Arnor Angeli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angeli.
Arnor Angeli
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique RAEC Mons
Numéro 11
Biographie
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Naissance 25 février 1991 (23 ans)
Lieu Bruxelles
Taille 1,9 m (6 3)
Période pro. 2009-...
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1997-2006 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht
2006-2008 Drapeau : Belgique FCM Brussels
2008-2009 Drapeau : Belgique Standard de Liège
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2009-2012 Drapeau : Belgique Standard de Liège 17 (1)
2011-2012 Drapeau : Belgique K Beerschot AC 14 (1)
2012-... Drapeau : Belgique RAEC Mons 45 (5)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2008-2009 Drapeau : Belgique Belgique -17 ans 04 (0)
2009-2010 Drapeau : Belgique Belgique -19 ans 06 (1)
2010-... Drapeau : Belgique Belgique espoirs 01 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 28/01/2010

Arnor Angeli est un footballeur belge, né le 25 février 1991 à Bruxelles[1] qui évolue en milieu de terrain. Il joue depuis juin 2012 pour le RAEC Mons[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Arnor Angeli est bruxellois et son père, supporter du Sporting d'Anderlecht, a voulu lui donner le même prénom que Arnór Guðjohnsen, attaquant islandais du club anderlechtois dans les années 1980[3].

Parcours sportif en club[modifier | modifier le code]

Arnor Angeli a été formé à Anderlecht. Il y a joué à partir de l'âge de 6 ans, des moins de 7 ans au moins de 15 ans. Suite à l'arrivée d'un entraîneur du Lierse SK accompagnés d'autres joueurs, Angeli décide, à regrets, de quitter Anderlecht pour garder du temps de jeu[4]. Il évolue ensuite au Brussels mais suite à la descente de l'équipe A en D2 et en dépit d'une possibilité de jouer alors en équipe première, il décide à nouveau de changer de club. Suivi depuis quelques années par plusieurs clubs belges, néerlandais et français, il choisit le Standard de Liège pour sa proximité et son projet sportif[4]. À 18 ans, il signe ainsi un contrat avec ce club. Il joue d'abord avec les moins de 19 ans puis, assez rapidement avec les espoirs (moins de 21 ans). La saison suivante (2009-2010), il intègre le noyau A[4].

Arnor Angeli montre pour la première fois au jeu en D1 à la 95e minute du match Standard-Courtrai le 26 septembre 2009. Le score était de 0-1 et le Standard craignait une égalisation dans les arrêts de jeu. Après seulement 65 secondes de jeu, à sa deuxième touche de balle, Angeli marque un but qui scelle définitivement la victoire[5]. Il a été titulaire pour la première fois la même saison, lors du match à Mouscron (0-0) le 30 octobre 2009[6]. Il est également sur la feuille de match à trois reprises en Ligue des champions et entre au jeu lors du match Standard-Olympiakos (04/11/2009). Le 1er février 2010, Arnor Angeli se blesse gravement au genou droit durant l'entraînement. Son indisponibilité est évaluée à six mois[7]. Fin 2010, il prolonge son contrat pour quatre saisons supplémentaires avec le Standard[8]. Lors de la saison 2011-2012, Arnor Angeli est prêté au club du GBA[9]. Il y fait un bon premier tour titularisé à quelques reprises avant d'être à nouveau écarté sur blessure juste avant la trêve[10] manquant ainsi le match Standard de liège - GBA soldé par un cinglant 6-1[11].

En juin 2012, le médian reprend les entraînements avec le Standard de Liège, mais son avenir semble bouché en principauté, Ron Jans et Jean-François De Sart ne lui faisant guère confiance. Dans un premier temps, le Beerschot se renseigne pour un transfert définitif, mais en attente d'une contrepartie financière les dirigeants liégeois traînent[12]. Le RAEC Mons prend la balle au bond et décroche le transfert du bruxellois. La perspective de gagner en temps de jeu de de prester sous les ordres d'Enzo Scifo ont rapidement convaincu Angeli[13].

Parcours en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Arnor Angeli joue en équipes d'âge nationales[14],[15]. Il fait partie de l'équipe de Belgique des moins de 19 ans avec lesquels il a déjà marqué en tournoi amical[16]. Fin 2010, Angeli est repris dans l'équipe nationale espoirs belge[7].

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. ANGELI, Arnor. J'ai lu tous les livres et DVD de Zidane. Propos recueillis par E.T. In: La Dernière Heure/Les Sports (en ligne). 03/07/2009. Consulté le 28/01/2010
  2. Arnor Angeli du Standard à Mons rtbf.be; le 28 juin 2012
  3. Extrafoot. Papa mauve mais signature rouche 31/03/2009. Consulté le 28/01/2010
  4. a, b et c ANGELI, Arnor. On me compare souvent à Axel Witsel. Propos recueillis par Junior. Footgoael.net. 02/07/2009. Consulté le 28/01/2010
  5. D.D.M. Angeli: 1 but en 65 sec. In: La Dernière Heure/Les Sports (en ligne). 28/09/2009. Consulté le 28/01/2010
  6. LANGE, Jonathan. La drôle de première d’Arnor Angeli. In: La Dernière Heure/Les Sports (en ligne). 01/11/2009. Consulté le 28/01/2010
  7. a et b Direction du Royal Standard Club de Liège. Arnor ANGELI. 01/02/2010. Consulté le 01/02/2010
  8. Nouvelles: Arnor Angeli sur le site du Standard de Liège, 27/10/2010, consulté le 19/08/2010.
  9. Nouvelles: Arnor Angeli sur le site de la RTBF, 29/08/2011, consulté le 18/01/2012.
  10. Nouvelles: Arnor Angeli sur le site de SudPresse, 12/01/2012, consulté le 18/01/2012.
  11. Nouvelles: Arnor Angeli sur le site de la RTBF, 14/01/2012, consulté le 18/01/2012.
  12. Droit au but dhnet.be, le 19 juin 2012.
  13. Arnor Angeli passe du Standard à Monslavenir.net, le 28 juin 2012
  14. Union Royale Belge des Sociétés de Football-Association. Moins de 19 ans: Rapports de matches. Consulté le 18/01/2010
  15. Union Royale Belge des Sociétés de Football-Association. Moins de 19 ans: sélection. Consulté le 18/01/2010
  16. Foot - Un succès, une défaite et un nul pour les U18. In: La Dernière Heure/Les Sports (en ligne). 30/04/2009. Consulté le 28/01/2010

Liens externes[modifier | modifier le code]