Arnold Dolmetsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eugène Arnold Dolmetsch, né le 24 février 1858 au Mans et mort le 28 février 1940 à Haslemere (Angleterre), franco-suisse naturalisé anglais, fut violoniste, facteur d’instruments, et musicologue pratiquant. Toute sa vie il œuvra pour la réhabilitation de la musique pré-classique avec des pratiques authentiques.

Il apprit le violon depuis son plus jeune age, et à l'adolescence fut apprenti dans l'entreprise familiale Dolmetsch-Guillouard  « Manufacture de Pianos & Orgues - Harmoniums » où il apprit le métier de facteur.

Marié, Dolmetsch partit en Belgique. Il étudia le violon avec Henri Vieuxtemps et en 1881 entra au Conservatoire Royal de Bruxelles où il obtint d'excellents résultats. Il y côtoya quelques rares musiciens intéressés par la musique Renaissance et baroque. Installé à Londres à partir de 1883 comme professeur de violon, il fabriqua ou restaura divers instruments pour lui-même et des personnalités de la vie musicale et artistique : instruments à clavier, luths, violes et psaltérions. Il en étudia la technique à partir des « méthodes » anciennes et redécouvrit le répertoire caché dans les archives des bibliothèques. Avec sa famille, il monta des concerts de musique ancienne qui furent bien reçus par la presse, les musicologues et le milieu artistique.

En 1905, il devint responsable du département « clavecins » du facteur de pianos Chickering à Boston (Etats-Unis). Rentré en Europe en 1911, il accepta un poste similaire chez Gaveau. De part et d'autre de l'Atlantique, il continua à organiser des concerts afin de promouvoir sa vision de la musique ancienne.

En 1915, il publia The Interpretation of the Music of the XVII and XVIII Centuries, démontrant l'erreur de jouer la musique baroque avec les usages du 19e siècle.

Rentré en Angleterre, il élut domicile à Haslemere, où il monta un atelier d'instruments anciens et organisa un festival annuel de musique ancienne. C'est là qu'il fabriqua la première flûte-à-bec moderne, avec le succès que l'on connaît. Les ateliers Dolmetsch fonctionnent toujours.

En 1938, la France le décora de la Légion d'Honneur.

Sa troisième épouse, Mabel (1874-1963), fit autorité dans le domaine de la danse ancienne, et plus particulièrement dans la reconstitution des danses de cour et des danses populaires des XVe et XVIe siècles. Elle publia notamment Dances of England and France from 1450 to 1600 (1949) et Dances of Spain and Italy from 1400 to 1600 (1954). La Dolmetsch Historical Dance Society fut fondée en son hommage en 1970.

Publications[modifier | modifier le code]

(en) Arnold Dolmetsch, The Interpretation of the Music of the Seventeenth and Eighteenth Century, Londres, Novello, 1915 (plusieurs réeditions)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) Margaret Campbell, Dolmetsch, the man and his work, Londres, Hamish Hamilton, 1975

(en) Mabel Dolmetsch, Personal recollections of Arnold Dolmetsch, Londres, Routledge & Kegan Paul, 1957

[modifier | modifier le code]