Armée arménienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BTR-80 arménien

L'armée arménienne (en arménien Հայկական Բանակ) est l'armée de terre de l'Arménie et la plus grande branche des forces armées arméniennes. Elle est créée le , quelques mois après la déclaration d'indépendance par l'Arménie de l'URSS, en même temps que les autres branches des forces armées du pays. Le premier commandant en chef de l'armée est l'ex vice-chef d'état-major soviétique, Norat Ter-Grigoryants. L'Arménie a envoyé plus de 1 500 officiers en Grèce et en Russie pour leur entraînement. Cette branche de l'armée comporte 38 945 troupes[1].

Depuis la fin de la guerre du Haut-Karabagh, l'Arménie aide à défendre la république du Haut-Karabagh d'un possible retour des hostilités avec l'Azerbaïdjan. Un peloton d'Arméniens se trouve actuellement au Kosovo où ils font partie de la force de maintien de la paix depuis février 2004.

Équipement[modifier | modifier le code]

Chars de combat[modifier | modifier le code]

Les chars de combat de l'armée arménienne sont des modèles suivants[1] :

Automitrailleuse[modifier | modifier le code]

Défense anti-aérienne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Défense aérienne arménienne.

L'armée arménienne est dotée de[1] :

Artillerie[modifier | modifier le code]

Missiles balistiques[modifier | modifier le code]

  • R-17 - 8 lances missiles avec 24 fusées (équivalent du Scud-B) [2]
  • Tochka-U - présentés lors du défilé militaire du 21 septembre 2011[3].
  • Iskander-M - une source anonyme évoque leur présence sur le territoire arménien. Il n'a pas été précisé si les missiles étaient sous commandement russe ou arménien[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Franck Gaillard, « Haut-karabagh : La tension monte », Nouvelles d'Arménie Magazine, no 161,‎ mars 2010, p. 22.
  2. Pasquier Sylvaine, « Trafic: des armes russes pour l'Arménie », sur http://www.lexpress.fr/,‎ mai 1997 (consulté le 12 juillet 2010)
  3. a et b (en) Sargis Harutyunyan, « Advanced Russian Missiles ‘Deployed In Armenia’ », sur http://www.azatutyun.am/,‎ juin 2013 (consulté le 3 juin 2013)