Aristarkh Lentoulov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aristarkh Vassilievitch Lentoulov (en russe : Аристарх Васильевич Лентулов, né le 4 janvier 1882 et décédé le 15 avril 1943) est un peintre russe avant-gardiste majeur du cubisme, qui a également travaillé dans les décors de théâtre.

Lentulov Autoportrait 1940

Biographie[modifier | modifier le code]

Aristarkh Lentoulov naît à Nijni Lomov, près de Penza, dans la famille d'un prêtre rural. Il étudie l'art dans les écoles de Penza et de Kiev, de 1897 à 1905, puis dans l'atelier privé de Dmitri Kardovski à Saint-Pétersbourg en 1906.

À partir de 1909, il vit à Moscou, où il est l'un des fondateurs d'une association d'artistes avant-gardistes, le groupe Valet de carreau. Le groupe est dissous en 1916.

De 1910 à 1911, Lentoulov étudie dans l'atelier de Le Fauconnier et à l'académie La Palette, à Paris. À cette époque, il devient familier de peintres français, tels que Albert Gleizes, Jean Metzinger, Fernand Léger ou Robert Delaunay. Après s'être imprégné des principes du fauvisme et du cubisme, il développe son propre style de peinture, unique et coloré. Plus tard, après un retour en Russie, en 1912, il influence fortement ce qui allait devenir le futurisme russe, en particulier le Cubofuturisme. Vassily Kandinsky et Kazimir Malevich ont tous deux été influencés par Lentoulov.

À partir de la période prérévolutionnaire, Lentoulov est activement impliqué dans divers projets théâtraux, concevant des pièces pour le théâtre Kamerny (Les Joyeuses Commères de Windsor, 1916), et contribuant à la réalisation de Prométhée de Alexandre Scriabine, au Théâtre Bolchoï, en 1919.

En 1928, Lentoulov entre à la Société des artistes moscovites, qui comptait en son sein des artistes anciennement rattachés au collectif Valet de Carreau. Il devient le président de cette Société et commence à enseigner à l'école d'État d'art et techniques.

Aristarkh Lentulov meurt le 15 avril 1943 à Moscou. Il est enterré au cimetière Vagankovo.

Lentulov street-moscow-1910

Œuvre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sjeng Scheijen (dir.), The Big Change. Revolution in Russian Painting 1895-1917, Bonnefantenmuseum Maastricht, 2013, 188 p.