Armée des côtes de l'Océan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armée des côtes de l'Océan
Inspection de l'armée le 15 aout 1804
Inspection de l'armée le 15 aout 1804

Période 180429 août 1805
Pays France
Allégeance Drapeau de l'Empire français Empire français
Effectif 200 000 personnes
Commandant historique Napoléon Bonaparte

L'armée des côtes de l'Océan est une armée de la Révolution française.

Elle est créée pour la première fois en 1795 par le Directoire, pour lutter contre les Chouans et les Vendéens, elle fusionne l'Armée de l'Ouest, l'Armée des côtes de Brest et l'Armée des côtes de Cherbourg et est placée sous les ordre du général Lazare Hoche. Elle devient l'Armée d'Angleterre en 1797.

Future « Grande Armée », l'Armée des côtes de l'Océan est reconstituée en 1804 à Boulogne par Napoléon Bonaparte dans l’objectif d'un débarquement en Angleterre suite à la rupture de la Paix d'Amiens le 18 mai 1803.

Il réunit dans trois grands camps — Bruges (Gand), Saint-Omer (Camp de Boulogne, Outreau, Wimille, Wimereux, Ambleteuse), Camp de Montreuil (Étaples) — une armée formidable qu’il entraîne pendant deux ans. Il construit des forts, creuse des ports et modifie l’économie de la région par la présence d’une armée nombreuse. L’échec de sa tentative de réunion de la flotte de Haut bord dans la Manche condamne son projet sur l’Angleterre. L'armée comptait 200 000 hommes.

Le 29 août 1805, l'armée des côtes de l’Océan devient la Grande Armée pour entreprendre la campagne d'Allemagne de 1805 à la suite de la formation de la Troisième Coalition.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]