Arméniens en Éthiopie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Arméniens d'Éthiopie)
Aller à : navigation, rechercher
Une école arménienne à Addis-Abeba en 1918.

Les Arméniens en Éthiopie forment une petite communauté principalement basée à Addis-Abeba. Il existe d'anciennes relations entre l'Éthiopie et l'Arménie, en particulier du fait de la présence dans les deux pays d'une église orthodoxe monophysite. Ainsi, le moine éthiopien Ewostatewos vit en Arménie de 1337 à 1352, et les Arméniens patronnent les Éthiopiens à Jérusalem depuis sa prise par les Ottomans en 1517[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Images externes
Photographie
de l'église arménienne d'Addis-Abeba

La communauté arménienne en Éthiopie représenterait dans les années 2010 une centaine de personnes. La communauté fut par le passé largement composée de musiciens : Kevork Nalbandian (oncle de Nersès Nalbandian) est d'ailleurs le compositeur d'un ancien hymne national utilisé comme tel entre 1930 et 1975[2].

Les Arméniens d'Éthiopie sont de confession orthodoxe et dépendent de l'Église apostolique arménienne. Ils ont leur propre église à Addis-Abeba : l'église Saint-Georges (Sourp Kevork).

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en)/(hy) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Armenians in Ethiopia » (voir la liste des auteurs) et en arménien « Հայերը Եթովպիայում » (voir la liste des auteurs)

  1. Adjemian [2013].
  2. (en)« Ethiopia (1930-1975) », sur nationalanthems.info.

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adjemian (Boris), «La fanfare arménienne du negus. Représentations des étrangers, usages du passé et politique étrangère des rois d'Éthiopie au début du 20e siècle», Vingtième Siècle. Revue d'histoire, n° 119, 2013, p. 85-97 en ligne
  • Adjemian (Boris), La fanfare du négus. Les Arméniens en Éthiopie (XIXe-XXe siècles), Paris, Éditions de l'EHESS, 2013, 351 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]