Aroldis Chapman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Aroldis Chapman Baseball pictogram.svg
AChapman.jpg
Reds de Cincinnati - No  54
Lanceur
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
31 août 2010
Statistiques de joueur (2010-13 juillet 2014)
Victoires-défaites 15-15
Sauvetages 98
Moyenne de points mérités 2,36
Retraits sur des prises 384
Équipes

Albertin Aroldis Chapman De La Cruz (né le 28 février 1988 à Holguín, Cuba) est un lanceur gaucher de baseball. Il a fait ses débuts dans les Ligues majeures pour les Reds de Cincinnati durant la saison 2010.

Le lanceur étoile, utilisé comme releveur par Cincinnati, détient le record du lancer le plus rapide à avoir été chronométré en Ligues majeures[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Défection de Cuba[modifier | modifier le code]

Lanceur gaucher considéré comme l'un des meilleurs joueurs d'avenir de Cuba, Aroldis Chapman possède une balle rapide qui a été chronométrée à 105 mph (169 km/h)[2].

Après une tentative avortée de faire défection de son pays natal au printemps 2008, Chapman est convoqué par le président cubain Raúl Castro qui le suspend du Championnat de Cuba de baseball et le bannit de l'équipe nationale devant participer aux Jeux olympiques d'été de 2008 à Beijing.

Champman participe toutefois l'année suivante à la Classique mondiale de baseball avec la formation cubaine.

Le 1er juillet 2009, Chapman se trouve à Rotterdam, aux Pays-Bas, pour participer au tournoi de baseball World Port. Pour des raisons inexpliquées, la Fédération cubaine de baseball ne confisqua pas aux joueurs leurs passeports à leur arrivée aux Pays-Bas. Une fois à l'hôtel où l'équipe réside, Chapman informe son co-chambreur qu'il sort fumer une cigarette. Avec pour seuls objets personnels son passeport et un paquet de cigarettes, il décide de faire faux-bond à ses compatriotes et téléphone à une connaissance. Une voiture vient le cueillir et Chapman disparaît pendant deux jours[3]. Il trouve par la suite refuge à Andorre[4].

Ligue majeure de baseball[modifier | modifier le code]

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Aroldis Chapman au camp d'entraînement des Reds en mars 2010.

Le 11 janvier 2010, les Reds de Cincinnati de la Ligue nationale de baseball annoncent la mise sous contrat d'Aroldis Chapman pour six ans. Le contrat est estimé à 30 millions de dollars US[5].

Après avoir participé à l'entraînement de printemps des Reds en 2010, il est assigné à leur club-école de niveau Triple-A, les Bats de Louisville de la Ligue internationale.

Rappelé des ligues mineures à la fin août afin d'être disponible pour les Reds durant les séries éliminatoires, Chapman fait ses débuts dans les majeures au Great American Ball Park de Cincinnati le 31 août contre les Brewers de Milwaukee. Il lance une manche parfaite et impressionne avec quatre lancers chronométrés à au moins 100 miles à l'heure, le plus rapide atteignant 103 mph[2]. Le 1er septembre, il demeure parfait durant une autre manche au monticule et est crédité de sa première victoire dans les majeures, dans un gain des Reds sur les Brewers[6].

Il est surnommé « Le missile cubain » (« The Cuban Missile ») en raison de ses origines et de sa balle rapide explosive[7],[8]. Le 25 septembre 2010, il sert à Tony Gwynn, Jr. des Padres de San Diego un lancer à 105 mph (environ 168,9 km/h), le tir le plus rapide jamais mesuré dans un match de la Ligue majeure. Il bat l'ancien record de 104,8 mph (168,6 km/h) établi par Joel Zumaya des Tigers de Detroit en 2006[1].

Chapman lance 15 parties en relève pour les Reds en 2010. Il remporte deux victoires contre deux défaites et maintient une moyenne de points mérités de 2,03 en 13 manches et un tiers lancées, avec 19 retraits sur des prises. Il fait deux sorties en relève dans la courte Série de divisions où les Reds voient leur saison prendre fin par une élimination aux mains des Phillies de Philadelphie. En une manche et deux tiers lancées, Chapman accorde trois points, mais aucun n'est un point mérité. Il est néanmoins le lanceur perdant du deuxième match Reds-Phillies le 8 octobre[9].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, toujours utilisé comme releveur, Chapman réussit 70 retraits sur des prises en 50 manches au monticule. Amené au monticule dans 54 parties des Reds, il remporte 4 victoires contre une seule défaite et enregistre le 6 juin contre Saint-Louis son premier sauvetage dans le baseball majeur.

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Chapman est nommé stoppeur des Reds le 20 mai 2012 et il termine 3e de la Ligue nationale pour les sauvetages avec 38 en 43 occasions[10],[11]. Du 26 juin au 4 septembre, il réalise un record de franchise avec 27 sauvetages en 27 occasions consécutives[12]. Il présente une excellente moyenne de points mérités de 1,51 en 71 manches et deux tiers lancées, au cours desquelles il enregistre 122 retraits sur des prises, soit en moyenne 15,3 par 9 manches au monticule. Il gagne cinq parties contre cinq défaites. Invité à son premier match d'étoiles, Chapman est un des deux releveurs avec Craig Kimbrel des Braves d'Atlanta à recevoir des votes au scrutin désignant le gagnant du trophée Cy Young du meilleur lanceur de la saison. Il prend la 8e place du vote[13]. De plus, il prend le 12e rang du vote désignant le joueur par excellence de l'année dans la Ligue nationale[14].

Il participe aux séries éliminatoires avec les Reds, champions de la division Centrale de la Ligue nationale. Amené au monticule pour préserver la victoire des Reds, en avant 5-1 dans la Série de divisions qui oppose Cincinnati à San Francisco, Chapman connaît des ennuis alors qu'il accorde un point mérité, deux buts-sur-balles et commet deux mauvais lancers, mais il retire sur des prises Buster Posey avec les buts remplis pour mettre un terme au match[15]. Il effectue deux autres sorties sans accorder de point dans la série, perdue par les Reds.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Malgré le fait que Chapman ait été l'un des releveurs et stoppeurs les plus efficaces du baseball en 2012, Cincinnati envisage de l'utiliser comme lanceur partant en 2013[10]. L'équipe surprend toutefois lorsqu'elle se ravise[16] et annonce vers la fin de l'entraînement de printemps que Chapman lancera de nouveau en relève en 2013[17].

En relève pour Cincinnati, Chapman apparaît encore dans 68 matchs en 2013, égalant son total de parties jouées de la saison précédente. Il enregistre le même nombre de sauvetages, soit 38, bon pour la 3e place dans la Ligue nationale[18]. En 63 manches et deux tiers lancées, sa moyenne de points mérités est de 2,54 avec 112 retraits sur des prises, 4 victoires et 5 défaites. Il reçoit à la mi-saison sa 2e invitation au match des étoiles.

Saison 2014[modifier | modifier le code]

Lors d'un match pré-saison disputé le 19 mars 2014 à Surprise en Arizona, Chapman est violemment atteint au visage par une balle frappée en flèche par Salvador Pérez des Royals de Kansas City. Par respect pour le joueur des Reds, les entraîneurs des deux équipes demandent et obtiennent de l'arbitre l'arrêt de la partie. Transporté hors du terrain sur un brancart, Chapman souffre de fractures près de l'œil droit et du nez[19], ce qui requiert une chirurgie. Il rate de le début de la saison 2014 des Reds et son absence est estimée à 6 ou 8 semaines[20].

En éliminant Jordy Mercer des Pirates de Pittsburgh le 11 juillet 2014, Chapman établit un nouveau record du baseball majeur en enregistrant au moins un retrait sur des prises dans 40 apparitions consécutives en relève, une séquence qui a débuté le 21 août 2013 et qui est une partie plus longue que le record précédent, établi par Bruce Sutter sur 39 matchs du 1er juin au 2 octobre 1977[21].

Il reçoit à la mi-saison sa 3e invitation en autant d'années au match des étoiles[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Chapman throws fastest pitch ever recorded, Steve Henson, Yahoo! Sports, 25 septembre 2010.
  2. a et b (en) Reds' Aroldis Chapman debuts with four pitches topping 100 mph, The Sporting News.
  3. (en) New world of hope awaits Chapman, Jorge Arangure Jr., ESPN, 1er novembre 2009.
  4. (en) Coveted Cuban defector Chapman establishes residency in Andorra, Melissa Segura, Sports Illustrated, 21 septembre 2009.
  5. (en) Cuban star Chapman joins Reds, Mark Sheldon / MLB.com, 11 janvier 2010.
  6. (en) Chapman dazzles in first Major League win, Mark Schmetzer / MLB.com, 2 septembre 2010.
  7. (en) The Cuban missile launcher, Ottawa Citizen, 3 septembre 2010.
  8. (en) The Cuban Missile and the 10 Best Nicknames in Baseball, BleacherReport.com, 1er septembre 2010.
  9. (en) Aroldis Chapman Postseason Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  10. a et b (en) Reds proceeding with caution in Aroldis' transition, Mark Sheldon / MLB.com, 20 décembre 2012.
  11. (en) 2012 National League Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  12. (en) Reds to rest Aroldis Chapman, ESPN, 11 septembre 2012.
  13. (en) 2013 NL Cy Young Award Voting, baseball-reference.com.
  14. (en) 2012 NL MVP Voting, baseball-reference.com.
  15. (en) Reds 5 Giants 2, MLB.com, 7 octobre 2012.
  16. (en) Reds defy logic: Aroldis Chapman going to bullpen, Paul Daugherty, USA Today, 21 mars 2013.
  17. (en) Reds have made their decision, and Chapman is headed to the bullpen, Danny Knobler, CBS Sports, 22 mars 2013.
  18. (en) 2013 National League Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  19. (en) Reds closer Aroldis Chapman has broken bones above eye, nose after getting hit in face by line drive in ‘frightening’ incident, Associated Press, 20 mars 2014.
  20. (en) Chapman to have surgery for facial fractures, Cash Kruth / MLB.com, 20 mars 2014.
  21. (en) Aroldis sets MLB record with K in 40th straight game, Manny Randhawa / MLB.com, 12 juillet 2014.
  22. (en) 2014 All-Star Game rosters, MLB.com, 13 juillet 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]