Argus iridié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Polyommatus albicans

L’Argus iridié (Polyommatus albicans) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Polyommatus.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Polyommatus albicans Gottlieb August Wilhelm Herrich-Schäffer en 1851.

Synonymes : Lycaena albicans (Herrich-Schäffer, 1852)

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L’Argus irridié se nomme en anglais Spanish Chalk-hill Blue, en espagnol Niña Andaluza.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Polyommatus albicans berber (Le Cerf, 1932) au Maroc dans les monts Atlas
  • Polyommatus albicans dujardini (Barragué, 1987) au Maroc dans le Rif[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est presque blanc, légèrement bleuté dans la forme arragonis, orné d'une ligne sub marginale de points gris, parfois très estompée aux ailes antérieures. Celui de la femelle est marron avec une courte ligne sub marginale de points de couleur orange très estompés aux antérieures.

Le revers du mâle est blanc nuancé de gris-bleu très clair orné d'une ligne sub marginale de points clairs alors que la femelle est ocre ornée de points marron et d'une ligne sub marginale de points de couleur marron cerclés d'orange doublée aux antérieures de points marron.

Argus irridé

Espèce proche[modifier | modifier le code]

Sa couleur (mâle presque blanc) et ses ornementations sont spécifiques.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les chenilles sont soignées par des fourmis.

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une génération, de juin à août[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Sa plante hôtes est une Hippocrepis comosa et Hippocrepis multisiliquosa[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent en Espagne et au Maroc[1],[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Son habitat est constitué de lieux secs, rocailles fleuries de 900 m à 1 800 mètres.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b funet
  2. a, b et c (Tolman et Lewington 1997)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)