Armand Mattelart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Armand Mattelart

Naissance
Jodoigne, (Belgique)
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique - Drapeau de la France France
Profession écrivain, sociologue
Famille

Armand Mattelart est un chercheur et universitaire belgo-français. Essayiste et sociologue, il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés aux médias, à la culture et à la communication, plus spécialement dans leur dimension historique et internationale.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1962, il débute sa carrière universitaire à l’Université pontificale catholique du Chili à Santiago. Il y reste jusqu’à son expulsion en 1973, sous la dictature du Général Pinochet. Parallèlement à ses activités universitaires, il travaille comme expert en développement social dans le cadre du Programme des Nations unies pour le développement et la FAO.

Durant les trois années de la présidence de Salvador Allende (1970-73), il participe de près aux projets de réforme des médias. De retour à Paris, il tire, en collaboration avec Chris Marker, un documentaire étonnant, « La spirale », sur cette période de l'Unité populaire chilienne. Il gardera toujours une relation particulière avec le continent sud-américain, et fera de nombreux aller-retours au-dessus de l'Atlantique (nombreuses conférences et travaux avec les universités d'Argentine, Brésil et Mexique).

Entre 1976 et 1980, il est professeur associé aux universités de Paris VII et Paris VIII.

En 1981, il est expert auprès des Nations unies.

En 1982, il copréside, avec Yves Stourdzé, une Mission interministérielle d’évaluation des recherches françaises dans le domaine des sciences sociales concernant la technologie, la culture et la communication.

En 1983, commandité par le Ministère de la culture, il préside une Mission sur l’« espace audiovisuel latin » placée sous le patronage de l’écrivain colombien Gabriel García Márquez.

En 1983, il est élu professeur en Sciences de l'information et de la communication à l'Université de Rennes II.

En 1997, il est élu à l’Université de Paris VIII, où il reste jusqu'au moment de prendre sa retraite, en 2005.

Depuis 2003, il est le Président de l'Observatoire français des médias.

En 2005, il est l'un des signataires du Manifeste de Porto Alegre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Les ouvrages ont été édités en plusieurs langues. Plus d’une quinzaine ont ainsi été traduits en anglais et une vingtaine en espagnol.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sur l'auteur[modifier | modifier le code]

Textes en ligne[modifier | modifier le code]