Aristide Quillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quillet.

Aristide Ambroise Quillet, né le 12 octobre 1880 à Villiers-Adam, Val-d'Oise, et mort le 30 avril 1955 à Paris, est un encyclopédiste et lexicographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Autodidacte, Aristide Quillet consacre sa vie à publier des ouvrages à caractère encyclopédique.

En 1895, à l'âge de 14 ans, il arrive chez son tuteur, libraire à Bessancourt (Val-d'Oise).

Il fonde en 1898 la maison d'édition qui porte son nom, les Éditions Aristide Quillet[1].

Sa maison change de nom en 1902, devenant la Société Aristide Quillet et compagnie, puis en 1905, la Librairie commerciale Aristide Quillet et enfin en 1914, la Librairie Aristide Quillet.

Il lance en 1912 L’Encyclopédie socialiste, syndicale & coopérative de l’Internationale ouvrière dirigée par Adéodat Compère-Morel, entreprise interrompue par la guerre, et qui s’achève en 1921.

En 1919, il lance l’hebdomadaire Floréal.

Aristide Quillet a donné son nom au Dictionnaire encyclopédique Quillet que Raoul Mortier a dirigé, en 6 volumes. Il a été publié pour la première fois en 1934.

Il a aussi édité l'Encyclopédie autodidactique Quillet, le Dictionnaire Quillet de la langue française et une Histoire générale des religions sous la direction de Maxime Gorce et Raoul Mortier.

Aristide Quillet fut au début du siècle dernier à la tête d'un véritable empire industriel.

Il fut maire de Villiers-Adam pendant 22 ans (première élection en 1929).

Il a reçu la médaille de la Résistance.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. « Ressource de la Bibliothèque Nationale de France (BNF) - Édition Quillet », sur Data Bnf,‎ 04/07/2014 (consulté le 05/10/2014)