Armée de la République de Bosnie et d'Herzégovine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo of the Army of the Republic of Bosnia and Herzegovina.svg

L'armée de la République de Bosnie et d'Herzégovine (ARBiH: Armija Republike Bosne i Hercegovine) était une force militaire régulière de la République de Bosnie-Herzégovine créée par le gouvernement de Bosnie-Herzégovine en 1992 au moment où éclata la guerre de Bosnie. À la fin de la guerre, après la signature des Accords de paix de Dayton en 1995, elle fut transformée en l'Armée de la Fédération de Bosnie-Herzégovine. En vertu de la loi votée sur la réforme de défense de l'État, les différentes et anciennes forces armées de Bosnie-Herzégovine disparurent et furent unifiées en 2005 au sein d'une seule entité appelée Forces armées de Bosnie-Herzégovine (OSBiH).

Création et composition[modifier | modifier le code]

L'Armée de République de Bosnie-Herzégovine, fut formée le 15 avril 1992, au début de la guerre de Bosnie. Avant que le ARBiH fut officiellement créé, il existait des groupes paramilitaires et de défense civile. Alors que La Ligue Patriote (PL) et la Défense Territoriale (TO) locale étaient les armées officielles, différents groupes paramilitaires tels que les unités Zelene Beretke (bérets verts) et Crni Labudovi (cygnes noirs) se constituèrent. D'autres groupes irréguliers inclurent dans leurs rangs aussi bien des criminels que des policiers et d'anciens soldats de l'armée populaire yougoslave.

L'armée fut formée dans des circonstances précaires et elle était mal équipée en matériel militaire. Les insuffisances étaient particulièrement critiques dans le domaine des chars et des armes lourdes. Le premier commandant de l'armée fut Sefer Halilović.

Corps et généraux[modifier | modifier le code]

L'armée fut divisée en différents corps, chacun rattaché à un territoire particulier. En 1993, la plupart des brigades changèrent et adoptèrent l'appellation de troupes de montagne dans la mesure où le déficit en armes lourdes rendait administrativement injustifié les noms d'infanterie ou brigade blindée. En outre, le terrain bosniaque était plus adapté aux infanteries légères qu'à des brigades blindées et motorisées.

Corps[modifier | modifier le code]

Généraux[modifier | modifier le code]