Architecture cognitive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Une architecture cognitive est un processus calculatoire artificiel qui tente de simuler le comportement d'un système cognitif (généralement celui d'un humain), ou qui agit intelligemment sous respect d'une certaine définition. Le terme architecture implique une approche qui tente de modéliser les propriétés internes du système cognitif représenté et non seulement le comportement extérieur.

Catégorisation des architectures cognitives[modifier | modifier le code]

Les prochaines sous-sections présentent plusieurs critères pour catégoriser les architectures cognitives.

Niveau de spécification[modifier | modifier le code]

Certaines architectures cognitives sont spécifiées avec beaucoup de détails, alors que d'autres non. ACT-R est un exemple d'architecture très détaillée; il possède même une implémentation informatique.

Fondations sur des recherches en psychologie expérimentale[modifier | modifier le code]

Les architectures cognitives tentent parfois de reproduire avec fidélité le comportement cognitif de l'humain d'après des résultats expérimentaux (capacité de la mémoire de travail à traiter un nombre limité de dimensions d'un problème à la fois, oubli, etc.).

Plus d'une centaine de modèles (modélisation des connaissances pour une tâche) ont été réalisés avec ACT-R tel que la simulation du comportement humain pour résoudre le problème de la tour de Hanoi. Pour de nombreux modèles, des comparaisons ont été effectuées entre la simulation et des humains pour s'assurer de la justesse des simulations.

Quelques architectures cognitives célèbres[modifier | modifier le code]

Applications[modifier | modifier le code]