Arctomecon merriamii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arctomecon merriamii est une plante de la famille des Papaveraceae, originaire des États-Unis.

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Détail des feuilles velues d'Arctomecon merriami.

Cette plante de 20 à 50 cm de hauteur est formée d'une touffe de feuilles très velues d'où partent des tiges florales plutôt grêles. Les feuilles de 2,5 à 7,5 cm de long, ont la forme d'un éventail étroit et allongé, et peuvent avoir leur extrémité en pointe ou émoussée. Elles sont d'un bleu-vert rendu grisâtre par de longs poils droits. Les tiges florales sont d'un vert tendre plus franc et sont glabres[1].

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

Détail d'une fleur

La floraison a lieu en avril-mai. L'inflorescence est une fleur blanche isolée au sommet de chaque tige florale. Chaque fleur mesure entre 5 et 7,5 cm de diamètre. Le calice est constitué de 3 sépales velus qui tombent quand la fleur est pleinement ouverte. La corolle est constituée de 6 pétales chiffonnés, blancs, plus larges à leur extrémité qu'à leur base. Les étamines sont nombreuses, de couleur jaune[1] et entourent l'ovaire supère surmonté de styles courts.

Détail d'un fruit

Le fruit est une capsule contenant de nombreuses graines noires et luisantes.

Espèces proches[modifier | modifier le code]

Arctomecon humilis est une plante plus petite (généralement moins de 25 cm de hauteur) et ne possède que 4 pétales blancs ; on ne la trouve de plus qu'en Arizona et dans l'Utah. Arctomecon californica a elle aussi 6 pétales, mais jaunes.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette plante pousse dans les pentes caillouteuses, éboulis et zones désertiques du sud-est de la Californie et du sud du Nevada, aux États-Unis.

Taxinomie et systématique[modifier | modifier le code]

Arctomecon merriamii a été décrite scientifiquement pour la première fois en 1892 par le botaniste américain Frederick Vernon Coville, dans les Proceedings of the Biological Society of Washington. Cette description a été réalisée à partir d'un échantillon-type rapporté par les zoologistes américains Clinton Hart Merriam et Vernon Orlando Bailey, suite à une expédition dans la vallée de la Mort, Californie[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) J.A. MacMahon, Deserts, New York, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc,‎ mars 1997, 9e éd., 638 p. (ISBN 0-394-73139-5), p. 382-383
  2. Tropicos.org, « Arctomecon merriamii Coville », Missouri Botanical Garden (consulté le 23 octobre 2012)



Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :