Armoiries de la Nouvelle-Zélande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de la Nouvelle-Zélande
Image illustrative de l'article Armoiries de la Nouvelle-Zélande
Détails
Souverain Élisabeth II du Royaume-Uni
Adoption 1911

Les armoiries de la Nouvelle-Zélande remontent à 1911, bien qu'elles aient subi certaines modifications en 1956. Jusqu'en 1911, les Armoiries du Royaume-Uni étaient utilisées, elles ont inspiré les armoires actuelles.

Certaines parties du blason sont utilisées dans l'étendard du Gouverneur général de Nouvelle-Zélande.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Écartelé d'azur et de gueules: au 1) à quatre étoiles de gueules bordées d'argent formant la constellation de la Croix du Sud ; au 2) à une Toison d'Or ; au 3) à une gerbe de blé d'or liée du même ; au 4) à deux marteaux d'or passés en sautoir ; au pal d'argent brochant sur la partition chargés de trois galères de sable.

L'écu sommé d'une couronne de saint Édouard et tenu à dextre par une femme pakeha au naturel portant le drapeau national, à senestre par un guerrier maori au naturel armé.

La terrasse est composée de deux feuilles de fougère au naturel et porte la devise : « New-Zealand ».

Signification[modifier | modifier le code]

La Croix du Sud rappelle le drapeau national, la gerbe de blé est le symbole de l'agriculture, la Toison d'or de l'élevage, les marteaux de l'industrie et de l'exploitation minière. Les bateaux symbolisent l'importance du commerce maritime dans le pays et l'origine étrangère de la majeure partie de la population.

Les tenants symbolisent la population descendant de l'immigration, principalement britannique, et la population d'origine autochtone.

La couronne de saint Édouard fait référence à la monarchie britannique, qui est également celle de la Nouvelle-Zélande.

Sur les autres projets Wikimedia :