Aristide Frémine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aristide Frémine, né le 16 janvier 1837 à Bricquebec et mort à Issy-les-Moulineaux le 5 décembre 1897, est un écrivain français.

Ami de Paul Arène, Camille Pelletan et Armand Silvestre, Aristide Frémine est l’auteur notamment d’une fameuse épopée en vers Légende de Normandie, d’un roman intitulé Une demoiselle de campagne (1892), où il dépeint sa ville natale de Bricquebec sous le nom de « Bourg-des-Bois », et d’une étude Les Français dans les îles de la Manche.

Il a collaboré entre 1884 et 1888, au quotidien Le Figaro comme feuilletonniste, ainsi qu’à la Jeune France. Il est souvent associé à son frère Charles, également écrivain, avec qui il a notamment publié la biographie du poète normand Armand Lebailly.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Armand Le Bailly, Paris, Sandoz & Fischbacher, 1877 ;
  • La Légende de Normandie, Paris, Lemerre, 1886 ;
  • Les Français dans les Iles de la Manche (Iles anglo-normandes), Paris, Picard & Kaan, 1888 ;
  • Une Demoiselle de campagne, Paris, Lemerre, 1892. Rééd. Coutances, Arnaud-Bellée, 1975 ;
  • Un bénédictin, Brécey, Les Cahiers culturels de la Manche, 2002 ;
  • Poésies. Le long du chemin. 1856-1861, (s. d.).