Aristide Pierre Maurin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maurin.

Aristide Pierre Maurin, également connu sous le nom Peter Maurin, né à Oultet (Lozère) le 9 mai 1877 et mort le 15 mai 1949, était un activiste catholique français

Biographie[modifier | modifier le code]

Il milita dans Le Sillon pendant quelques années autour de 1905 surtout en vendant leur périodique dans les rues de Paris.

Il quitta la France pour le Canada en 1909, entre autres choses pour, en pacifiste, éviter d'autres périodes de service militaire. Après quelques années difficiles, il passa aux États-Unis et y devint connu sous le nom de Peter Maurin.

Il fut l'inspirateur et l'instigateur de Dorothy Day, qui commença, avec d'autres, en 1933 le mensuel The Catholic Worker et ouvrit plus tard une maison pour des sans-logis à New York. De là s'est développé un mouvement laïc décentralisé indépendant des Églises et des États avec des centres divers (surtout maisons d'hospitalité, tables gratuites) souvent très engagés dans des domaines sociaux (pauvreté, immigrants, guerre/paix).

Peter Maurin laissa ses pensées surtout dans ses "Easy Essays", des petites compositions d'apparence simple en forme de poèmes. Sa manière d'écrire a été comparée à celle de Charles Péguy, bien qu'il ait dit qu'il ne l'a pas lu ni rencontré.

Source[modifier | modifier le code]

Arthur Sheehan, Peter Maurin, New York, Gay Believer, 1959.

Lien externe[modifier | modifier le code]