Armen Tigranian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Armen Tigranian

Description de cette image, également commentée ci-après

Timbre dédié à Armen Tigranian

Naissance 26 décembre 1879
Alexandropol
Décès 10 février 1950 (à 70 ans)
Tbilissi
Années d'activité 1890–1950

Armen Tigrani Tigranian ou Tigranyan ou Dikranian (26 décembre 1879, Alexandropol – 10 février 1950, Tbilissi)[1] compositeur et chef d'orchestre arménien. Ses œuvres les plus connues sont deux opéras, Anouch (première: Alexandropol, 4 (17) août 1912, le premier opéra donné en Arménie) et Davit Bek (1950), le dernier monté quelques mois avant sa mort et sa dernière composition[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tigranian est né à Alexandropol en Arménie. Il s'est intéressé à la musique dès son plus jeune âge. En 1902, Tigranian termine l'étude de la composition à l'École de musique de Tbilissi avec Makar Ekmalyan. Il s'est consacré à l'enseignement et a continué de composer de la musique, surtout des chansons et des airs traditionnels arméniens.

Statue de Tigranian à Erevan, Arménie

L'opéra de Tigranian Anouch, composé en 1908 et retravaillé en 1932, est appelé l'« opéra national arménien »[3]. Anouch, à partir du livret d'Hovhannès Toumanian une histoire d'amour dramatique qui reste jouée dans tout les concerts[4].

L'histoire des Mélikats du Karabagh a inspiré l'opéra David Bek (1950)[5].

Parmi les autres œuvres de Tigranian on trouve les drames : Leily et Mejnun, Dance orientale pour orchestre symphonique et New Spring un chœur pour 4 voix.

Prix[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ru) Атаян Р., Мурадян М., Армен Тигранян, М., 1966.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hovhanness I. Pilikian: Armenian Cinema: A Source Book, p. 51
  2. Opera Glass
  3. Ovation: volume 2, 1981
  4. Historical Dictionary of Armenia, by Rouben Paul Adalian, p. 454
  5. The Heritage of Armenian Literature: From the Sixth to the Eighteenth Century. Jack Hacikyan, Detroit: Wayne State University Press, 5–6.
  6. Biography (ru)

Liens externes[modifier | modifier le code]