Armistice de Thessalonique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les termes de l’armistice avec la Bulgarie.

L’Armistice de Thessalonique (ou armistice avec la Bulgarie) est une convention d’armistice signée le 29 septembre 1918 à Thessalonique, en Grèce, entre le royaume de Bulgarie et les Alliés de la Première Guerre mondiale. L’armistice est le résultat d’une demande de cessez-le-feu adressée par la Bulgarie aux forces de l’Entente le 24 septembre. Il aboutit au retrait de Sofia de la Première Guerre mondiale et organise la démobilisation et le désarmement des forces bulgares.

Les signataires du traité sont le général français Louis Franchet d'Espérey (qui représente l’Entente) et une commission bulgare nommée par Sofia et composée du général Ivan Lukov, du ministre Andreï Liaptchev et du diplomate S. Radev.

L’armistice met en place la démobilisation immédiate de toutes les forces bulgares et leur retrait de tous les territoires grecs et serbes occupés. Il limite les effectifs de l’armée bulgare et oblige le pays à rendre à la Grèce tout le matériel militaire capturé en 1916.

L’armistice de Thessalonique reste en vigueur jusqu’à la signature du traité de Neuilly en 1919.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • « Bulgaria Armistice Convention, September 29th, 1918 » dans The American Journal of International Law Vol. 13 No.4 Supplement: Official Documents, 1919, p. 402-404.