Architecture de l'information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'architecture de l'information (AI) est l'art d'exprimer un modèle ou un concept d'information utilisé dans des activités exigeant des détails explicites dans des systèmes complexes. Parmi ces activités sont notamment les systèmes de gestion de bibliothèque, les systèmes de gestion de contenu, la programmation Web, les bases de données le développement, la programmation, l'architecture entreprise et l'ingéniérie logicielle de systèmes critiques. L'architecture de l'information a une signification quelque peu différente selon les différentes branches de l'informatique et des technologies de l'information. Les points habituellement communs de ces définitions sont une conception structurelle des environnements partagés, des méthodes d'organisation et d'étiquetage des site Internets, intranets et des communautés en lignes ainsi que des moyens d'amener les principes de design et d'architecture dans le monde digital.

Historiquement le terme "architecture de l'information" est attribué à Richard Saul Wurman. Wurman voit l'architecture comme "used in the words architect of foreign policy. I mean architect as in the creating of systemic, structural, and orderly principles to make something work--the thoughtful making of either artifact, or idea, or policy that informs because it is clear."[1]

Définitions[modifier | modifier le code]

L'architecture de l'information est un ensemble de compétences spécialisées dans l'interprétation de l'information et qui exprime des distinctions entre les signes et les systèmes de signes. Elle provient, dans une certaine mesure, des sciences de l'information et des bibliothèques. Il est à noter que beaucoup d'écoles ayant des bibliothèques enseignent l'architecture de l'information[2].

L'architecture de l'information est la catégorisation de l'information en une structure cohérente, de préférence compréhensible rapidement ou de manière intrinsèque par la plupart des gens. Cette catégorisation est généralement hiérarchique mais peut avoir d'autres structures, telles que concentrique, voire chaotique. Dans le contexte des systèmes d'information de conception, l'architecture de l'information se réfère à l'analyse et à la conception des données stockées par les systèmes d'information, en se concentrant sur les entités, leurs attributs et leurs interrelations. Elle se réfère à la modélisation des données pour une base de données individuelle et les modèles de données qu'une entreprise utilise pour coordonner la définition des données dans plusieurs bases de données distinctes. Le «modèle canonique de données" est appliqué à des technologies d'intégration comme une définition des données spécifiques passés entre les systèmes d'une entreprise. À un niveau supérieur d'abstraction, elle peut également se référer à la définition de magasins de données.

L'architecture de l'information est aussi définie par l'Information Architecture Institute[3] comme :

  1. La conception structurelle des environnements d'information partagée.
  2. L'art et la science de l'organisation et l'étiquetage des sites web[4], intranets, communautés en ligne et logiciels pour leur repérabilité et utilisabilité.
  3. Une émergence de pratique axée sur la mise en principe de design et d'architecture dans le paysage numérique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. R.S. Wurman : "Information Architects"
  2. (en) IAinstitute.org, Schools Teaching IA
  3. (en)‘What is IA?’ Information Architecture Institute. IAinstitute.org
  4. (en)"Information architecture for the World Wide Web" by Peter Morville & Louis Rosenfeld. O’Reilly, 2006.