Areop-Enap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Areop-Enap ou Areow Eñab est une divinité araignée de la mythologie nauruane à l'origine de la création du monde[1],[2]. Areop-Enap est un nom nauruan qui signifie en français « vieille araignée »[1],[2].

Cosmogonie[modifier | modifier le code]

À l'origine du monde, celui-ci est constitué d'une vaste étendue d'eau[3],[2]. L'araignée nommée Areop-Enap, plongée dans l'obscurité, cherche alors à se nourrir et trouve un objet arrondi qu'elle ramasse[1]. Elle l'examine sans succès de tous les côtés pour trouver une ouverture et voir l'intérieur[2]. L'objet, qui s'avère être un bénitier[2], sonne creux lorsque Areop-Enap tape dessus et elle en conclut qu'il est vide. Finalement, en usant de charme et de diplomatie, le coquillage s'entrouvre et Areop-Enap se glisse à l'intérieur (ou Areop-Enap est happé par la moule selon une autre version)[1],[2].

Le coquillage refusant de se rouvrir, Areop-Enap entreprend d'explorer à tâtons cet endroit sombre et étroit et trouve un petit escargot[1],[2]. Au lieu de le manger, elle le recueille entre ses pattes et dort ainsi durant trois jours afin de se renforcer aux côtés de cet autre être ancien[2]. Délaissant le petit escargot, elle continue ensuite ses recherches, trouve un plus grand escargot et dort de la même manière à ses côtés pendant trois jours[2]. Après une demande de l'araignée, le petit escargot parvient à ouvrir légèrement le bénitier[2]. Pour le récompenser, Areop-Enap le transforme en Lune[1] en le plaçant dans la partie occidentale du ciel[2].

Avec le peu de lumière qui éclaire ainsi l'intérieur du coquillage, Areop-Enap aperçoit un ver[2] ou une chenille qu'il appelle Rigi[1]. Il lance alors un sort à Rigi pour le rendre plus fort et qu'il puisse ainsi ouvrir la moule[1]. Rigi place ainsi sa tête contre la valve supérieure et sa queue contre la valve inférieure mais la moule résiste[1]. Rigi commence à transpirer au point que sa sueur forme une flaque, puis un lac et enfin une mer[1]. La salinité de la mer force la moule à s'ouvrir ce qui la tue[1]. Areop-Enap crée alors la Terre à partir de la valve inférieure, le ciel avec la valve supérieure[1] et le Soleil à partir du grand escargot qu'il place dans la partie orientale du ciel[2]. La chair de la moule sert à fabriquer les îles et Areop-Enap utilise sa soie pour créer la végétation[1]. Areop-Enap, se rendant alors compte que Rigi est mort d'épuisement, l'enveloppe dans un cocon et le place dans le ciel pour former la Voie lactée[1].

Une fois le monde en place, Areop-Enap crée les humains avec des pierres pour que ceux-ci soulèvent encore plus le ciel et découvre qu'il existe d'autres créatures dans ce monde récent. Areop-Enap crée alors une créature ailée à partir de la poussière présente sous ses ongles afin que celle-ci harcèle toutes les créatures. Ces dernières se rassemblent toutes dans le but de la tuer et Areop-Enap peut ainsi connaitre tous les noms des habitants du monde.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n (en) Sarah Bartlett, The Mythology Bible : The Definitive Guide to Legendary Tales, Sterling Publishing Company, Inc.,‎ 2009, 400 p. (ISBN 9781402770029, présentation en ligne, lire en ligne), p. 176
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m (en) Marilyn Reid, Mythical Star Signs, Lulu.com,‎ 2007, 132 p. (ISBN 9781847536235, présentation en ligne, lire en ligne), p. 116
  3. (en) Patricia Turner et Charles Russell Coulter, Dictionary of Ancient Deities, Oxford University Press,‎ 1er juin 2001, 608 p. (ISBN 978-0195145045, présentation en ligne), p. 65