Arna Mer-Khamis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arna Mer-Khamis, (9 mars 1929 - morte le 15 février 1994), (hébreu : ארנה מר חמיס), est une activiste politique israélienne, connue pour son engagement auprès des enfants palestiniens. Elle est récipiendaire du prix Nobel alternatif en 1994. Arna est la mère de Juliano Mer-Khamis, homme du théâtre, assassiné le 4 avril 2011 à Jénine près de son théâtre.

Biographie[modifier | modifier le code]

En cours d'écriture
1929-1950
Née à Rosh Pina, petit village de Haute Galilée, au nord de la Palestine, près du lac de Tibériade. Ce village est une colonie juive, établie en 1878, près d’un village arabe appelé Jaoni. Arna Mer se définit comme juive palestinienne.

1951-1960
Arna Mer devient Arna Mer-Khamis quand elle épouse Saliba Khamis, palestinien et secrétaire du Parti communiste d'Israël.

1961-1970

1971-1980

1981-1990
En 1989, Arna Mer-Khamis crée un centre d’éducation alternatif dans le camp de réfugiés palestiniens de Jénine.Elle y fait construire un théâtre afin que les enfants palestiniens expriment leurs frustrations et leurs peurs quotidiennes.

1991-1994
Arna Mer-Khamis décède en février 1994 après une longue bataille contre le cancer.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Arna Mer-Khamis est récipiendaire d'un Prix d'Honneur au prix Nobel alternatif en 1992, « pour son engagement passionné à la défense et l'éducation des enfants de Palestine. »[a 1].

Citation[modifier | modifier le code]

traduction à revoir : The child under military occupation is affected psychologically, emotionally and academically. So if one wants to support and strengthen these children, one has to consider them from all these aspects. The socialisation of the child is the most basic thing in its life; if you see children only as individuals, in fact you can be indirectly deepening their problems... Our principle is to serve the child: to turn the pyramid [of education and authority] upside down.

« L'enfant sous l'occupation militaire est affecté psychologiquement, émotionnellement et intellectuellement (ou sur le plan scolaire). Ainsi, si l'on veut soutenir et fortifier ces enfants, on doit les examiner sous tous ces aspects. La socialisation de l'enfant est la chose la plus fondamentale dans sa vie, si vous voyez seulement des enfants en tant qu'individus, en fait vous pouvez indirectement aggraver leurs problèmes ... Notre principe est de servir l'enfant : faire de la pyramide [de l'éducation et de l'autorité] à l'envers. »

— Arna Mer-Kamis, Discours d'acceptation du prix Nobel alternatif 9 décembre 1993

.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  • (fr) von Lüpke / Erlenwein le "Nobel" alternatif, 13 portraits de lauréats, La Plage, Sète, 2008
  • Autres sources

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geseko von Lüpke et Peter Erlenwein, "Nobel" alternatif, 13 portraits de lauréats, Sète, La Plage,‎ 2008, 213 p. (ISBN 978-2-842-21191-2)

Autres sources[modifier | modifier le code]

Sites en français[modifier | modifier le code]

Sites étrangers[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]