Arnaques, Crimes et Botanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arnaques, Crimes et Botanique

Titre québécois Arnaques, Combines et Botanique
Titre original Lock, Stock and Two Smoking Barrels
Réalisation Guy Ritchie
Scénario Guy Ritchie
Acteurs principaux
Sociétés de production Summit Entertainment
Steve Tisch Company
SKA Films
HandMade Films
Polygram Filmed Entertainment
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Comédie, gangsters
Sortie 1998
Durée 107 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Arnaques, Crimes et Botanique – ou Arnaques, Combines et Botanique au Québec – (Lock, Stock and Two Smoking Barrels) est un film britannique réalisé par Guy Ritchie et sorti en 1998.

Il a été suivi en 2000 d'une série télévisée, Lock, Stock..., qui n'a cependant pas de rapport direct avec le film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Eddie, le fils du barman JD, est un génie des cartes. Ayant réuni, avec l'aide de ses amis Soap, Bacon et Tom, la somme de 100 000 £ comme droit d'entrée à la table du caïd Harry la Hache, il perd tout à la suite d'une tricherie de Harry et de son bras droit, Barry le Baptiste. Les quatre amis se retrouvent ainsi à devoir 500 000 £ au chef de gang qui leur laisse une semaine pour récolter la somme exigée. Le caïd leur promet en outre de leur couper un doigt par jour de retard ainsi que de récupérer le bistrot du père d'Eddie s'il ne reçoit pas les 500 000 £. Eddie, Tom, Soap et Bacon décident, à défaut d'alternatives, de braquer les voisins d'Eddie, des voyous violents, après avoir par hasard entendu ceux-ci mettre au point leur propre braquage de quatre cultivateurs de marijuana (Winston, J, Charles et Willie). Tom achète à Nick le Grec, un receleur, deux fusils très anciens pour les aider dans leur tâche, sans savoir que ces fusils valent en fait très cher. Nick le Grec les a en effet achetés à deux gangsters minables, Gary et Dean, qui avaient été engagés par Harry la Hache pour cambrioler la maison d'un Lord désargenté. À la suite d'un malentendu, Gary et Dean ont vendu les fusils et Harry la Hache veut désormais remettre la main dessus.

Alors que Barry le Baptiste charge Gary et Dean de récupérer les fusils, Nick le Grec conclut un accord avec Rory le Casseur pour lui revendre la marijuana une fois que les quatre compères l'auront dérobée. Il ignore néanmoins que les cultivateurs de marijuana travaillent en fait pour Rory le Casseur. Dog, le voisin d'Eddie, et ses complices braquent avec succès les cultivateurs de marijuana, récupérant beaucoup d'argent et d'herbe. À leur retour, ils sont pris en embuscade par Eddie, Soap, Bacon et Tom, qui les attendaient de pied ferme. Les quatre amis partent à leur tour avec le magot et la drogue et s'en vont ensuite célébrer leur réussite. Pendant ce temps, Rory le Casseur découvre avec colère que l'herbe que Nick le Grec veut lui vendre est en fait la sienne. Il obtient de Nick l'adresse d'Eddie et y envoie ses hommes. De son côté, Dog découvre par hasard le moyen de communication entre son appartement et celui d'Eddie. Il trouve les 500 000 £ qu'Eddie avait mis de côté pour rembourser la dette et prépare à son tour une embuscade pour se venger. Gary et Dean, renseignés par Nick, ainsi que Big Chris, collecteur de dettes pour Harry la Hache, se rendent eux aussi chez Eddie.

Rory et ses hommes prennent d'assaut l'appartement d'Eddie et, dans la fusillade qui s'ensuit, tous les protagonistes trouvent la mort sauf Dog et Winston. Dog s'enfuit avec l'argent et les deux fusils mais Big Chris les lui prend par la force. Gary et Dean, témoins de la scène, suivent Big Chris en voiture. Eddie, Soap, Bacon et Tom rentrent peu après et découvrent le massacre. Eddie appelle Harry la Hache pour lui annoncer qu'il n'a pas l'argent mais Big Chris vient juste de donner à Harry l'argent et les fusils. Harry demande à Eddie de venir afin qu'il lui explique pourquoi les fusils se trouvaient en sa possession. En retournant à sa voiture, Big Chris trouve Dog qui menace de tuer son fils s'il ne lui rend pas l'argent. Pendant ce temps, Gary et Dean s'apprêtent à récupérer les fusils, ignorant que l'adresse où ils se trouvent est celle de Harry la Hache. Gary, Dean, Harry et Barry le Baptiste sont tous les quatre tués dans le combat qui les oppose. Eddie, Soap, Bacon et Tom arrivent sur ces entrefaites, découvrant un nouveau massacre. Eddie reprend l'argent alors que Tom s'attarde pour les fusils. La voiture d'Eddie, garée devant le repaire d'Harry, est violemment emboutie par celle de Big Chris, qui a foncé délibérément dedans afin de neutraliser Dog. Big Chris tue Dog et découvre ensuite avec stupeur Eddie, Soap et Bacon, inconscients à la suite du choc, ainsi que l'argent. Big Chris prend à nouveau l'argent et découvre son employeur mort ainsi que Tom avec les deux fusils. Les armes ne sont plus chargées mais Big Chris l'ignore et Tom part avec en le tenant en respect.

Innocentés des meurtres s'étant déroulés chez Eddie grâce au témoignage d'un agent contractuel assommé par Dog et ses hommes lors du braquage des cultivateurs, Eddie, Soap, Bacon et Tom décident de se débarrasser des fusils, ceux-ci étant désormais le seul lien qui les relie aux crimes. Tom se charge d'aller les jeter dans la Tamise mais Big Chris arrive peu après pour leur rendre le sac qui contenait l'argent. Le sac est vide, mis à part un catalogue d'armes anciennes qui renseigne les trois amis sur la véritable valeur des fusils. Ils appellent aussitôt Tom et la dernière scène du film est celle de Tom, en équilibre précaire sur le bord d'un pont et s'apprêtant à jeter les fusils, son téléphone, qu'il tient entre ses dents, se mettant à sonner.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Lock, Stock and Two Smoking Barrels

Album par John Murphy, David A. Hughes, etc.
Sortie 1998
Durée Drapeau du Royaume-Uni 62:54
Drapeau des États-Unis 43:32
Genre Rock, Britpop, Pop, Reggae
Format CD
Label Drapeau du Royaume-Uni Island Records
Drapeau des États-Unis Warner Bros. Records
Critique
  1. Hundred Mile High City d'Ocean Colour Scene
  2. It's a Deal, It's a Steal de Tom, Nick et Ed[4]
  3. The Boss de James Brown
  4. Truly, Madly, Deeply de Skanga[4]
  5. Hortifuckinculturalist - Winston
  6. Police and Thieves de Junior Murvin
  7. 18 With a Bullet de Lewis Taylor et Carleen Anderson[4]
  8. Spooky de Dusty Springfield
  9. The Game de John Murphy et David A. Hughes[4]
  10. Muppets de Harry, Barry et Gary
  11. Man Machine de Robbie Williams[4]
  12. Walk This Land de E-Z Rollers
  13. Blaspheming Barry de Barry
  14. I Wanna Be Your Dog de The Stooges
  15. It's Kosher de Tom et Nick
  16. Liar Liar de The Castaways[4]
  17. I've Been Shot de Plank et Dog
  18. Why Did You Do It de Stretch
  19. Guns 4 Show, Knives for a Pro de Ed et Soap
  20. Oh Girl de Evil Superstars
  21. If the Milk Turns Sour de John Murphy et David A. Hughes (avec Rory)[4]
  22. Zorba the Greek de John Murphy et David A. Hughes
  23. I'll Kill Ya de John Murphy et David A. Hughes (avec Rory)[4]
  24. The Payback de James Brown
  25. Fool's Gold de The Stone Roses[4]
  26. It's Been Emotional de Big Chris
  27. 18 With a Bullet de Pete Wingfield

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a réalisé 3 845 668 entrées en Europe, dont 2 903 649 au Royaume-Uni, et 767 238 aux États-Unis[5]. Il a réalisé 111 337 entrées en France et a rapporté 29 938 559 $ au box-office mondial pour un budget d'à peine plus d'un million[6]. Il figure dans le Top 250 du classement des meilleurs films de l'Internet Movie Database, basé sur les votes du public, avec une note de 8,2/10.

Le film a également été plutôt bien accueilli par la critique, obtenant 76 % de critiques positives, avec un score moyen de 6,8/10 et sur la base de 59 critiques collectées, sur le site internet Rotten Tomatoes[7], ainsi qu'un score de 66/100, sur la base de 30 critiques, sur le site Metacritic[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, cette liste provient d'informations de l'Internet Movie Database[9].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Festivals[modifier | modifier le code]

Le film a été présenté en août 1998 au Festival international du film d'Édimbourg, en novembre 1998 au Festival international du film de Tōkyō et au Festival du film de Turin, en juillet 1999 au Festival international du film de Karlovy Vary, en septembre 1999 au Festival d'Athènes et à la Semaine du film britannique à Hong Kong[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lock, Stock and Two Smoking Barrels », sur The Numbers (consulté le 9 septembre 2011)
  2. a et b Dates de sortie sur IMDb
  3. Critique Allmusic
  4. a, b, c, d, e, f, g, h et i Piste non présente sur l'album américain sorti en 1999.
  5. « Entrées du film », base de données Lumière (consulté le 13 mai 2014)
  6. « Arnaques, crimes et botanique - Bilan Monde », Jp's Box-Office (consulté le 3 avril 2011)
  7. (en) « Arnaques, crimes et botanique », Rotten Tomatoes (consulté le 13 mai 2014)
  8. (en) « Arnaques, crimes et botanique », Metacritic (consulté le 13 mai 2014)
  9. (en) « Liste des distinctions », IMDb (consulté le 13 mai 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]