, et ont divorcé en 1961.
  • Le film a été nommé pour plusieurs récompenses mais n'en a gagné aucune: Oscars 1957, meilleur second rôle masculin, Don Murray; BAFTA 1957, meilleure révélation masculine, Don Murray; Directors Guild of America 1957 (association des réalisateurs américains), meilleur réalisateur, Joshua Logan; Golden Globes 1957, meilleur film de comédie ou de comédie musicale, et meilleure actrice de comédie ou de comédie musicale, Marilyn Monroe; Writers Guild of America 1957 (association des scénaristes américains), meilleur scénario de comédie, George Axelrod.
  • Traductions en français: il est amusant de remarquer les travers qu'empruntent parfois certains traducteurs. Au début du film, Virgil, très nuancé et diplomate dans la version originale, commente à Bo: "You just pick out some plain-looking little gal with a cooperating nature and a good personality", ce qui est assez bien traduit dans la version doublée en français par un "Je te conseillerais plutôt de choisir une fille pas-jolie-toute-simple mais qui soit prête à coopérer et avec une bonne mentalité", réplique qui devient plus discutable dans la version sous-titrée (du DVD): "Choisi une fille pas trop jolie mais travailleuse et pas empoisonnante".
  • Dans la bande-annonce, la notoriété de la star Marilyn Monroe est évidemment mise en avant. À cet égard, un petit détail croustillant: des unes de magazines avec Marilyn sont présentées, dont une de Paris Match de juillet 1953 qui, avec une très belle Marilyn embrassant une colonne antique, titre de manière choc "Le cinéma va-t-il disparaître?", comme quoi cette question est récurrente, ou alors cela démontre que la presse a des idées fixes, ou pas d'idées...


Marilyn Monroe[modifier | modifier le code]

Arrêt d'autobus est le 25e film de Marilyn Monroe, où, en tant que vedette, elle se trouve en 1re place au générique. Elle y joue Chérie, un nom de scène – français –, une jeune femme à la fois naïve et ambitieuse, qui a quitté son village natal dans l'est des États-Unis pour se rendre à Hollywood. Elle a un teint très pâle tout au long de l'histoire.
Bien qu'elle soit la vedette de ce film, son rôle s'éclipse presque devant l'omniprésence et l'exubérance quasi pénibles (voire détestables, mais voulues par le personnage) du cow-boy Bo interprété par Don Murray. Ses séquences sont néanmoins nombreuses et d'assez longue durée :

Bus Stop trailer screenshot.jpg
Bus Stop trailer screenshot 7.jpg
  • Apparition à la fenêtre d'un cabaret à la 14e minute. Des hommes viennent la chercher.
  • Avec sa collègue de travail dans sa loge, elle pleure sur son sort dans ce cabaret minable. Elle commente "I've been trying to be somebody" (J'ai essayé d'être quelqu'un), à mettre en parallèle avec sa propre vie. Quand elle parle d'Hollywood dans cette scène, elle décrit "You get discovered. You get tested, with options and everything. And you get treated with a little respect too…" (On vous découvre, on teste vos aptitudes, avec contrat et tout, et on vous traite aussi avec un peu de respect…).
  • Tout de suite après, dans une tenue suggestive, elle entre dans le bar, d'abord entraîneuse puis chanteuse.
  • Après le show, Don Murray, dans un francophone échange culturel puisque le vrai prénom de son personnage est Beauregard, vient lui annoncer qu'elle est son ange. Elle apprend aussi qu'ils sont fiancés...
  • Au lit, lorsque Don Murray est venu la réveiller.
  • À la parade en ville, elle se fait traîner par Don Murray de gauche à droite. Ensuite au rodéo, dans l'assistance d'abord, puis traversant la piste.
  • Chez elle, elle se terre lorsque Don alias Bo vient la chercher.
  • Au cabaret, alors que Arthur O'Connell alias Virgil tente de raisonner Bo. Marilyn pique une crise.
  • À la station de bus, toujours en tenue de scène assez légère.
  • Dans l'autobus… direction le Montana… avec Don Murray et Arthur O'Connell! Marilyn va se changer à l'avant, aidée de Hope Lange.
  • Au relais-restaurant, séquence finale le soir puis le lendemain matin où Marilyn se laisse séduire par le cow-boy et la vie au grand air dans le Montana.

Marilyn interprète dans ce film la chanson That old black magic.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :