Architecture géorgienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Architecture georgienne.
L'église de Gremi

L'architecture géorgienne est le terme utilisé pour se référer au style d'architecture trouvé en Géorgie.

L'architecture géorgienne est influencée par de nombreux styles architecturaux, dont plusieurs pour les châteaux, tours, fortifications et églises. Les fortifications de Haute Svanétie et la ville en château de Chatili en Khevsoureti sont parmi les meilleurs exemples de châteaux médiévaux géorgiens.

L'art ecclésiastique géorgien représente l'un des plus fascinants aspects de l'architecture chrétienne géorgienne, combinant le style classique à dôme avec le style original de basilique. Aussi connu comme le « style géorgien à dôme croisé », ce style d'architecture se développe en Géorgie au IXe siècle. Avant cela, la majorité des églises géorgiennes étaient des basiliques. Un caractéristique important de l'architecture ecclésiastique géorgienne, lequel peut remonter à l'importance de l'individualisme dans la culture géorgienne, est la répartition de l'espace au sein des églises. D'autres exemples d'architecture ecclésiastique géorgienne peut être trouvés à l'étranger : en Bulgarie (le monastère de Batchkovo construit en 1083 par le général géorgien Grigori Bakouriani), en Grèce (le monastère d'Iveron construit au Xe siècle par des Géorgiens) et à Jérusalem (le monastère de la Croix construit au IXe siècle).

Théâtre de Senaki

Les autres styles architecturaux de la Géorgie comprennent l'Avenue Roustaveli haussmannienne à Tbilissi et le district du Vieux Tbilissi.