Armée de Mayence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Évolution de l'armée de Mayence

Armée de Mayence est le nom donné officiellement à une des armées de la République, formée sous le Directoire le 9 décembre 1797 ; c'est aussi le nom donné couramment aux soldats de l'Armée du Rhin qui formaient la garnison de Mayence de 1792 à 1793, et qui, après que la ville eut été reprise par les coalisés, furent laissés libres et purent être envoyés combattre l'insurrection vendéenne.

L'armée de Mayence de 1793[modifier | modifier le code]

L'armée de Mayence de 1793 est un cas exceptionnel :
Elle est formée de la garnison de Mayence qui fait partie de l'Armée du Rhin et faite prisonnière à la fin du siège de la ville. Libérée par l'ennemi sous le serment de ne plus le combattre contre lui, elle est donc envoyée sur le théâtre d'opérations intérieur de la guerre de Vendée, précisément dans le département de la Loire-Inférieure en soutien de l'armée des Côtes de Brest d’août à octobre 1793, puis elle est fondue dans l’armée de l’Ouest ;

L'Armée de Mayence de 1793 : Bataille de Tiffauges (développement spécifique) ; Kléber ; Guerre de Vendée ; Bataille de Cholet, etc.


L'armée devant Mayence de 1794[modifier | modifier le code]

L'armée devant Mayence est créée le 29 décembre 1794 pour permettre au général Kléber de reprendre Mayence. Cette armée est composée de l'aile droite de l'armée de Moselle et de l'aile gauche de l'armée du Rhin. Elle n'est toutefois pas considérée comme une véritable armée, car elle reste sous l'autorité de l'armée du Rhin.

L'armée de Mayence de 1797[modifier | modifier le code]

Création et mutations[modifier | modifier le code]

  • Elle fut créée par l'arrêté du 9 décembre 1797 (19 frimaire an VI), mis à exécution les 14 et 16 décembre, divisant l'armée d'Allemagne en armée de Mayence et en armée du Rhin
  • Par arrêté du 3 février 1799 (15 pluviôse an VII), mis en exécution du 4 au 9 février, une nouvelle armée est formée sous la dénomination d'armée d'Observation dans l'arrondissement de l'armée de Mayence.
  • Par arrêté du 28 mars 1799, la fraction de l'armée d'Observation, restant après la constitution de l'armée du Danube, est intégrée dans l'armée de Mayence

Généraux[modifier | modifier le code]

Campagnes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Chef d'escadron d'état-major Charles Clerget, Tableaux des armées françaises pendant les guerres de la Révolution, sous la direction de la section historique de l'état-major de l'armée, librairie militaire R. Chapelot, Paris, 1905.