Armorial de la maison de Nassau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des nobles issus de la Maison de Nassau.

Comtes de Nassau[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason famille de Nassau.svg Dedo de Laurenbourg ( † 1117), Comte de Laurenbourg de 1093 à 1117.

D'azur semé de billettes d'or, au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout.

Lignée Valramienne[modifier | modifier le code]

Comtes de Nassau-Wiesbaden-Idstein[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason famille de Nassau (Lignée Valramienne).svg Valéran II de Nassau, Co-comte de Nassau de 1249 à 1255, comte de Nassau-Wiesbaden, comte de Nassau-Idstein de 1255 à 1276,

D'azur, semé de billettes d'or, au lion couronné du second, armé, lampassé de gueules.

Armoiries empereur Adolphe de Nassau.svg Adolphe de Nassau (v. 1255- 2 juillet 1298), empereur romain germanique de 1292 à 1298, comte de Nassau-Wiesbaden, comte de Nassau-Weilburg, comte de Nassau-Idstein de 1276 à 1298.

D'or, à l'aigle monocéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules.


En 1605, les possessions de Nassau-Wiesbaden-Idstein furent intégrées aux possessions de Nassau-Weilbourg-Sarrebrück.

Comtes de Nassau-Weilburg[modifier | modifier le code]

Branche aînée de Nassau-Weilburg[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Nassau-Weilbourg.svg Jean Ier de Nassau-Weilburg, co-comte de Nassau-Weilburg (1355-1371), comte de Nassau-Weilburg (1309 à 1371),

Parti de un coupé de 2, les deux quartiers en chef partis de deux formant ainsi sept quartiers : I d'azur, semé de croisettes d'or, au lion d'argent, armé et couronné du second (Sarrebrück) ; II de sable à l'aigle bicéphale d'argent armée et becquée d'or et lampassée de gueules (Sarrewerden) ; III d'or à la fasce de sable ; IV de gueules à deux lions léopardés d'or armés et lampassés d'azur l'un sur l'autre (Dietz (de)) ; V de sinople au sautoir d'or cantonné de douze croisettes recroisetées du même (Merenberg) ; VI d'or à la fasce de gueules (Lahr) ; VI d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules (Mahlberg) ; sur-le-tout d'azur, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules (Nassau).

Blason Philippe de Nassau-Sarrebrück (selon Gelre).svg Philippe Ier de Nassau-Weilburg, Co-comte de Nassau, comte de Nassau-Wiesbaden, comte de Nassau-Idstein, comte de Nassau-Sarrebrück, comte de Nassau-Neuweilnau,

Écartelé : I et IV, d'azur, au lion billeté d'or (Nassau) (alias armé et lampassé de gueules) ; II et III, cousu d'azur, semé de croisettes d'or, au lion d'argent, armé et couronné du second (Sarrebrück). Cimier : Un lion arrêté d'or, entre un vol (inachevé) ; sur une capeline d'azur semée de billettes d'or.

Blason Nassau-Sarrebrück.svg Jean II de Nassau-Sarrebrück (1423- 1472), comte de Nassau-Sarrebrück,

Écartelé : I et IV, d'azur, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules (Nassau) ; II et III, cousu d'azur, semé de croisettes d'or, au lion d'argent, armé et couronné du second (Sarrebrück).

Blason Nassau-Weilbourg-Saarbrucken.svg Guillaume de Nassau-Sarrebruck (1590- 1640), comte de Nassau-Sarrebruck, comte de Nassau-Ottweiler de 1629 à 1640,

Écartelé : I, d'azur, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules (Nassau) ; II, d'or à la fasce de sable (Moers) ; III cousu de sable à l'aigle bicéphale d'argent armée et becquée d'or, et lampassée de gueules (Sarrewerden) ; IV, cousu d'azur, semé de croisettes d'or, au lion d'argent, armé et couronné du second (Sarrebrück) ; sur-le-tout parti, 1 d'or à la fasce de gueules (Lahr) et 2 cousu d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules (Mahlberg).

Branche cadette de Nassau-Weilburg[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Nassau-Weilbourg-Saarbrucken.svg Guillaume de Nassau-Sarrebruck, Comte puis Prince de Nassau-Weilburg de 1590 à 1640, comte de Nassau-Sarrebruck, comte de Nassau-Ottweiler de 1629 à 1640

Blasonnement : Écartelé : I, d'azur, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules (Nassau) ; II, d'or à la fasce de sable (Moers) ; III cousu de sable à l'aigle bicéphale d'argent armée et becquée d'or, et lampassée de gueules (Sarrewerden) ; IV, cousu d'azur, semé de croisettes d'or, au lion d'argent, armé et couronné du second (Sarrebruck) ; sur-le-tout parti, 1 d'or à la fasce de gueules (Lahr) et 2 cousu d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules (Mahlberg).[1]

Blason Nassau-Weilbourg.svg Jean Ernest de Nassau-Weilburg, Comte puis Prince de Nassau-Weilburg de 1675 à 1719,

Parti de un coupé de 2, les deux quartiers en chef partis de deux formant ainsi sept quartiers : I d'azur, semé de croisettes d'or, au lion d'argent, armé et couronné du second (Sarrebrück) ; II de sable à l'aigle bicéphale d'argent armée et becquée d'or et lampassée de gueules (Sarrewerden) ; III d'or à la fasce de sable ; IV de gueules à deux lions léopardés d'or armés et lampassés d'azur l'un sur l'autre (Dietz (de)) ; V de sinople au sautoir d'or cantonné de douze croisettes recroisetées du même (Merenberg) ; VI d'or à la fasce de gueules (Lahr) ; VI d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules (Mahlberg) ; sur-le-tout d'azur, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules (Nassau).


Princes de Nassau-Weilburg[modifier | modifier le code]

En 1816, les princes de Nassau-Weilburg devinrent ducs de Nassau.

Ducs de Nassau[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Guillaume, duc de Nassau (1816-1839).svg Guillaume de Nassau (1792-1839), Duc de Nassau de 1816 à 1839,

Parti de trois coupé de trois : I d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules ; II de gueules à deux lions léopardés d'or armés et lampassés d'azur l'un sur l'autre (Dietz (de)) ; III, d'or à deux léopards de gueules armés et lampassé d'azur ; IV d'or au léopard lionné de gueules de gueules armé, lampassé et couronné d'azur ; V d'azur à trois maillets d'argent ; VI (en forme de sur le tout avec VII, X et XI) d'argent à la croix de gueules, VII de sable au lion d'or armé, lampassé et couronné de gueules, VIII d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules (Mahlberg), IX de sinople au sautoir d'or cantonné de douze croisettes recroisetées du même (Merenberg) ; X de gueules au léopard lionné d'or, armé et lampassé d'azur, la queue fourché et passée en sautoir (Sayn (de)) ; XI d'argent à la croix de sable ; XII d'azur à la fasce échiquetée d'argent et de gueules accompagnée de six billettes couchées d'or, trois en chef, trois en pointe ; XIII d'argent à trois chevrons de gueules ; XIV d'argent à deux pals de sable ; XV de gueules au château couvert d'argent, maçonné et ouvert de sable, flanqué de deux tours du même ; XVI de sable à une barre d'argent chargée de trois hures du premier défendues de gueules.

Grands-ducs de Luxembourg[modifier | modifier le code]
Figure Nom du prince et blasonnement
CoA Grand Duke of Luxembourg 1890-1898.svg Adolphe Ier de Luxembourg, Duc de Nassau de 1839 à 1866, puis Grand-duc de Luxembourg (1890-1905),

Les armoiries prises à son avènement (1890) : Burelé de dix pièces d'argent et d'azur au lion de gueules à la queue fourchée et passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or brochant (Luxembourg), l'épaule du lion chargé d'un écusson d'azur semé de billettes d'or au lion couronné du second armé et lampassé de gueules brochant (Maison de Nassau). Écu timbré d'une couronne royale doublée à mi-hauteur d'un bonnet de pourpre et entouré du ruban et de la croix de l'Ordre de la Couronne de chêne, supporté par deux lions couronnés d'or et lampassés de gueules, le tout posé sur un manteau de pourpre doublé d'hermine frangé et lié d'or.

CoA Grand Duke of Luxembourg 1898-2000.svg

Middle coat of arms of the grand-duke of Luxembourg(1898-2000).svg


Grand duc adolphe de nassau et luxembourg large.png

Le Même,

Les armoiries prises en 1898 :

Écartelé d'azur semé de billettes d'or au lion couronné du second armé et lampassé de gueules brochant (Maison de Nassau) et burelé de dix pièces d'argent et d'azur au lion de gueules à la queue fourchée et passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or brochant (Luxembourg)

Petites armoiries : Les mêmes, timbrées d'une couronne royale sans bonnet

Moyennes armoiries : Les mêmes, timbrées comme dessus et supportées par deux lions couronnés d'or et lampassés de gueules.

Grandes armoiries : Parti de trois coupé de trois, les quatre quartiers en cœur formant un écu sur-le-tout écartelé de Nassau et de Luxembourg, I d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'argent au lion du même couronné d'or brochant (Sarrebruck), au II de sinople au sautoir d'or cantonné de douze croisettes recroisetées du même (Merenberg) ; III d'or à deux léopards de gueules armés et lampassé d'azur (Weilnau (de)) ; IV d'or à la fasce de sable (Moers) ; V d'or, au léopard lionné de gueules à la queue fourchée, passée en sautoir, armé et lampassé d'azur ; VI d'azur semé de billettes d'or au lion couronné du second armé et lampassé de gueules brochant (Maison de Nassau) ; VII burelé de dix pièces d'argent et d'azur au lion de gueules à la queue fourchée et passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or brochant (Luxembourg) ; VIII de sable à l'aigle bicéphale d'argent armée et becquée d'or et lampassée de gueules (Sarrewerden) ; IX de gueules à deux lions léopardés d'or armés et lampassés d'azur l'un sur l'autre (Dietz) ; X (de Luxembourg) ; XI (de Nassau) ; XII d'or à la fasce de gueules (Lahr) ; XIII de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; XIV d'argent à trois pals de sable (Kirchberg) ; XV de gueules au léopard lionné d'or, armé et lampassé d'azur, la queue fourché et passée en sautoir (Sayn) ; XVI d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules (Mahlberg). Ecu surmonté de six casques, supporté par deux lions couronnés d'or et lampassés de gueules, la tête contournée, posé sur deux rinceaux entrelacés d'or, le tout posé sur un manteau de pourpre doublé d'hermine frangé et lié d'or et sommé d'une couronne royale doublée à mi-hauteur d'un bonnet de pourpre.

Maison de Bourbon-Parme, dite de Nassau[modifier | modifier le code]
Figure Nom du prince et blasonnement

CoA Jean de Luxembourg (1939-1953).svg

CoA Jean de Luxembourg (1953-1964).svg

CoA Grand Duke of Luxembourg 1898-2000.svg


Jean de Luxembourg, Grand-duc de Luxembourg (1964-2000), fils de la Grande-duchesse Charlotte de Luxembourg et de Félix de Bourbon-Parme, prince de Parme,

Les armoiries prises à sa majorité (1939) : Écartelé : I et IV d'azur à trois fleurs de lys d'or, brisées d'une bordure de gueules (Maison de Bourbon-Espagne)[2] ; II et III d'azur semé de billettes d'or au lion couronné du second armé et lampassé de gueules brochant (Nassau) ; sur le tout en cœur burelé de dix pièces d'argent et d'azur au lion de gueules à la queue fourchée et passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or brochant (Luxembourg), l'écu timbré d'une couronne royale doublée à mi-hauteur d'un bonnet de pourpre.


Les armoiries prises lors de son mariage avec la Princesse Joséphine-Charlotte de Belgique (1953) : Parti, au I d'azur semé de billettes d'or au lion couronné du second armé et lampassé de gueules brochant (Nassau, le lion contourné par courtoisie) ; au II burelé de dix pièces d'argent et d'azur au lion de gueules à la queue fourchée et passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or brochant (Luxembourg) ; en pointe brochant sur le parti, d'azur à trois fleurs de lys d'or, brisées d'une bordure de gueules chargée de huit coquilles d'argent (Bourbon-Parme) ; l'écu timbré d'une couronne royale doublée à mi-hauteur d'un bonnet de pourpre.


À son avènement (1964), il reprend les armes de sa mère.

CoA Grand Duke of Luxembourg 2000-.svg

Middle coat of arms of the grand-duke of Luxembourg(2000).svg

Greater coat of arms of the grand-duke of Luxembourg(2000).svg

CoA Grand Duke of Luxembourg 2000- (shield for greater arms).svg

Henri de Luxembourg, Grand-duc de Luxembourg (2000), fils du précédent,

Il porte : Écartelé I et IV burelé de dix pièces d'argent et d'azur au lion de gueules à la queue fourchée et passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or brochant (Luxembourg) ; II et III d'azur semé de billettes d'or au lion couronné du second armé et lampassé de gueules brochant (Maison de Nassau): dite de Luxembourg-Nassau.

Petites armoiries : Les mêmes timbrées d’une couronne royale, sans bonnet.


Moyennes armoiries : Les mêmes, timbré d’une couronne royale sans bonnet et supportées par deux lions à la tête contournée et couronnée d’or, armés et lampassés de gueules, celui de dextre ayant la queue fourchue et passée en sautoir.


Grandes armoiries : Les mêmes, chargées d'un sur-le-tout d'azur à trois fleurs de lis d'or, brisé d'une bordure de gueules à huit coquilles d'argent (Bourbon-Parme), ces armes timbrées d’une couronne royale, entourées du ruban de l'ordre de la Couronne de chêne et supportées par deux lions à la tête contournée et couronnée d’or, armés et lampassés de gueules, celui de dextre ayant la queue fourchue et passée en sautoir, chaque lion tenant un drapeau luxembourgeois frangé d’or. Le tout est posé sur un manteau de pourpre, doublé d’hermine, bordé, frangé et lié d’or et sommé d’une couronne royale, les drapeaux dépassant le manteau.

Lignée Ottonienne[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Arms of Nassau.svg Othon Ier de Nassau (12471290), co-comte de Nassau, comte de Nassau-Siegen, comte de Nassau-Dillenbourg, comte de Nassau-Beilstein, comte de Nassau-Ginsberg,

D'azur semé de billettes d'or, au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout[3].

Blason Nassau-Dillenbourg.svg Othon II de Nassau (v. 13001350), comte de Nassau, de Nassau-Dillenbourg et de Nassau-Siegen,

Ecartelé : I, d'azur semé de billettes d'or, au lion couronné du même, armé et lampassé de gueules (Maison de Nassau), brochant sur le tout, II d'or au léopard lionné armé, lampassé et couronné d'azur (Katzenelnbogen), III de gueules à la fasce d'argent (Vianden), IV de gueules à deux léopards d'or armés, lampassés et couronnés d'azur (Dietz)[3].


Comtes de Nassau-Dillenbourg[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Nassau-Vianden.svg


puis


Arms of the united provinces.svg

Engelbert II de Nassau (1451 - 1504), Comte de Nassau-Dillenbourg et Vianden, puis stathouder des Provinces-Unies,

Ecartelé : I et IV d'azur semé de billettes d'or, au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout (Nassau) ; II et III de gueules à la fasce d'argent (Vianden).[4],[3]




Stathouder des Provinces-Unies : De gueules, au lion d'or couronné du même, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or.

Blason Nassau-Dietz.svg Jean V de Nassau-Dillenbourg, Comte de Nassau-Dillenbourg,

Ecartelé : I et IV d'azur semé de billettes d'or, au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout (Nassau) ; II et III de gueules à deux léopards d'or armés, lampassés et couronnés d'azur (Dietz)[3].

Blason Nassau-Vianden.svg Henri III de Nassau-Breda, comte de Nassau, seigneur de Bréda, de Lek et de Diest,

Ecartelé : I et IV d'azur semé de billettes d'or, au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout (Nassau) ; II et III de gueules à la fasce d'argent (Vianden)[3].

Blason Nassau-Dillenbourg.svg Guillaume de Nassau-Dillenbourg, dit "Le Riche" ou "Le Vieux", Comte de Nassau-Dillenbourg,

Ecartelé : I, d'azur semé de billettes d'or, au lion couronné du même, armé et lampassé de gueules (Maison de Nassau), brochant sur le tout, II d'or au léopard lionné armé, lampassé et couronné d'azur (Katzenelnbogen), III de gueules à la fasce d'argent (Vianden), IV de gueules à deux léopards d'or armés, lampassés et couronnés d'azur (Dietz)[3].

En 1623 le comté de Nassau-Dillenbourg fut érigé en principauté.


Les Grandes Princes d'Orange, Maison d'Orange-Nassau[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason René de Nassau-Dillenbourg, Prince de Châlon-Orange.svg René de Nassau, dit de Châlon, Prince d'Orange et stathouder de Hollande, Zélande, du Diocèse d'Utrecht et de Gueldre,

Ecartelé : I et IV de Châlon-Orange ; II et III contre-écartelé d'hermine et d'argent au lion de gueules armé et lampassé d'azur ; sur-le-tout écartelé de Nassau et Vianden[3].

Blason Nassau-Orange.svg


Puis,

Blason Nassau-Orange (Cadets).svg


Guillaume Ier d'Orange-Nassau, dit Le Taciturne ou Le Silencieux ou Le Jeune (1544-1584),

Armes 1544-1582:Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion d'or, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, armé, couronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; IV, de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout écartelé, aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; à l'écusson brochant sur le tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève)[3].


Armes après 1582: Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; IV, de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout écartelé, aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) ; un écusson de sable à la fasce d'argent brochant en chef ; un écusson de gueules à la fasce bretessée et contre-bretessée d'argent brochant en pointe[3],[5].

Le titre de Prince d'Orange devint alors pratiquement synonyme de celui de stadthouder des Pays-Bas.

Arms of Maurice or Nassau Prince of Orange.PNG **Maurice d'Orange-Nassau, demi-frère de Philippe-Guillaume d'Orange,

Ecartelé : les armes de Saxe (celles de sa mere)sur-le-tout dans un ecu ec.: aux I & IV: a. d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; b. d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; c. de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; d. de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout d'or au chev. de sable (Moers) aux II. et III. c.-ec. a. aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et d. aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) [6],[7],[8];


Blason Nassau-Orange (Cadets).svg **Frédéric-Henri d'Orange-Nassau, demi-frère de Maurice d'Orange-Nassau,

Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; IV, de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout écartelé, aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) ; un écusson de sable à la fasce d'argent brochant en chef (Marquis de Flessingue et Veere); un écusson de gueules à la fasce bretessée et contre-bretessée d'argent brochant en pointe (Buren)[3].

Frederik Hendrik wapen voor 1625.svg **Frédéric-Henri d'Orange-Nassau, armes personnelles avant 1625

Ecartelé : sur-le-tout les armes de Maison de Coligny (celles de sa mere, Louise de Coligny, & fille de Gaspard II, amiral de France)de gueules à une aigle d'argent, couronnée, becquée et membrée d'azur de (Maison de Coligny) dans un ecu ec.: aux I & IV: a. d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; b. d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; c. de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; d. de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout d'or au chev. de sable (Moers) aux II. et III. c.-ec. a. aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et d. aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) [3].

Willem II wapen voor 1648.PNG **Guillaume II d'Orange-Nassau, armes personnelles avant 1648 comme comte de Buren

Ecartelé : sur-le-tout les armes (Buren) un écusson de gueules à la fasce bretessée et contre-bretessée d'argent brochant en pointe dans un ecu ec.: aux I & IV: a. d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; b. d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; c. de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; d. de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout d'or au chev. de sable (Moers) aux II. et III. c.-ec. a. aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et d. aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) [3].

Lignée illégitimes d'Orange-Nassau[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Justinus van Nassau wapen.svg Justinus de Nassau, fils illégitime de Guillaume Ier d'Orange-Nassau, dit Le Taciturne ou Le Silencieux

Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion d'or, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, armé, couronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; IV, de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; à la bande d'argent, sur-le-tout écartelé, aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; à l'écusson brochant sur le tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève)[3].


Blason Nassau-LaLecq Beverweert Ouwerkerk Odijk.PNG

Puis,

Arms of Nassau.svg


Louis de Nassau-De Lek, Seigneur de Beverweerd, Premier Noble de Province Holland, fils illégitime de Maurice d'Orange-Nassau,

Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; IV, de gueules à deux lions léopardés d'or, armés et lampassés d'azur passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout d'argent au lion de sable, arm. et lamp. de gules (Lecq)[3].


Blason Nassau-Zuylestein.svg Guillaume de Nassau-Zuylestein, Comte de Rochford, Secrétaire d'État aux Affaires du Nord de S.M. le Roi d'Angleterre, descendant d'un fils illégitime de Frédéric-Henri d'Orange-Nassau,

Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; IV, de gueules à deux lions léopardés d'or, armés et lampassés d'azur passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout de gueules à trois piliers d'argent 2 et 1, un lambel du second brochant[3].

Roi d'Angleterre, Écosse et d'Irlande[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement

Blason Nassau-Orange (Cadets).svg

Puis,

Royal Arms of England (1689-1694).svg

Puis,

Royal Arms of England (1694-1702).svg

Guillaume III de Nassau, Prince d'Orange, seigneur de Bréda, puis Stathouder de Hollande et de Zélande, Stathouder d'Utrecht, Stathouder de Gueldre et d'Overijssel, puis roi consort d'Angleterre et d'Irlande, roi consort d'Écosse, puis roi d'Angleterre et d'Irlande, roi d'Écosse,

Prince d'Orange : Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; IV, de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout écartelé, aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) ; un écusson de sable à la fasce d'argent brochant en chef ; un écusson de gueules à la fasce bretessée et contre-bretessée d'argent brochant en pointe[3].

Puis,

roi d'Angleterre et d'Irlande et roi d'Écosse durant le règne conjoint avec Marie II: Parti : au 1 écartelé, en I et IV contre-écartelé : en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules aux trois léopards d'or ; en II d'or, au lion de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même et en III d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent ; sur le tout d'azur semé de billettes d'or, un lion du second brochant, armé et lampassé de gueules (de Nassau) ; au 2 écartelé, en I et IV contre-écartelé : en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules aux trois léopards d'or ; en II d'or, au lion de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même et en III d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent.

Puis,

roi d'Angleterre et d'Irlande et roi d'Écosse seul, après le décès de sa femme: Ecartelé, en I et IV contre-écartelé : en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules aux trois léopards d'or ; en II d'or, au lion de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même et en III d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent ; sur le tout d'azur semé de billettes d'or, un lion du second brochant, armé et lampassé de gueules (de Nassau).

Princes de Nassau-Dillenbourg & Princes de Nassau-Siegen[modifier | modifier le code]

En 1739 la Maison d'Orange-Nassau hérita des possessions de Nassau-Dillenbourg

Figure Nom du prince et blasonnement
Nassau-Dillenburg 1559-1739.svg Jean VI de Nassau-Dillenbourg, Comte de Nassau-Dillenbourg, de Nassau-Siegen, de Nassau-Hadamar et de Nassau-Dietz, stathouder de Frise, de Gueldre et de Zutphen,

Ecartelé : I, d'azur semé de billettes d'or, au lion couronné du même, armé et lampassé de gueules (Maison de Nassau), brochant sur le tout, II d'or au léopard lionné armé, lampassé et couronné d'azur (Katzenelnbogen), III de gueules à la fasce d'argent (Vianden), IV de gueules à deux léopards d'or armés, lampassés et couronnés d'azur (Dietz) ; sur-le-tout écartelé, 1, d'argent au lion de gueules, 2, de gueules au lion d'argent armé et lampassé du premier, 3, d'or à deux lions léopardés de gueules, 4, de gueules à trois besants d'or[3].

Comtes de Nassau-Beilstein[modifier | modifier le code]

En 1561, les possessions de Nassau-Beilstein furent intégrées à la Nassau-Dillenbourg.

Comtes de Nassau-Siegen, branche protestante[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Nassau-Siegen.svg Henri de Nassau-Siegen, Comte & Prince de Nassau-Siegen, neveu de Jean Maurice de Nassau-Siegen, dit « le Brésilien »

Ecartelé : I, d'azur semé de billettes d'or, au lion couronné du même, armé et lampassé de gueules (Maison de Nassau), brochant sur le tout, II d'or au léopard lionné armé, lampassé et couronné d'azur (Katzenelnbogen), III de gueules à la fasce d'argent (Vianden), IV de gueules à deux léopards d'or armés, lampassés et couronnés d'azur (Dietz) ; sur-le-tout écartelé, 1, d'argent au lion de gueules (Limburg), 2, de gueules au lion d'argent armé et lampassé du premier (Bronckhorst), 3, d'or à deux lions léopardés de gueules (Wisch), 4, de gueules à trois besants d'or (Borculo) (par le mariage en 1646 d'Henri de Nassau-Siegen et Maria Magdalena de Limburg-Styrum la seigneurie de Wisch entré en ligne de protestants de la maison de Nassau-Siegen)[3].

Comtes de Nassau-Dietz[modifier | modifier le code]

En 1606 la Nassau-Dillenbourg fut partagée entre la Nassau-Dietz, Nassau-Siegen.

Figure Nom du prince et blasonnement
Nassau-Diez 1636 wapen.svg[9]

Puis,

Nassau-Diez 1640 wapen.svg[9]

Ernest-Casimir de Nassau-Dietz, comte de Nassau-Dietz, stathouder de Frise, stathouder de Drenthe et de Groningen,

Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden); IV, de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; V, d'argent à un cerf passant de gueules Cimier le cerf passant devant un tuyau d'argent sommé d'une queue de paon au naturel(Spiegelberg); VI, D'argent à la fasce de sable acc en chef de deux touffes de joncs de sinople mouv de la fasce ou de deux gerbes de sinople (anciennement ces touffes de joncs ou gerbes étaient des fagots de sable fixés chacun dans un manche du même en forme de potence le manche en bas) (Liesveld); (sur-le-tout écartelé, une croix de l'Ordre teutonique) [9].


En 1702, érigée en principauté, la lignée de Nassau-Dietz devint la Maison d'Orange-Nassau.

Princes d'Orange-Nassau[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Coat of Arms of Johan Willem Friso as Prince of Orange.svg Jean Guillaume Friso d'Orange, Prince de Nassau-Dietz, stathouder de Frise, Prince d'Orange, stathouder de Groningue,

Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenelnbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden); IV, de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; V, d'argent à un cerf passant de gueules Cimier le cerf passant devant un tuyau d'argent sommé d'une queue de paon au naturel(Spiegelberg); VI, D'argent à la fasce de sable acc en chef de deux touffes de joncs de sinople mouv de la fasce ou de deux gerbes de sinople (anciennement ces touffes de joncs ou gerbes étaient des fagots de sable fixés chacun dans un manche du même en forme de potence le manche en bas) (Liesveld); sur-le-tout écartelé, aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) ; d'or au chev. de sable (Moers); un écusson de gueules à la fasce bretessée et contre-bretessée d'argent brochant en pointe (Bréda)

Blason Nassau-Orange (Cadets).svg

Puis,

Arms of the united provinces.svg

Guillaume IV d'Orange-Nassau, Prince de Nassau-Dietz, Prince d'Orange-Nassau, stathouder de Frise, stahouder de Groningen, stathouder de Gueldre et de Drenthe, stathouder de Hollande, stathouder de Zélande, stathouder d'Overijssel, stathouder d'Utrecht, stathouder des Provinces-Unies de 1747 à 1751,

Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenellenbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; IV, de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout écartelé, aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) ; un écusson de sable à la fasce d'argent brochant en chef (Flessingue & Veere) ; un écusson de gueules à la fasce bretessée et contre-bretessée d'argent brochant en pointe (Bréda)[3].

Puis anciennes armes des États-généraux(en),

De gueules, au lion d'or couronné du même, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or.

Blason Nassau-Orange (Cadets).svg

Puis,

Wappen Nassau-Fulda.svg[3]

Puis,

Arms of Sovereign Prince William I of Orange.svg[3]

Guillaume VI d'Orange-Nassau, Prince de Nassau-Dietz, Prince d'Orange-Nassau, stathouder de Frise, stahouder de Groningen, stathouder de Gueldre et de Drenthe, stathouder de Hollande, stathouder de Zélande, stathouder d'Overijssel, stathouder d'Utrecht, stathouder des Provinces-Unies de 1747 à 1751, après 1815 Roi des Pays-Bas.

Ecartelé : I d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout (Maison de Nassau) ; II, d'or, au léopard lionné de gueules, arméc ouronné et lampassé d'azur (Katzenellenbogen) ; III, de gueules à la fasce d'argent (Vianden) ; IV, de gueules à deux lions passant l'un sur l'autre ; sur-le-tout écartelé, aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) ; un écusson de sable à la fasce d'argent brochant en chef ; un écusson de gueules à la fasce bretessée et contre-bretessée d'argent brochant en pointe[3].

Puis les arms de Principauté de Nassau-Orange-Fulde (1803-1813),

Puis les Armoiries des Pays-Bas de 1813 à 1815,

Ecartelé : les armes de Nassau sur-le-tout dans un ecu ec.: aux I & IV: les anciennes armes des États-généraux(en), De gueules, au lion d'or couronné du même, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or. aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) [3]


En 1814, le congrès de Vienne accorda la principauté ottonienne de Nassau à la lignée valmérienne (Nassau-Weilbourg). En compensation, il fut accordé aux princes d'Orange-Nassau le royaume des Pays-Bas.


Souverains des Pays-Bas (Maison d'Orange-Nassau)[modifier | modifier le code]
Figure Nom du prince et blasonnement
Royal Arms of the Netherlands (1815-1907).svg

Royal coat of arms of the Netherlands (1815-1907).svg

Après 1907:

Arms of the Kingdom of the Netherlands.svg
[10]

Royal coat of arms of the Netherlands.svg [10]

Guillaume Ier des Pays-Bas (1772 - 1843), Prince d'Orange, stathouder des Provinces-Unies, puis Roi des Pays-Bas, duc puis, Grand-duc de Luxembourg,

Armoiries des Pays-Bas:

D'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout[3].


En 1907, Wilhelmine des Pays-Bas simplifie les armes : le lion est désormais représenté avec une couronne ouverte. Les deux lions tenant l'écu sont représentés rampants et sans couronne[11].

Arms of the Prince of Orange (1815-1884).svg

Arms of the eldest son of the Prince of Orange (1815-1884).svg

Prince héritier des Pays-Bas (Prince d'Orange) au 19e siècle


Prince héritier des Pays-Bas (Prince d'Orange):

Ecartelé: aux I & IV: d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout[3] (Pays-Bas), aux II & III: c.-ec. a. aux I et IV de gueules, à la bande d'or (Châlon), et d. aux II et III d'or, au cor de chasse d'azur, virolé et lié de gueules (Orange) ; sur-le-tout-du-tout de cinq points d'or équipolés à quatre d'azur (Genève) [12],[13].


le fils de Prince héritier des Pays-Bas (Prince d'Orange):

le meme, avec d'un lambel de gueules[14],[15].



Arms of the second son of the king of the Netherlands.svg
Prince Frédéric de Pays-Bas (1797 - 1881)


D'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout[3] le tout brisé d'un lambel de gueules au centre une flèche d'argent.[16],[17]


Arms of the eldest daughter of the king of the Netherlands.svg
Princess Marianne de Pays-Bas (1810 - 1883)


D'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout[3] le tout brisé d'un lambel de gueules au centre une Couronne royale de pays-bas d'or.[18]


Arms of Hendrik of Mecklenburg-Schwerin.svg

Coat of Arms of Prince Hendrik of the Netherlands.svg

Prince Henri de Pays-Bas (1876 - 1934 ), prince consort des Pays-Bas

Écartelé au 1: les armes de Pays-Bas: d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout, et 2 d'or, au rencontre de taureau de sable, languée de gueules dentée, accornée et allumée d'argent et couronnée du champ, et 3 une coupe gules et or, et 4 d'azur, au griffon d'or.

Maison de Mecklembourg-Schwerin, dite d'Orange-Nassau[modifier | modifier le code]
Figure Nom du prince et blasonnement
Arms of the Kingdom of the Netherlands.svg

Arms of Juliana of the Netherlands.svg

Coat of Arms of Juliana of the Netherlands.svg

Coat of Arms of the Queen of the Netherlands as a Stranger Lady of the Order of the Garter.svg

Coat of Arms of the Monarch of the Netherlands (Member of the Order of the Golden Fleece Variant).svg

Juliana des Pays-Bas, Reine des Pays-Bas (1948 - 1980), princesse d'Orange Nassau, duchesse de Mecklembourg-Schwerin, comtesse de Nassau.

Princesse héritière :

écatelées d'azur billeté d'or, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant à dextre un faisceau de sept flèches d'argent pointées et liées d'or, et à senestre d'une épée d'argent garnie d'or brochant (Pays-Bas) et d'or au cornet d'azur enguiché et virolé d'argent et lié de gueules (Orange), sur le tout d'or au rencontre de bœuf au cou tranché de sable, corné d'argent, langué de gueules et couronné d'or (Mecklembourg).

Devenue reine (1948-1980):

D'azur, semé de billettes, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout[3].

Après son abdication (1980-2004), elle reprend ses armes de princesse.

À dernier, sa armes comme une "dame étrangère" de la Jarretière et de l'ordre de la Toison d'or espagnol.

Arms of Bernhard of Lippe-Biesterfeld.svg Prince Bernhard de Pays-Bas ( 1911 - 2004 ), prince consort des Pays-Bas de 1948 à 1980

écartelées au 1 et 4: d'azur billeté d'or, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant à dextre un faisceau de sept flèches d'argent pointées et liées d'or, et à senestre d'une épée d'argent garnie d'or brochant (Pays-Bas), au 2 à la rose de gueules, boutonnée et barbée d'or (Lippe), au 3 le De gueules, à une étoile (8) d'or, surmontée d'une hirondelle (alias une pie) au naturel(Schwalenberg).

Maison de Lippe-Biesterfeld, dite d'Orange-Nassau[modifier | modifier le code]
Figure Nom du prince et blasonnement
Arms of the Kingdom of the Netherlands.svg

Arms of Beatrix of the Netherlands.svg

Coat of Arms of Beatrix of the Netherlands.svg

Beatrix des Pays-Bas, reine des Pays-Bas (1980-2013), princesse d'Orange-Nassau, princesse de Lippe-Biesterfeld

Princesse héritière :

écartelées d'azur billeté d'or, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant à dextre un faisceau de sept flèches d'argent pointées et liées d'or, et à senestre d'une épée d'argent garnie d'or brochant (Pays-Bas) et d'or au cornet d'azur enguiché et virolé d'argent et lié de gueules (Orange), sur le tout d'argent à la rose de gueules, boutonnée et barbée d'or (Lippe).

Devenue reine (1980-2013):

D'azur, semé de billettes, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant dans sa patte dextre un faisceau de sept flèches d'argent, pointées et empennées d'or, et dans sa patte sénestre, une épée d'argent, garnie d'or, brochant sur le tout[3].

Après son abdication (2013), elle reprend ses armes de princesse.

Arms of Claus von Amsberg.svg


Coat of Arms of Prince Claus of the Netherlands.svg

Claus von Amsberg ( 1926 - 2002 ) prince consort des Pays-Bas

écartelées d'azur billeté d'or, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant à dextre un faisceau de sept flèches d'argent pointées et liées d'or, et à senestre d'une épée d'argent garnie d'or brochant (Pays-Bas) et de sinople au château d'argent sur une montagne d'or (Amsberg).



Arms of Beatrix of the Netherlands.svg

Arms of the children of Juliana of the Netherlands.svg

Coat of Arms of the children of Juliana of the Netherlands.svg


Princesses Irène, Margriet et Christina, princesses des Pays-Bas, princesses de Lippe-Biesterfeld.

écartelées d'azur billeté d'or, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant à dextre un faisceau de sept flèches d'argent pointées et liées d'or, et à senestre d'une épée d'argent garnie d'or brochant (Pays-Bas) et d'or au cornet d'azur enguiché et virolé d'argent et lié de gueules (Orange), sur le tout d'argent à la rose de gueules, boutonnée et barbée d'or (Lippe).


Les princesses Irène et Christina s'étant converties au catholicisme lors de leur mariage, elles ne sont plus dynastes et leurs enfants ne sont pas considérés comme des membres de la maison d'Orange-Nassau.



Arms of the children of Margriet of the Netherlands.svg

Coat of Arms of the children of Margriet of the Netherlands.svg

Princes Maurits, Bernhard et Pieter-Christian, princes des Pays-Bas, princes de Lippe-Biesterfeld, fils de la princesse Margriet et de Pieter van Vollenhoven

écartelées d'azur billeté d'or, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant à dextre un faisceau de sept flèches d'argent pointées et liées d'or, et à senestre d'une épée d'argent garnie d'or brochant (Pays-Bas) et d'or au cornet d'azur enguiché et virolé d'argent et lié de gueules (Orange), sur le tout de Vollenhoven.

Maison d'Amsberg, dite d'Orange-Nassau[modifier | modifier le code]
Figure Nom du prince et blasonnement


Arms of the Kingdom of the Netherlands.svg

Arms of the children of Beatrix of the Netherlands.svg

Coat of Arms of the children of Beatrix of the Netherlands.svg

Autres versions:

William Alexander Netherlands Oranje-Nassau Personal Arms.PNG


Roi Willem-Alexander des Pays-Bas, roi des Pays-Bas (2013), prince d'Orange-Nassau, écuyer d'Amsberg

Princes Willem-Alexander, prince d'Orange, (1962-2013) Friso et Constantin des Pays-Bas, princes des Pays-Bas, princes d'Orange-Nassau, écuyers d'Amsberg,

écartelées d'azur billeté d'or, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant à dextre un faisceau de sept flèches d'argent pointées et liées d'or, et à senestre d'une épée d'argent garnie d'or brochant (Pays-Bas) et d'or au cornet d'azur enguiché et virolé d'argent et lié de gueules (Orange), sur le tout de sinople au château d'argent sur une montagne d'or (Amsberg).



Arms of the children of Wilhelm-Alexander of the Netherlands.svg

Arms of Maxima, Queen of the Netherlands.svg

Coat of Arms of Maxima, Queen of the Netherlands.svg

Coat of Arms of the children of Wilhelm-Alexander of the Netherlands.svg

Autres versions:

Maxima Netherlands Oranje-Nassau Personal Arms.PNG

Maxima Netherlands Oranje-Nassau Personal Arms Oval Version.PNG

Reine Maxima des Pays-Bas

Princess Catherine-Amalia, princess d'Orange, (2003-) Alexia et Ariane des Pays-Bas, princesses des Pays-Bas, écuyers d'Amsberg,

écartelées d'azur billeté d'or, au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules, tenant à dextre un faisceau de sept flèches d'argent pointées et liées d'or, et à senestre d'une épée d'argent garnie d'or brochant (Pays-Bas) et d'or au cornet d'azur enguiché et virolé d'argent et lié de gueules (Orange), sur le tout de sinople au château de rouge avec trois portes sur une montagne d'azur avec deux cyprès vert avec deux loups noir en face des deux cyprès. (Zorreguieta).

la forme ovale des armoiries sont attribuées à une femme par les règles strictes de l'héraldique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. web.genealogie.free.fr « http://web.genealogie.free.fr/Les_dynasties/Les_dynasties_celebres/Benelux/Dynastie_de_Nassau.htm web.genealogie.free.fr » (web.genealogie.free.fr Archiveweb.genealogie.free.fr Wikiwixweb.genealogie.free.fr Archive.isweb.genealogie.free.fr GoogleQue faire ?), 2013-04-30
  2. La brisure usuelle des Bourbons-Parme est une bordure de gueules chargée de huit coquilles d'argent
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac et ad Johannes Baptist Rietstap, Armorial général, contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe: précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor,‎ 1861, p. 746
  4. Armorial de J.B. RIETSTAP - et ses Compléments
  5. (en) Herbert H. Rowen, The princes of Orange: the stadholders in the Dutch Republic, Baltimore, Cambridge University Press,‎ 1988, 2e éd. (ISBN 978-0-8063-4811-7, lien LCCN?), p. 29 :

    « He used these arms until 1582 when he purchased the marquisate of Veere and Vlissingen. It had been the property of Philip II since 1567, but had fallen into arrears to the province. In 1580 the Court of Holland ordered it sold. William bought it as it gave him two more votes in the States of Zeeland. He owned the government of the two towns, and so could appoint their magistrates. He already had one as First Noble for Philip William, who had inherited Maartensdijk. This made William the predominant member of the States of Zeeland. It was a smaller version of the countship of Zeeland (& Holland) promised to William, and was a potent political base for his descendants. William then added the shield of Veere and Buren to his arms. »

  6. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général, contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe: précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor,‎ 1861, p. 746 :

    « a la exception de celebre prince Maurice qui portai les armes ... »

  7. (en) K(enneth) H(arold) D(obson) Haley, The Dutch in the Seventeenth Century, Thames and Hudson,‎ 1972, 1e éd., poche (ISBN 978-0-15-518473-2, lien LCCN?), p. 78
  8. Anonymous, « Wapenbord van Prins Maurits met het devies van de Engelse orde van de Kouseband », Exhibit of a painted woodcut of Maurice's Arms encircled by the Order of the Garter in the Rijksmuseum, Amsterdam, Rijksmuseum, Amsterdam (consulté le 26 avril 2011)
  9. a, b et c « "Coat of Arms as depicted on the "Familiegraf van de Oranje-Nassau's in de Grote of Jacobijnerkerk te Leeuwarden" », Familiegraf van de Oranje-Nassau's in de Grote of Jacobijnerkerk te Leeuwarden (consulté le 9 novembre 2011)
  10. a et b « Wapens van leden van het Koninklijk Huis », Coats of Arms of the Dutch Royal Family, Website of the Dutch Monarchy, the Hague, Rijksvoorlichtingsdienst (RVD), the Hague, the Netherlands (consulté le 30 avril 2012)
  11. (nl) Wapens van leden van het Koninklijk Huis, the Hague, the Netherlands, Rijksvoorlichtingsdienst (RVD) (lire en ligne) :

    « Het wapen van het Koninkrijk der Nederlanden (Rijkswapen) en dat van de Koningen der Nederlanden (Koninklijk wapen) is vanaf de oprichting van het Koninkrijk in 1815 identiek. Het Wapen werd in 1907 gewijzigd en laatstelijk vastgesteld bij Koninklijk Besluit van 23 april 1980, nr. 3 (stb. 206) bij de troonsaanvaarding van Koningin Beatrix. De beschrijving van het wapenschild in het eerste artikel is dwingend voorgeschreven, de in het tweede en derde artikel beschreven uitwendige versierselen zijn facultatief. In de praktijk wordt de basisuitvoering van het wapen wel het Klein Rijkswapen genoemd. Het Koninklijk Wapen wordt sinds 1907 gekenmerkt door een gouden klimmende leeuw met gravenkroon. De blauwe achtergrond (het veld) is bezaaid met verticale gouden blokjes. De term bezaaid geeft in de heraldiek aan dat het aantal niet vaststaat, waardoor er ook een aantal niet compleet zijn afgebeeld. Het wapenschild wordt gehouden door twee leeuwen die in profiel zijn afgebeeld. Op het wapenschild is een Koningskroon geplaatst. Op een lint dat onder het wapenschild bevestigd is, staat de spreuk 'Je Maintiendrai'. Bij Koninklijk Besluit van 10 juli 1907 (Stb. 181) werd het Koninklijk Wapen, tevens Rijkswapen, aangepast. De leeuw in het schild en de schildhoudende leeuwen droegen vóór die tijd alle drie de Koninklijke kroon, maar raakten deze kwijt nu de toegevoegde purperen hermelijn gevoerde mantel, gedekt door een purperen baldakijn, een Koningskroon ging dragen. De schildhouders waren vóór 1907 bovendien aanziend in plaats van en profiel. »

  12. (en) Johannes Baptist Rietstap, Handboek der Wapenkunde, the Netherlands, Theod. Bom,‎ 1875, p. 347–348 :

    « "De PRINS VAN ORANJE Gevierendeeld: 1 en 4 het koninklijke wapen; 2 en 3 nogmaals gevierendeeld van rood met een gouden schuinbalk, en van goud met een blaauwen, rood-gesnoerden en beslagen jagthoorn, benevens een hartschildje op het snijpunt, beladen met vijf gouden vakken grenzende aan vier blaauewe. Overigens geheel als het koninklijke wapen." »

  13. (en) J.H. Junius, Heraldiek, the Netherlands, Frederik Muller,‎ 1894, p. 151 :

    « "In Nederland voert de PRINS VAN ORANJE het koninklijk wapen gekwartileerd met dat van ORANJE-CHALONS." »

  14. (en) Johannes Baptist Rietstap, Handboek der Wapenkunde, the Netherlands, Theod. Bom,‎ 1875, p. 348 :

    « "De ERFPRINS VAN ORANJE, casu quo: Gelijk de Prins van Oranje, met een rooden barensteel over de beide eerste kwartieren heen." »

  15. (en) J.H. Junius, Heraldiek, the Netherlands, Frederik Muller,‎ 1894, p. 151 :

    « "...behalve de erfprins die 's vaders wapen met een barensteel breekt. Bij ons vorstenhuis is die barenstell altijk van keel." »

  16. (en) Johannes Baptist Rietstap, Handboek der Wapenkunde, the Netherlands, Theod. Bom,‎ 1875, p. 348 :

    « "Prins FREDERIK: Het koninklijke wapen, in 't shcildhoofd gebroken door een rooden barensteel, de middelste hanger beladen met een regtopstaanden goud pijl." »

  17. (en) J.H. Junius, Heraldiek, the Netherlands, Frederik Muller,‎ 1894, p. 151 :

    « "...de tweede oon voert het koninklijk wapen gebroken door een barensteel van drie stukken met een zilveren pijl." »

  18. (en) J.H. Junius, Heraldiek, the Netherlands, Frederik Muller,‎ 1894, p. 151 :

    « "...is het wapen afgebeeld van de oudste dochter van den Koning der Nederlanden. De barensteel is van keel en beladen met een gouden koningskroon." »

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]