Armoiries de l'Île-du-Prince-Édouard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blason de l'Île-du-Prince-Édouard

Les armoiries de l'Île-du-Prince-Édouard ainsi que sa devise, furent octroyées en 1905 par décret royal du roi Édouard VII du Royaume-Uni.

Dans le champ supérieur du blason, on peut voir le lion passant de l'Angleterre. La partie inférieure montre trois chênes, qui représentent les trois comtés de l'île, situés derrière un chêne adulte qui représentait à l'origine la Grande-Bretagne.

Les modifications faites aux armoiries furent autorisées le 26 avril 2002 par Adrienne Clarkson, Gouverneur générale du Canada, avec la crête, les tenants et la base. La demande émana de Pat Binns, premier ministre de l'île à l'époque, pour célébrer le 150e anniversaire du gouvernement responsable de l'île.

La crête représente un Geai bleu portant une branche de chêne dans son bec, symboles importants de l'île. La couronne représente la souverainneté royale et son utilisation, c'est un honneur octroyé par corona representa la soberanía real y su uso en las armas es un honor otorgado por la Reine.

Les tenants sont deux renard argentés, animaux rares et natifs de la région. L'élevage d'animaux de fourrure était très perféctionné dans l'île et la peau de renard argenté était très appréciée. Le renard représente également la sagesse et l'intelligence. Pour montrer les autres industries de l'île, un renard porte une guirlande de fleurs de pommes de terre, et l'autre porte un de filet de pêche.

Au centre de la base on voit une étoile à huit branches, symbole de Mi'kmaq qui représente le soleil. Elle est entourée de deux roses qui représentent l'Angleterre, des Lys pour la France, des chardons pour l'Écosse, et des trèfles pour l'Irlande.

La devise de l'île, Parva sub ingenti (Les petits sous la protection des grands), tirée des Géorgiques de Virgile. Elle est la devise de l'île depuis 1769.