Armin Schwarz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Armin Schwarz

Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Neustadt an der Aisch (Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Années d'activité 1988-2005
Qualité Pilote automobile
Équipe Toyota, Mitsubishi, Ford, Skoda, Hyundai
Nombre de courses 119 en WRC[1]
Podiums 7 en WRC[1]
Victoires 1 en WRC[1]
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schwarz.

Armin Schwarz (né le 16 juillet 1963 à Neustadt an der Aisch), est un pilote de rallye allemand ayant participé aux Championnats du monde des rallyes de 1988 à 2005. Remportant le Rallye de Catalogne en 1991, il obtient six autres podiums en championnat du monde. Il remporte également le Championnat d'Allemagne des rallyes en 1987 et 1988 ainsi que le Championnat d'Europe des rallyes en 1996.

Carrière[modifier | modifier le code]

Schwarz conduisant une Škoda Octavia au Rallye de Finlande 2001.

Schwarz débute la compétition en 1983.

En 1986, il est déjà vainqueur de la Mitropa Cup (copilote Hösch, sur Audi 80 Quattro).

Après avoir remporté deux fois consécutivement le championnat d'Allemagne des rallyes (1987 -sur Audi Coupé quattro- et 1988 -sur Audi 200 quattro-), il fait ses débuts en Championnat du monde en 1988[1] et participe au championnat du monde 1990 au sein de l'équipe Toyota[1]. Conduisant une Toyota Celica GT-4 (ST165), il obtient son premier podium mondial en 1991 en Australie[1] avant de remporter la même année sa première et unique victoire mondiale en Catalogne[1].

En 1996, Toyota ne participe au Championnat du monde, l'équipe étant suspendue un an par la FIA suite à une tricherie lors du Rallye de Catalogne 1995[2]. Schwarz participe donc au Championnat d'Europe des rallyes. Il remporte quatre épreuves et le classement final du championnat, avec le français Denis Giraudet pour copilote. Il s'impose également lors du Rallye de Grande-Bretagne[3], rallye comptant alors uniquement pour le championnat du monde 2 litres.

En 1999, il s'engage avec Skoda et a comme meilleur résultat avec cette voiture une troisième place lors du Safari Rally en 2001. Il arrête sa carrière en championnat du monde à la fin de la saison 2005.

Schwarz réside maintenant en Autriche et travaille toujours dans le monde du sport automobile, non seulement comme pilote mais aussi comme manager de Skoda et comme commentateur TV. Il est marié et a deux enfants.

Victoire en WRC[modifier | modifier le code]

# Saison Rallye Pays Copilote Voiture
1 1991 27e Rallye de Catalogne Espagne Arne Hertz (Suède) Toyota Celica GT-4 (ST165)

Podiums en WRC[modifier | modifier le code]

  • 2e du Rallye de l'Acropole: 1994;
  • 3e du rallye d'Australie: 1991;
  • 3e du rallye de l'Acropole: 1996;
  • 3e du rallye de Nouvelle-Zélande: 1994;
  • 3e du rallye du Portugal: 1997;
  • 3e du rallye du Kenya: 2001;

Championnat 2L.[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du RAC Rally: 1996;
    • 3e du rallye Monte-Carlo: 1996;

Victoires en ERC[modifier | modifier le code]

Autre victoire allemande[modifier | modifier le code]

  • Rallye des 3 Cîtés: 1988

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Schwarz, Armin », sur juwra.com (consulté le 18 septembre 2010)
  2. (en) « Toyota team pick up a one-year ban », sur independent.co.uk,‎ 4 novembre 1995 (consulté le 18 septembre 2010)
  3. « Armin Schwarz », sur RallyBase.nl (consulté le 18 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :