Arnoldo Mondadori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arnoldo Mondadori (né le 2 novembre 1889 à Poggio Rusco, dans la province de Mantoue, en Lombardie - mort le 8 juin 1971 à Milan) était un éditeur italien, fondateur, en 1907, de l'une des plus grandes maisons d'édition italienne, qui porte toujours son nom Arnoldo Mondadori Editore.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant la période fasciste, Arnoldo Mondadori fut l'allié objectif de Mussolini et son partenaire dans la diffusion de la culture italienne. En 1943, il fuit en Suisse, selon ses dires pour échapper aux Allemands, auxquels il avait refusé sa collaboration économique. Il prétendait aussi être poursuivi à cause de l'aide qu'il aurait accordé à des Juifs. Selon d'autres sources, il serait venu en Suisse pour mettre en lieux sûr vingt-cinq millions de lires confiées par les directeurs du Popolo d'Italia[1]. À la fin de l'année 1945, il rentre en Italie et reprend ses activités éditoriales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Luc van Dongen, Un purgatoire très discret. La transition helvétique d'anciens nazis, fascistes et collaborateurs après 1945, Paris, Perrin, 2008, p.161.