Ariobarzane III de Cappadoce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ariobarzane.
Ariobarzane II
Titre
Roi de Cappadoce
5142 av. J.-C.
Prédécesseur Ariobarzane II
Successeur Ariarathe X
Roi d'Arménie Mineure
4744 av. J.-C.
Prédécesseur Déiotaros
Successeur Déiotaros
Biographie
Date de décès 42 av. J.-C.
Père Ariobarzane II

Ariobarzane III Eusèbes Philoromaios (en grec ancien Ἀριοϐαρζάνης Εὐσεϐής) est un roi de Cappadoce de 51 à 42 av. J.-C.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils aîné d'Ariobarzane II de Cappadoce, il ne se maintient qu'avec l'appui des Romains. Il est notamment aidé par Cicéron, proconsul de Cilicie (51-50), à déjouer une conspiration destinée à mettre sur le trône son frère Ariarathe soutenu par Archélaos II de Comana, grand-prêtre du temple de Bellone à Comana.

Partisan de Jules César, il reçoit temporairement (47 à 44 av. J.-C.) de ce dernier l'Arménie Mineure qui avait été retirée au galate Déiotaros, soutien de Pompée[1].

Après la mort du dictateur il est accusé par Caius Cassius Longinus de conspiration contre Rome ; il est mis à mort par la suite[2].

Son frère Ariarathe X lui succède.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique, Édition Annales de l’Est, Nancy, 1967, tome II, p. 451.
  2. Dion Cassius, livre XLVII, § 33.