Arngrim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arngrim est un berserk, qui apparaît dans la saga de Hervor et du roi Heidrekr, la geste des Danois, le chant d'Hyndla, de nombreuses ballades féroïennes et dans la saga d'Örvar-Odd de la mythologie nordique.

Saga de Hervor et du roi Heidrekr[modifier | modifier le code]

Selon les versions H et U de la saga, le guerrier Arngrim partit pour un raid de pillage dans la région de Garðaríki (aujourd'hui la région de Novgorod en Russie). Le roi de Garðaríki, Svafrlami, qui possédait l'épée magique Tyrfing, lutta contre lui. Durant le combat, l'épée Tyrfing transperça le bouclier d'Arngrim et se planta dans le sol. Aussitôt, Arngrim trancha la main de Svafrlami, saisit l'épée Tyrfing, puis tua le roi avec sa propre épée. Après sa victoire sur Svafrlami, Arngrim enleva sa fille Eyfura et l'épousa de force.

La version R de la saga est différente. Dans cette version Arngrim fut engagé comme chef de guerre par le vieux roi Sigrlami. Il gagna de nombreuses batailles et conquit pour son roi de vastes territoires et de nombreux sujets. En récompense, Sigrlami lui accorda une place éminente dans son royaume, la main de sa fille Eyfura et l'épée magique Tyrfing.

Dans toutes les versions de la saga, Arngrim retourna vivre chez lui avec son épouse Eyfura. Dans les versions H et U il s'agit de l'île de Bolm au Hålogaland (aujourd'hui en Norvège). Dans la version R il s'agit de l'île de Bolmsö au Småland (aujourd'hui en Suède). Ils eurent douze fils, qui tous suivirent l'exemple de leur père et devinrent berserk. Leurs noms varient selon les versions :

  • version H : Angantyr, Hjorvard, Hervard, Hrani, Brami, Barri, Reifnir, Tind, Saeming, Bui et les deux Haddings.
  • version U : Angantyr, Hjörvard, Hervard, Hrani, Barri, Tyrfing, Tind, les deux Haddings, Bui, Bild et Toki.
  • version R, seuls six fils sont nommés : Angantyr, Hjörvard, Hervard, Hrani et les deux Haddings.

Geste des Danois[modifier | modifier le code]

Le roi Arngrim et son armée attaquent le roi Thengil

Selon Saxo Grammaticus, Arngrim était un guerrier suédois qui tua Skalk le Scanien. La fierté qu'il tira de sa prouesse l'incita à demander à Frodi, un roi Danois, la main de sa fille Eyfura. Mais Frodi refusa. Devant ce refus, Arngrim en appela au mythique roi de Suède Erik. Le roi Erik lui conseilla de prouver sa valeur aux yeux de Frodi en tuant Egther, le roi de Biarmie (aujourd'hui la région d'Arkhangelsk en Russie), et Thengil, le roi de Finnmark (aujourd'hui en Norvège).

Arngrim attaqua d'abord Thengil et écrasa son peuple, les Lapons. En s'enfuyant, les Lapons jettèrent derrière eux trois cailloux magiques, qui prirent l'apparence de trois montagnes. Dupé par cette illusion, Arngrim rappela ses hommes. Le lendemain, l'armée d'Arngrim recommença à pourchasser les Lapons. Ceux-ci jettèrent de la neige sur le sol et lui donnèrent l'apparence d'une rivière, ce qui arrêta la poursuite des Suédois. Le troisième jour, la bataille reprit et les Lapons, à court de pouvoirs magiques, furent vaincus. Ils durent accepter des conditions de paix, selon lesquelles chaque Lapon devait fournir chaque année un plein chariot de fourrures de renne. Arngrim se tourna alors vers Egther de Biarmie. Il l'occit en combat singulier, puis il exigea des Biarmiens de lui fournir chacun une fourrure.

Arngrim revint vers Erik, qui l'emmena chez Frodi. Erik parvint à convaincre Frodi qu'Arngrim était le meilleur parti qu'il puisse trouver pour sa fille Eyfura, et Frodi donna son accord au mariage. Arngrim épousa Eyfura, qui lui donna douze fils. Pour les douze fils, Saxo Grammaticus donne les douze noms suivants, dont neuf sont communs avec ceux donnés par la saga de Hervor : Angantyr, Hjörvard, Hervard, Hrani, Biarbe, Tyrfing, Tand, les deux Haddings, Brand, Brodd et Hiarrande.

Chant d'Hyndla[modifier | modifier le code]

Le chant d'Hyndla ne mentionne Arngrim et Eyfura que pour dire qu'ils vivaient dans l'île de Bolmsö et que leurs douze fils étaient de violents berserks. Pour les douze fils, le chant d'Hyndla donne les noms suivants : Hervard, Hjorvard, Rane, Angantyr, Bue, Brame, Barre, Reivner, Tind, Tyrving et les deux Haddings.

Ballades[modifier | modifier le code]

Un chant médiéval du comté de Télémark appelé les hommes agités mentionne les fils d'Arngrim dans le refrain : « Ces fils d'Arngrim du Nord aspirent au voyage de retour ».

Les noms des fils d'Arngrim[modifier | modifier le code]

Fils d'Arngrim
Chant d'Hyndla Saga de Hervor Geste des Danois
version R version U version H
Angantyr Angantyr Angantyr Angantyr Angantyr
Hjörvard Hjörvard Hjörvard Hjörvard Hjörvard
Hervard Hervard Hervard Hervard Hervard
Hrani Hrani Hrani Hrani Hrani
Hadding Hadding Hadding Hadding Hadding
Hadding Hadding Hadding Hadding Hadding
Barri Barri Barri Barbi
Tind Tind Tind Tand
Tyrfing Tyrfing Saeming Tyrfing
Bui Bui Bui Brand
Brami Bild Brami Brodd
Reifnir Toki Reifnir Hiarrande

Sources[modifier | modifier le code]

Henrikson, Alf. (1998) Den stora mytologiska uppslagsboken