Ardoise (écriture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ardoise (homonymie).
Pacioli utilisant une ardoise (fin XVe s.)
L’Écolière, de Karl Hermann Schellbach (1850-1921).

Une ardoise est une tablette faite à l’origine d’ardoise (roche) sertie dans un cadre de bois, et plus récemment de matière synthétique, et destinée à recevoir écriture ou dessins de manière provisoire. Elle succède ainsi aux tablettes de cire de l’Antiquité. Déjà attestée à la fin du Moyen Âge, elle est employée à grande échelle dans les écoles à partir du XIXe siècle, afin de permettre aux enfants de faire des exercices d’écriture, de calcul et de dessin, alors que le papier est coûteux.

Elle est encore utilisée dans les plus petites classes ou dans des jeux pour enfants.

Pupitre d’écolier avec ardoise

On écrit sur des ardoises avec une craie ou un style à ardoise, lui-même fait d’ardoise, de stéatite ou d’argile. La craie ou le stylet laissent une marque claire, facilement effaçable par un chiffon ou une éponge humide.

Des ardoises sont aussi employées par des adultes, dans le commerce ou la restauration (pour présenter le menu du jour). Des ardoises en matière synthétique sont utilisées de nos jours par des plongeurs afin de communiquer sous l’eau.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :